Maurice Brocco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maurice Brocco
Image illustrative de l'article Maurice Brocco
Maurice Brocco (1912)
Informations
Nom Brocco
Prénom Maurice
Surnom Coco
Date de naissance 28 janvier 1885
Date de décès 26 juin 1965 (à 80 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipe professionnelle
1908
1910
1911-1912
1912-1913
1914
1914
Griffon
Legnano
Alcyon-Dunlop
La Française-Diamant
Gladiator-Dunlop
Dei-Pirelli

Maurice Brocco (28 janvier 1885 à Fismes - 26 juin 1965 à Érigné) est un cycliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cycliste professionnel de 1906 à 1927.

Sur toutes les pistes du monde, c'était Coco. Quand il courait, les gens chantaient « Hardi Coco, Hardi Coco. T'es bien le roi du vélo »[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1908 : abandon (9e étape)
  • 1910 : abandon (6e étape)
  • 1911 : éliminé (9e étape) et vainqueur d’une étape. Brocco est mis hors-course lors de la 9e étape et remporte la 10e. Brocco profite du règlement qui autorise les éliminés à poursuivre le trajet du Tour sans figurer au classement général. Brocco remporte cette 10e étape afin de montrer à Henri Desgrange sa valeur, puis quitte le Tour 1911. Ce dernier s’en étonne dans les colonnes de L'Auto : « Pourquoi avoir attendu que l’on vous exclue de la course pour faire vos preuves ? ».
  • 1912 : abandon (3e étape)
  • 1913 : abandon (3e étape)
  • 1914 : 23e du classement général

Tour d’Italie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le diable rouge, Alfred Letourneur dans l'enfer des Six Jours, Françoise Vincent, éditions AkR, collection Témoignages en regard, 2005, 204 pages

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :