Maurice Michael Otunga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maurice Michael Otunga
Biographie
Naissance 31 janvier 1923
à Chebukwa (Kenya)
Ordination sacerdotale 3 octobre 1950 par le
card. Pietro Fumasoni Biondi
Décès 6 septembre 2003 (à 80 ans)
à Nairobi
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
5 mars 1973 par le
pape Paul VI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Gregorio Barbarigo alle Tre Fontane
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 25 février 1957 par le
card. James Robert Knox
Évêque aux armées kenyanes
20 janvier 1964 – 29 août 1997
Archevêque de Nairobi
24 octobre 1971 – 21 avril 1997
Archevêque titulaire de Polymartium
Archevêque coadjuteur de Nairobi
15 novembre 1969 – 24 octobre 1971
Évêque de Kisii
21 mai 1960 – 15 novembre 1969
Évêque titulaire de Tacapae
Évêque auxiliaire de Kisumu
17 novembre 1956 – 21 mai 1960

Blason
« Per Ipsum et cum Ipso et in Ipso »
(« Par Lui, avec Lui et en Lui »)
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Maurice Michael Otunga, né le 31 janvier 1923 à Chebukwa au Kenya et mort le 6 septembre 2003, est un cardinal kényan, archevêque de Nairobi de 1971 à 1997. Actuellement, son procès en béatification est en cours.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Maurice Michael Otunga est né en 1923 au Kenya, au sein d'une famille traditionnelle Africaine. Son père, qui était païen, était le chef de sa tribu. Maurice Michael se convertira et se fit baptiser en 1935. Lorsque son père décéda, il refusa de lui succéder comme chef. Il commença alors à suivre ses études au Kenya et à l'université pontificale urbanienne à Rome où il obtient un doctorat en théologie. Il est ordonné prêtre à Rome le 3 octobre 1950 pour le diocèse de Kisumu par le cardinal Pietro Fumasoni Biondi.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque auxiliaire de Kisumun avec le titre d'évêque in partibus de Tacapae le 17 novembre 1956, il est consacré le 25 février 1957 par le cardinal James Robert Knox.

Le 21 mai 1960, il est nommé premier évêque du nouveau diocèse de Kisii.

Il devient ensuite archevêque coadjuteur de Nairobi, avec le titre d'archevêque in partibus de Polymartium, le 15 novembre 1969. Il accède à la fonction d'archevêque le 24 octobre 1971 et le reste jusqu'au 21 avril 1997.

Par ailleurs, il est évêque aux armées kényanes du 20 janvier 1964 au 29 août 1997.

En août 1995, en compagnie de l'imam de Jamia, défendant la position de l'Eglise, il brûle une boîte de préservatif. Le 31 août 1996, il réitère devant 250 fidèles : aux boîtes de préservatifs viennent se joindre de petits livres sur le Sida et les moyens de s'en protéger[1].

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal par le pape Paul VI lors du consistoire du 5 mars 1973, avec le titre de cardinal-prêtre de S. Gregorio Barbarigo alle Tre Fontane. Il est le premier prêtre catholique, évêque, archevêque et cardinal d'origine kényane. Il concélèbre la messe de funérailles du P. John Anthony Kaiser mhm, assassiné pour la foi au Kenya en août 2000.

Béatification[modifier | modifier le code]

Le 11 novembre 2011, l'Archevêque de Nairobi ouvrit à la phase diocésaine le Procès en Béatification de Maurice Michael Otunga. Il est ainsi considéré par l'Église catholique comme Serviteur de Dieu.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lynne Muthoni Wanyeki, Church Burns Condoms and AIDS Materials, Inter Press Service (IPS), 5 septembre 1996, reproduit sur le site de l'AIDS Éducation Global Information System (ÆGiS).