Maurice Sizaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maurice Sizaire (1877 à Paris - 28 janvier 1969 à Champigny (Yonne)) est un ingénieur automobile autodidacte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec son jeune frère Georges et un camarade M. Naudin, il construit une voiture sur ses temps libres qui sera utilisable en 1903, mise en production en 1906 à raison de deux voiturettes par jour.

En 1912, il quitte les automobiles Sizaire-Naudin après un différend avec l'investisseur de l'entreprise.

En 1913, il cofonde l'entreprise Sizaire-Berwick. Mais la Première Guerre mondiale interrompt l'aventure de la branche française.

En 1918, il rejoint à Londres son ancien associé Berwick, qui a prospéré pendant la guerre, comme "chief designer". Sur son temps libre, il améliore le concept de roues indépendantes pour améliorer le confort et la tenue de route.

En 1920, de retour en France, il présente avec son frère Gorges deux châssis. Mais, sans moyen, l'entreprise cesse son activité en 1928. Il produit la première voiture de série au monde[réf. nécessaire] à avoir une suspension entièrement indépendante, la Sizaire frères 4RI.

En 1933, il rentre dans l'entreprise Tecalemit qu'il quitte fin 1960 à 83 ans.

Inventif Maurice Sizaire a été mal accompagné par des financiers incompétents qui l'ont empêché de réaliser son rêve.[réf. nécessaire]

Entreprises qu'il a cofondées[modifier | modifier le code]

  • Sizaire & Naudin en 1904 ou 1905 production 1906 à 1913 4000 voitures carrossées
  • Sizaire-Berswick en 1913 avec son usine à Courbevoie.
  • Sizaire Frères 1922 à 1927 production 700 châssis

Inventions[modifier | modifier le code]

  • Direction a crémaillère transversale
  • Suspensions avant indépendantes (1905 ?)