Maurice Cardon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cardon (homonymie).
Maurice Cardon.jpg

Maurice Cardon, né le 5 juillet 1925 à Bachant (Nord), mort en 2002 à Fontenay-sous-bois (Val-de-Marne), est un sculpteur français. Il est enterré au cimetière de Fontenay-sous-bois.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Ainé d'une famille comptant sept enfants, à 14 ans, il commence des études aux beaux-arts du Havre, interrompues par la guerre.

Après avoir exercé plusieurs métiers, il devient métallurgiste dans une usine d'aéronautique où il apprend le travail de la forge. Il s'oriente alors vers la sculpture en métal.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Maurice Cardon expose à partir de 1967. Ses œuvres sont acquises par plusieurs villes de la région parisienne, le musée de Stalingrad, le Portugal, l'Italie. Plusieurs sont visibles à Fontenay-sous-bois[1], notamment, les Rescapés du Mémorial de la Liberté, le buste de Jacques Brel, Héloïse ou la Fille des trois rivières, le Grand Coq, le Portail du Parc des Epivans.

Œuvres à Fontenay-sous-bois[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Une exposition hommage intitulée "Maurice Cardon ... dix ans après", retraçant son parcours et son œuvre s'est tenue du 7 au 15 septembre 2012 à Fontenay-sous-Bois[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fontenay-sous-bois : dépliant Sculptures de la ville
  2. Introduction à l'exposition sur le site Internet de Fontenay-sous-bois
  3. Discours d'inauguration