Maurice Schwartz (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maurice Schwartz (homme politique) né à Toulon le 26 septembre 1887 de Frédéric Alfred Schwartz (né à Strasbourg), ancien éléve de l'École polytechnique[1], ingénieur de la marine et de Alice, Marie, Ernestine Aubes. Marié à Marseille le 26 juin 1924 avec Marie, Joseph, Germaine, Madeleine Descoings[2]. Décédé en 1967. Ancien élève de l'école polytechnique: Scolarité : MILITAIR(o)AVANT - EXAMEN : Nantes - GRADES : Aspirant - CLASST : 133 - PASSAGE: 034e en 1909 SORT : 024e en 1910 sur 167 eleves CORPS : P.C.- en 1910-[3]

Inspecteur général des Ponts et Chaussées, conseiller d'État et homme politique français.

  • Secrétaire général aux Travaux publics et Transports à partir du 16 juillet 1940 au 20 août 1944 dans les gouvernements Laval, Flandin et Darlan. (pour l'Histoire, notons la fiche matricule de son père à l'X: Schwartz, Frédéric Alfred (X 1880 ; 1857-1931) État civil : Naiss. : 1857 le 21 04: Strasbourg(Bas-Rhin) ; mort en 1931 Boursier (01) Orphelin (p)

PERE: Abraham - lib.PROF:Commerçant (boucher)[4] C.INSEE(2n) MERE Walz, Marie Émilie - lib.PROF:Rentière C.INSEE(7e))[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]