Maurice Bambier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maurice Bambier est un homme politique français né le 27 décembre 1925 à Montataire et décédé le 2 mars 1994 à Senlis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ouvrier métallurgiste, militant communiste et syndicaliste CGT, il a été membre de la commission administrative de l'UD-CGT Oise de 1956 à 1963 ; secrétaire fédéral du Parti communiste de 1965 à 1983 ; conseiller général de l'Oise de 1976 à 1994 et maire de Montataire de 1983 à 1994.

Issu d'une famille ouvrière de neuf enfants, il travaille dès quatorze ans dans l'usine Brissonneau et Lotz de Creil puis l'usine Desnoyers à Laigneville où il restera vingt-deux ans. Entré dans la Résistance en 1943 il intègre les Jeunesses communistes.

Parmi ses faits de résistance: le 11 novembre 1943, il va déposer en compagnie de ses collègues ouvriers des fleurs au monument aux morts de Laigneville, alors qu'il travaille à Desnoyers. Il organise un débrayage dans cette usine. Parmi ses camarades résistants: Maurice Mignon et Ernest Biette. À l'automne 1944, il part s'engager dans l'armée Britannique et participe aux combats autour de la poche de Dunkerque en 1944-1945. Il obtiendra pour cela la Croix de Guerre.

Après la Libération, il devient responsable CGT de Creil ; en 1951, il entre au secrétariat fédéral du Parti communiste français, dont il occupe le poste de premier secrétaire pour l'Oise de 1965 à 1983. Il représente le PCF à chaque élection législative dans la quatrième circonscription de l'Oise de 1956 à sa mort.

Il est également le candidat PCF à la mairie de Creil à partir de 1953, mais est systématiquement battu par les candidats socialistes. En 1977, il devient adjoint sur une liste d'Union de la gauche. En 1983, il est élu maire de Montataire[1], après avoir quitté le secrétariat fédéral du PCF.

Marié, père de cinq enfants, il meurt à l'hôpital de Senlis le 2 mars 1994.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Claude Pennetier, Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social : période 1940-1968, de la Seconde Guerre mondiale à Mai 1968, t. 1 : Période 1940-1968 de la Seconde Guerre mondiale à mai 1968, A à Bek, Paris, Les Editions de l'Atelier/Les Editions ouvrières,‎ 2006 (ISBN 2-708-23825-6)
  • Raymond Lavigne, Montataire debout depuis les Jacques, Paris, Messidor,‎ 1990 (ISBN 978-2-209-06454-0)

Note[modifier | modifier le code]

  1. Il exerce cette fonction jusqu'à son décès en 1994