Maurice Hilleman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maurice Hilleman

Maurice Ralph Hilleman (né le à Miles City à Philadelphie), était un microbiologiste américain spécialisé dans l'étude des vaccins. Il développa plus de trois douzaines de vaccins. Parmi ceux-ci, celui contre la rougeole, les oreillons, l'hépatite A, l'hépatite B, la varicelle, la méningite, la pneumonie et la bactérie Haemophilus influenzae. Il a également joué un rôle dans la découverte des adénovirus, des virus hépatiques et du virus cancérigène SV40.

Selon le Dr. Adel F. Mahmoud, président de Merck Vaccines, les recherches du Dr. Hilleman a sauvé des millions de vies et en ont préservé des millions d'autres de la maladie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Hilleman est né dans une ferme à Miles City dans le Montana. Sa mère et ses deux jumelles meurent à sa naissance. Plus tard, il découvre Charles Darwin et fut surpris à l'église en train de lire L'Origine des espèces. À cause de son manque d'argent, il ne parvient pas à rentrer à l'université. Son frère ainé l'aide cependant à décrocher une bourse pour aller à la Montana State University. Puis il s'inscrit à l'Université de Chicago et décroche un doctorat de microbiologie en 1941.

Travaux[modifier | modifier le code]

Après avoir rejoint E.R. Squibb, il développe un vaccin contre l'encéphalite japonaise B, une maladie qui menace les troupes américaines dans le Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale. Chef du Département des maladies respiratoires à l'Institut de recherche Walter Reed Army de 1948 à 1951, il découvre les mutations génétiques lorsqu'un virus grippal mute. Cela l'aide à découvrir qu'une épidémie de grippe qui sévit alors à Hong Kong pourrait devenir une pandémie mondiale. Travaillant à l'instinct, lui et son collègue découvrent une nouvelle caractéristique de la grippe qui pourrait tuer des millions de personnes. Quarante millions de doses de vaccins sont préparées et distribuées.

En 1957, le Dr. Hilleman rejoint Merck & Co. comme chef du département de recherche des nouveaux virus et de biologie cellulaire à Whitehouse Station dans le New Jersey. Il est alors avec Merck quand Hilleman développe la majorité de ses quarante vaccins expérimentés et autorisés. Il prit sa retraite en 1984 comme vice-président des Laboratoires de Recherche Merck à West Point en Pennsylvanie.

À sa mort, le 11 avril 2005, à 85 ans, le Dr. Hilleman était professeur adjoint l'École de Médicine pédiatrique, à l'Université de Pennsylvanie.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]