Maurice Benayoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maurice Benayoun
MoBen

alt=Description de l'image MoBen.jpg.
Nom de naissance Maurice Benayoun
Naissance 29 mars 1957
Mascara, Algérie
Activités Artiste, Nouveaux Médias
Récompenses Villa Médicis Hors les murs 1992, Golden Nica Ars Electronica 1998, Prix Siggraph 1991, Imagina 1993-94, International Monitor Awards,

Compléments

Maurice Benayoun est un artiste plasticien art numérique et théoricien français, né à Mascara (Algérie) le 29 mars 1957. Il vit et travaille à Paris et Hong Kong.

Biographie[modifier | modifier le code]

Considéré comme un des chefs de file de la création numérique, l'œuvre de Maurice Benayoun ne se limite pas aux pratiques technologiques. Ce qu'il classe plus volontiers dans ce qu'il appelle l'OPEN MEDIA ART, va de la photographie à la vidéo, de l'installation à la performance, de la fiction à la théorie de l'art, en passant par la réalité virtuelle, l'installation urbaine, la réalité augmentée et la scénographie d'exposition. Cofondateur en 1987 de Z-A, laboratoire qui joua pendant 15 ans un rôle pionnier dans le domaine des nouveaux médias, de l'image de synthèse, de la réalité virtuelle et de la muséographie interactive.

Il réalise entre 1990 et 1993 la série Les Quarxs en collaboration avec François Schuiten et Benoît Peeters, la toute première série en image de synthèse 3D haute définition diffusée dans de nombreux pays. En 1993 il est lauréat de la Villa Médicis hors les murs pour son projet AME : Après Musée Explorable (Art After Museum), collection d'art contemporain en réalité virtuelle. Dès cette époque il réalise des installations artistiques interactives faisant appel à la réalité virtuelle dont : Les Grandes Questions (1994-96) et le Tunnel sous l'Atlantique, événement de télévirtualité reliant le Musée d'Art Contemporain de Montréal et le centre Pompidou à Paris. En 1998, il reçoit le Golden Nica de l'art interactif du festival Ars Electronica pour l'installation World Skin, un safari photo au pays de la guerre. Ces deux travaux ont été reçus par la critique comme des événements marquants de l'art numérique.

Il travaille depuis 2002 sur le concept de Fusion Critique et depuis 2005 sur la Mécanique des émotions qui donne lieu à un ensemble de créations, du Marché des émotions (Galerie Bund 18, Shanghai), aux Frozen Feelings en passant par le Distributeur automatique d'émotions et Emotion Forecast: la météo émotionnelle de la planète.

Les travaux de Maurice Benayoun ont été largement récompensés dans les manifestations internationales et exposés dans les grands musées internationaux : Centre Pompidou, Musée d'Art contemporain de Lyon, Musée d'art moderne de la ville de Paris, Musée d'Art contemporain de Montréal, Kiasma (Helsinki), Museum of Moving Image et Eye Beam (NY), eArts Shanghai, Ars Electronica Center, Linz (Autriche)... Ils sont aussi présents dans plusieurs collections publiques et privées, notamment en France, dans le Fonds National d'Art Contemporain.

Parallèlement à son activité artistique, Maurice Benayoun participe à la conception, la réalisation de la scénographie interactive de plusieurs expositions, événements et projets architecturaux. Nous noterons la Salle de Navigation (1997) de l'exposition Nouvelle image, nouveaux réseaux, et la Membrane (2001) de l'exposition l'Homme Transformé pour la Cité des Sciences de la Villette, les Tables Panoramiques de Planet of Visions, Exposition Universelle de Hanovre (EXPO2000), le Parcours multimédia de l'abbaye de Fontevraud, Cosmopolis, Overwrting the City sur la ville et le développement durable, l'exposition permanente de Arc de triomphe de l'Étoile à Paris.

Maître de conférences à l'université Paris 8, il est agrégé d'Arts Plastiques, en tant que tel il enseigne de 1984 à 2002 la vidéo de création et les nouveaux médias à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. De 1996 à 1997, il est artiste invité à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Cofondateur et directeur artistique du CITU, Création Interactive Transdisciplinaire Universitaire où il poursuit son activité de recherche, de création et de réflexion sur les médias émergents, il fonde en 2011 H2H Lab (Human to Human Lab) fédération de laboratoires et d'organisation dédiée à la recherche dans le champ des nouveaux médias et de leurs implications esthétiques et sociales. En septembre 2012, il devient professeur et chercheur à la School of Creative Media de City University of Hong Kong.

Il commence en 2006 son blog : The Dump, véritable décharge à projets, ou il dépose quotidiennement de nouveaux projets non réalisés. Maurice Benayoun présente en décembre 2008, ce blog comme thèse de doctorat en Arts et Sciences de l'Art, The Dump, au cours d'une performance/soutenance, en Sorbonne sous la direction d'Anne-Marie Duguet. Le Jury était constitué de Pr. Jean Da Silva, Pr. Hubertus von Amelunxen, Louis Bec, Pr. Derrick de Kerckhove.

Œuvres et expositions[modifier | modifier le code]

World Skin (1997), Maurice Benayoun, Installation interactive de Réalité Virtuelle
Le Tunnel sous l'Atlantique (1995), Maurice Benayoun, Installation interactive de Réalité Virtuelle
Still Moving (2008), Maurice Benayoun, Sculpture interactive sonore et vidéo / Installation physique et virtuelle, acte 14 de la Mécanique des émotions
  • Les Quarxs, série d'animation 3D, 1991-1993, en collaboration avec François Schuiten, diffusion Canal+, France 3...
  • Les Grandes Questions: Réalité Virtuelle et Internet (94-96)
    • Dieu est-il plat? biennale Artifices 3, novembre 1994.
    • Le Diable est-il courbe? Imagina, Monte Carlo,1995.
    • Et moi dans tout ça? 1, Sidney, Australie, exposition Kahanamoku and Beyond 1995.
    • Et moi dans tout ça? 2, Musée d'Art contemporain de Lyon (exposition Version Originale),1997
  • Le Tunnel sous l'Atlantique, musique de Martin Matalon en parallèle au Centre Georges Pompidou et au Musée d'Art Contemporain de Montréal 1995.
  • World Skin, un safari photo au pays de la guerre, musique de Jean-Baptiste Barrière:
    • Ars Electronica (Linz), septembre 97
    • Imagina 98 et SIGGRAPH 98 (Orlando)
    • Stockholm 98
    • Aalborg (Danemark) 2000.
    • Grand Prix (Golden Nica) de l'art interactif
    • Ars Electronica 1998 (Golden Nica, art interactif)
    • ISEA 2000 Paris
    • exposition sk-Interface, FACT, Liverpool, Angleterre, 2008,
      • Casino, Luxembourg, 2009-2010
    • exposition Game Play, Itau Cultural, Sao Paulo, Brésil, 2009
    • V2, Rotterdam, Pays Bas, 2010
  • Le Tunnel Paris-New Delhi, Cité des sciences de la Villette - Virtual Gallery - New-Delhi, 1997
  • Crossing Talks, Communication Rafting ICC Tokyo 1999
  • Labylogue, Dakar, Musée d'art contemporain de Lyon, Bruxelles (2000)
  • Art Impact, Collective Retinal Memory Centre Pompidou Paris, Kiasma Museum Helsinki...
  • So.So.So., Somebody, Somewhere, Some Time, ZKM Karlsruhe, ICC Tokyo,
  • Watch Out, Art center Nabi, Seoul Corée (2002),
  • Watch Out, the Eyes of the City, JO Athènes (2004)
  • Cosmopolis, overwriting the City, Shanghai, Pekin, ChongQing, Chengdu, Chine (2005)
  • La Mécanique des Emotions, opus en 15 actes comprenant :
    • Cartographie Emotionnelle de la planète (World Emotional Mapping) 1996-2005
    • Frozen Feelings 2005
    • Sfear, Metz, Église Saint Pierre aux Nonnains, 2005
    • Le Marché des Emotions (e-Market), Galerie Bund 18, Shanghai (2005)
    • Emotional Stock, Galerie Bund 18, Shanghai (2005)
    • Emotional Traffic, performance musicale avec Jean-Baptiste Barrière en ouverture du festival Ars Electronica2005
    • le Distributeur automatique d'émotions, exposition Smile Machine, Transmediale, Berlin (2006), Espace Paul Ricard, Cinéma d'ameublement (2005), Gima Gallery Berlin 2006
    • eSpotting, Palazo Strozzi, Florence, Italie (2008)
    • Still Moving, Grand Palais, Paris, France (2008)
  • Falling Pixels, Installation vidéo, festival ZONE IP, ancien Musée de la peinture, Grenoble, France, 2007
  • Blind Love Ready Made, installation vidéo générative, exposition monographique des Grandes Questions à la Décharge, Galerie des Beaux Arts, Poitiers, 2008
  • Le Dump au mètre, installation papier peint, des Grandes Questions à la Décharge, Galerie des Beaux Arts, Poitiers, 2008
  • NeORIZON, eArts Festival, Shanghai, Chine (2008)
  • The Dump, blog/création où Maurice Benayoun dépose chaque jour de nouveaux projets. 2006-...
  • Emotion Forecast, la Météo des émotions du monde, première acquisition d'oeuvre par le fonds FAME, SHOW OFF/FIAC 2011, Streaming Museum, New York 2012, diffusée pendant la soirée de célébration de l'élection de François Hollande, place de la Bastille le 6 mai 2012.
  • "Occupy Wall Screens", Streaming Museum, New York, février 2012.
  • Osmotic World, installation interactive environnementale activant l'exposition Ecosmosis à Athènes (2012).
  • "Tunnels around the World", installation de télévirtualité connectant dans un premier temps la Biennale Media City au Musée d'art de Séoul, la Biennale ZERO1 à San José en Californie, la Société des Arts technologiques (SAT) de Montréal et le Run Run Shaw Creative Media Center de Hong Kong.

Récompenses et sélections officielles[modifier | modifier le code]

  • Prix SACD, création interactive, Paris, juin 2009
  • Prix Qwartz, création numérique, Paris, 2009
  • e-Toile d'Or, Net Art, Paris, jan. 2005
  • Official selection, International Architecture and Animation Film Festival, Baden, Switzerland, sept. 2003
  • Best multimedia project, Grotte Chauvet, France 2001
  • Winner, Architecture competition with Jean Nouvel, Subway Station Franklin Roosevelt, Paris 2000
  • Official selection, Festival de Creacion Audioviual de Navarra, Spain,1999
  • Official selection, Biennale do Mercosul, Brazil, Nov. 1999
  • Official selection, ICC Biennale, Tokyo, Japan, Oct.-Nov. 1999
  • Official selection, Art Show, SIGGRAPH '98, Orlando, USA, August1998
  • Golden Nica (first prize), interactive art category, Ars Electronica Festival, Linz, Austria, 1998
  • Second prize, Images du Futur '96, category opens titles, Montreal 1996
  • Second prize Pixel INA, Opens Titles Category, Imagina 1996, Monte Carlo, February 1996
  • Finalist Best Achievement, International Monitor Awards, Opens/closes category, Los Angeles, oct. 1995.
  • Official selection, Anima Mundi, Rio de Janeiro, Brasil, August 1995.
  • Official selection, Film West, Sydney, Australia, July 1995.
  • Honorary Mention, Ars Electronica Festival, Linz, Austria, April 1995
  • Official selection, Video Fest, Berlin, Germany, February 1995.
  • JOSE ABEL Prize, Best european animation film, Cinanima, Animation Film Festival of Espinho, Portugal, Oct. 1994
  • Silver Trophy, Espace Creation, F.A.U.S.T., Toulouse, Novembre 1994
  • Official selection, Electronic Theatre, International Symposium on Electronic Art 94, Helsinki, Finland, 94
  • Official selections SIGGRAPH 94 – Electronic Theatre, Orlando, USA
  • SIGGRAPH 94, Screenings (2 selections), Orlando, USA
  • SIGGRAPH 94, Art and Design Show, Orlando, USA
  • Distinction (2nd prize), Ars Electronica Festival, Linz, Austria, June 1994
  • Official selection, Short Films Festival, Tampere, Finland, March 1994
  • 3rd Prize, fiction category, Imagina ’94, Monte Carlo, February 1994
  • Best Electronic Special Effects, International Monitor Awards, Los Angeles, 1993
  • Best Video Paint Design, International Monitor Award, Los Angeles 1993
  • Nomination, Best Computer Animation, International Monitor Awards, Los Angeles 93
  • First Prize Pixel INA, Opens Title category Imagina ’93, Monte Carlo, February 1993
  • 3rd Prize, FICTION category Imagina ’94, Monte Carlo, February 1993
  • Official selection, SIGGRAPH, Chicago, July 1992
  • Official selection, 5th Festival of Computer Films, Geneva, July 1992
  • Official selection, Imagina ’92, Monte Carlo, January 1992
  • First Prize, Third Dimension Award, SCAM, Paris, November 1991
  • Best Script Award, Paris Cité 1991, Paris, October 1991
  • Official selection, Eurographics 1991, Vienna, Austria, September 1991
  • Honorary Mention, Ars Electronica Festival, Linz, Austria, September 1991
  • Official selection, Images du Futur, Montreal, September 1991
  • 1st Prize, Artistic Animation category, Truevision competition, SIGGRAPH, Las Vegas, 1991
  • Image fixe prize, Paris Cité, Paris, France, 1990
  • 1st Prize Communication Image, Tech Image competition, Paris, 1990
  • Official selection, Art Film Festival, Rotterdam, 1987
  • Official selection, International Art Film Biennale, Centre Pompidou, Paris, 1987

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films sur l'art[modifier | modifier le code]

  • 935 mètres de bande, Daniel Buren, installation vidéo 3 écrans, (Prod. Savoir au Présent 1984)
  • Pièces a conviction (DAP, Prod. S.A.P., Vidéothèque de Paris 1985)
  • Lévèque au musée, Claude Leveque (Savoir au Présent, CRDP Créteil 1986)
  • Wall drawings, Sol LeWitt (Musée d'art Moderne de Paris, 1988)
  • Art: the dead end of our artistic era', Steina and Woody Vasulka in Art Impact, 2008
  • Ecologic Serendipity, visiting Ecosmosis, 2012

Fiction[modifier | modifier le code]

  • Les Quarxs (Pilote) avec François Schuiten ( Z-A Production 1991)
  • Danger Quarxs (Z-A 1992)
  • Les Quarxs (série d'animation 3D, 12x3mn) (Z-A 1993)
  • Ils sont là! (Quarxs, le Film) (35mm, 21'30", Z-A 1994)

Génériques[modifier | modifier le code]

  • Mirage illimité (codir. Alain Escalle), Grand-Canal, Z-A Production., Mikros (1er Prix, Imagina 93, International Monitor Awards...)
  • Cosmogonie (codir. Alain Escalle) (Canal+, TEVA, Z-A Production) (2e prix Imagina '96, 2e prix Images du Futur Montréal...)

Documentaries[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]