Matthew Korklan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Matthew Joseph Korklan

Description de cette image, également commentée ci-après

Evan Bourne en 2009

Données générales
Nom complet Matthew Joseph Korklan
Nom de ring Lance Sydal
Matt Sydal
Evan Bourne
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 19 mars 1983 (31 ans)[1],
Saint Louis, Missouri, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Taille 1,75 m (5 9)[2]
Poids 75 kg (165 lb)[2]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Total Nonstop Action Wrestling
Ring of Honor
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Gateway Championship Wrestling
Carrière pro. 20 octobre 2000aujourd'hui

Matthew Joseph Korklan (né le 19 mars 1983 à Saint-Louis[3]) est un catcheur américain. Il est connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment, où il luttait sous le nom d'Evan Bourne.

Sydal signe un contrat à la World Wrestling Entertainment en 2007. Il fait ses débuts télévisés en 2008 à la ECW sous le nom d'Evan Bourne. C'est en 2011 que Matthew Korklan remporte son premier titre à la fédération, le championnat par équipes de la WWE avec Kofi Kingston, avec qui il formait l'équipe Air Boom.

Carrière[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1990, Matt Korklan s'intéresse beaucoup aux sports d'adresse (arts martiaux, gymnastique, athlétisme, etc.) et décide de les combiner avec son nouvel intérêt : le catch. Avec des amis, il se lance dans cette nouvelle passion, et c'est sous le pseudonyme de Lance Sydal qu'il s'impose comme voltigeur. Korklan rejoint la GCW le 20 octobre 2000[4].

IWA-Mid South (2003-2005)[modifier | modifier le code]

Il fait quelques apparitions à la TNA entre les mois de février et août 2003. Il débute à la IWA Mid South en novembre 2003. Il gagne son premier titre, le IWA Light Heavyweight Championship le 17 janvier 2004 en battant J.C. Bailey[5]. Sydal perdra son titre le 26 juin 2004 en se faisant battre par son rival : Delirious. Suite à cela, Sydal rejoint la NWA Midwest, et le 30 juillet 2004 il défait Justin Kage pour le titre de NWA Midwest X Division Championship[6], qu'il perdra là aussi contre Delirious après l'avoir conservé plus d'une année. Il n'a eu cependant aucun titre à la WWE.

À la IWA, Sydal a lutté contre de nombreuses stars du catch indépendant. Il perdit trois matchs face à A.J. Styles, mais il a aussi affronté des hommes tels que CM Punk, Chris Sabin et Nate Webb. Le 24 septembre 2005, Sydal gagne le cinquième tournoi Ted Petty Invitational[7]. Il bat El Generico, Tyler Black et Chris Sabin avant d'éliminer Kevin Steen et Arik Cannon en finale. Par la suite, Sydal n'apparaîtra que très peu à la IWA.

Total Nonstop Action & Wrestling Society X (2004-2005)[modifier | modifier le code]

Sydal est présenté à la TNA lors du pay-per-view Victory Road, il a aussi fait partie d'un sondage en ligne où le gagnant affrontera Christopher Daniels pour le TNA X Division Championship. Sydal, ainsi que Jay Lethal et Strong, perdent face à Austin Aries que les internautes ont majoritairement préféré.

Sydal participe au premier épisode de Wrestling Society X, où il sera accompagné de son valet Lizzy Valentine, et perdra face à Jack Evans. Sydal avait un début de storyline où il devrait être en rivalité contre Syxx-Pac à propos de Lizzy Valentine, mais les deux hommes n'ont jamais catché entre eux à cause de la fermeture de la Wrestling Society X.

Ring Of Honor (2004-2007)[modifier | modifier le code]

Matt Korklan avec A.J. Styles (gauche) à la Ring of Honor en 2007.

Le 23 avril 2004, Sydal (avec Daizee Haze) débute à ROH en battant Delirious. Suite à une brève rivalité avec Trent Acid, Sydal formera une équipe avec Fast Eddie Vegas : The Air Devils. Ils ne feront finalement équipe que le 25 février 2005, Eddie se retourne contre lui et rejoint la heel team The Embassy. Le 12 août 2005, Sydal est introduit à Generation Next. En fin 2005, Daizee Haze se retourne également contre lui et l'abandonne à Generation Next pour rejoindre lui aussi The Embassy. Generation Next et The Embassy s'affronteront à de nombreuses reprises dans des multi-man tag matches et le point culminant de ce conflit sera un Steel Cage Warfare match qui sera remporté par Generation Next le 3 décembre.

Après avoir lutté contre Styles à de nombreuses reprises, Sydal et lui s'associent pour affronter les ROH Tag Team Champions Austin Aries et Roderick Strong. Sydal fera aussi équipe avec Samoa Joe et Jack Evans pour essayer et finalement gagner le ROH Tag Team Championship[8]. Sydal ira jusqu'en finale du 2006 Survival of the Fittest avant de se faire battre par Delirious. Sydal et Delirious continuent ainsi leur rivalité à la ROH et s'affronteront à de diverses reprises pendant l'été et l'automne 2006. Le 25 novembre 2006, Sydal fait équipe avec Christopher Daniels pour battre les Kings of Wrestling (Chris Hero et Claudio Castagnoli) pour le ROH World Tag Team Championship. Le 22 décembre 2006, Sydal et Daniels ont défendu avec succès leurs titres contre Shingo et CIMA.

Le 24 février 2007, le duo laisse finalement le titre entre les mains des Briscoe Brothers (Mark Briscoe et Jay Briscoe). Après avoir tenté vainement de récupérer son titre avec Claudio Castagnoli, Sydal rejoint Larry Sweeney et son équipe incluant Chris Hero, Sara Del Ray et Tank Holand. Lors du ROH Race to the Top Tournament, Sydal perd à son premier round face à Mike Quackenbush. Le 15 septembre 2007, Sydal terminera sa carrière à la ROH lors du pay-per-view Man Up dans un match contre Delirious le même homme qu'il a combattu à ses débuts.

Dragon Gate (2006-2007)[modifier | modifier le code]

En mai 2006, Sydal va au Japon et rejoint la Dragon Gate. Il s'associe avec CIMA, Don Fuji et Evans pour former The New Blood Generation International. Il remporte le Dragon Gate Open the Brave Gate Championship le 12 février 2007[9].

World Wrestling Entertainment (2007-2014)[modifier | modifier le code]

Territoires de développement (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Après la fin de son contrat avec la Wrestling Society X, Sydal signe un contrat à la World Wrestling Entertainment. Le 10 octobre 2007, il fait ses débuts à la Ohio Valley Wrestling en battant Jamin Olivencia. Le 5 décembre, il bat Mike Kruel pour Championnat Poids-Lourds de la OVW[10]. Le 13 février, Sydal perd le titre face à Jay Bradley. Le 22 mars 2008, Sydal fait ses débuts à la Florida Championship Wrestling en battant T.J. Wilson.

Débuts et diverses rivalités (2008-2011)[modifier | modifier le code]

Evan à la ECW, 2009.

Le 3 juin 2008, Sydal fait ses débuts à la ECW en tant que jobber, en perdant un match face à Shelton Benjamin. La semaine suivante, le 10 juin, Sydal deviendra un membre à plein temps de la WWE, où il sera renommé Evan Bourne. Avec Kofi Kingston, il bat Mike Knox et Shelton Benjamin dans un match par équipes. Le 14 octobre, à la ECW, il bat Chavo Guerrero et obtient ainsi sa qualification à Cyber Sunday dans un match pour le Championnat de la ECW. Les fans doivent voter pour lui, Mark Henry ou Finlay. Il est le choix du public et affrontera donc Matt Hardy, mais perd ce match suite à un Twist of Fate de ce dernier. Il s'absente ensuite quatre mois suite à une blessure à la cheville. En fin d'année, il reçoit le Slammy Award de la meilleure prise de finition. Il fait son retour à la ECW le 17 mars 2009 et bat Jamie Noble.

Le 29 juin, il est drafté à Raw. Pour son premier match, il participe au Gauntlet Match contre Randy Orton, match qu'il perd. Le 2 novembre à Raw, il perd un match pour le Championnat des États-Unis face à The Miz. Aux Survivor Series, il fait partie de l'équipe de John Morrison où il élimine Dolph Ziggler, mais se fait éliminer quelques secondes après par Drew McIntyre. L'équipe gagnante est celle de The Miz. Il fait une apparition à la ECW le 29 décembre pour se qualifier, en battant Mike Knox, au ECW Homecoming dont la finale sera une bataille royale qui permet d'affronter Christian au Royal Rumble 2010 pour le Championnat e la ECW. Il ne gagnera pas cette bataille royale.

Lors de Raw du 4 janvier 2010 il perd face au champion de la WWE Sheamus. Lors de Raw du 11 janvier 2010 lui et Mark Henry perdent face à la Legacy. Il est battu par Sheamus lors de Raw du 18 janvier 2010. En début d'année 2010, Bourne participe au Royal Rumble Match en entrant en 2e sur le ring. Il se fera éliminer en premier par CM Punk. Il fait équipe avec Yoshi Tatsu et Kofi Kingston lors du Raw du 22 février 2010 et ou ils battent la Legacy. Plus tard, il se qualifie au Money in the Bank Ladder Match de WrestleMania XXVI en battant William Regal. C'est cependant Jack Swagger qui remportera la mallette. Il entame ensuite une rivalité avec Zack Ryder. Lors du Raw du 14 juin il bat Chris Jericho par disqualification. Après le match il lui porte son Air Bourne. Lors de 4-Wat Finale, il bat Chris Jericho grâce à un Air Bourne porté sur le dos et obtient sa première victoire en pay-per-view. Lors du Raw du 21 juin, il perd face à Chris Jericho, qui a mis sa place à la WWE en jeu. Il participe au Money in the Bank Ladder Match de Raw lors de Money in the Bank, mais ne parivent pas à décrocher la mallette, remporté par The Miz. Lors du Raw du 31 août, il débute une alliance avec Mark Henry après que ce dernier est venu l'aider alors qu'il était agressé par Alberto Del Rio. Ils participèrent notamment au Gauntlet Match par équipe pour les Championnats par équipes lors de Night of Champions, mais ne remportent pas le match. Lors du Raw du 11 octobre, il perd face à CM Punk afin de se qualifier pour l'équipe de Raw à Bragging Rights et qui, après le match, continue à l'attaquer jusqu'à ce qu'il se blesse. Cette blessure scénaristique va lui permettre de se remettre d'une blessure réelle à l'épaule.

Bourne fait son retour à Raw le 28 février en remportant un match contre King Sheamus, après que Triple H lui ait porté son Pedigree sur la table des commentateurs. Lors du Raw du 21 mars, il perd contre Sheamus. Lors du Raw du 4 avril, le lendemain de WrestleMania, il perd contre Alberto Del Rio. Lors du Raw du 11 avril, il combat dans un 8-Man Tag Team Match avec Santino Marella, Mark Henry et Daniel Bryan contre The Corre. Le 18 avril, il perd contre Dolph Ziggler. Lors du draft, il est éliminé par le Big Show en avant dernier dans une bataille royale. Par la suite, il entame une petite rivalité avec Jack Swagger en perdant le 1re match, le 23 mai, mais gagne le second la semaine suivante. La rivalité se conclura à Capitol Punishment, par une victoire de Bourne sur Swagger. Lors du Raw du 27 juin il perd contre Sin Cara dans un match sans décompte à l'extérieur. Il participe au Money in the Bank Ladder Match de Raw lors de Money in the Bank, mais le match est remporté par Alberto Del Rio.

Air Boom, Tag Team Champion, blessure et départ (2011-2014)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Air Boom.
Bourne, avec sa ceinture de champion par équipes de la WWE

Lors du Raw suivant SummerSlam, il bat Michael McGillicutty et David Otunga avec Kofi Kingston. La semaine suivante, le 22 août, Kofi et Bourne battent à nouveau Otunga et McGillicutty et remportent les Championnats par équipes. C'est son premier titre à la WWE. La semaine suivante, ils battent les anciens champions et conservent leurs titres et nomment leur équipe Air Boom. Ils battent et conservent leurs titres par disqualification contre The Miz et R-Truth lors de Night of Champions car The Miz a poussé l'arbitre au sol. L'équipe entre ensuite en rivalité avec Jack Swagger et Dolph Ziggler, qu'ils battront pour les titres à plusieurs reprises. Le 1re novembre, Bourne est suspendu pour une durée de 30 jours, à la suite de sa première infraction à la politique de la compagnie.

Il fait son retour le 8 décembre à Superstars, où il gagne contre Epico. Bourne et Kingston entrent alors en rivalité avec Epico et Edwin Colón. Lors de TLC, ils conservent les titres face à Epico et Primo. Ils finiront par perdre les titres face à Epico et Primo lors d'un house show à Oakland le 15 janvier 2012. Le lendemain à Raw, ils perdent leur match revanche. Le 17 janvier, il est à nouveau suspendu, pour une durée de 60 jours, suite à sa deuxième violation de la politique de la compagnie.

Le 19 mars 2012, il annonce sur Twitter qu'il a eu un grave accident de voiture et que son pied a été gravement touché.

Le 12 juin 2014, la WWE annonce son départ de la fédération[11].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Evan Bourne, exécutant le Air Bourne
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
"Dope Nose" Weezer ? IWA MS
"Danger Zone" Kenny Loggins ? FIP
"Seek & Destroy" Metallica ? IWC
"Clavicle" Alkaline Trio ? IWA MS, ROH
"Mr. Chainsaw" Alkaline Trio ? ?
"My Seventh Rib" The Shins ? ROH
"Axeman" Jim Johnston 2008-2009 WWE
"Born To Win" Mutiny Within 2009-2014 WWE
"Boom" Jim Johnston 2011-2012 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Evan Bourne avec le championnat par équipe de la WWE lors du Tribute to the Troops 2011
  • Dragon Gate
    • 1 fois Dragon Gate Open the Brave Gate Champion le 12 février 2007[9]
  • Independent Wrestling Association Mid-South
    • 1 fois IWA Mid-South Light Heavyweight Champion face à JC Bailey le 17 janvier 2004[5]
    • Ted Petty Invitational le 24 septembre 2005[7]

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Rang 398 - en augmentation 101 en diminution 128 en diminution 215 en augmentation 63 en stagnation 63 en diminution 69
Référence [16] [17] [18] [19] [20] [21] [22] [22]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Site officiel de Evan Bourne » (consulté le 11 juillet 2009)
  2. a et b (en) « Profil de Evan Bourne », WWE.com (consulté en 15 décembre 2011)
  3. http://www.famousbirthdays.com/people/evan-bourne.html
  4. (en) « Profil d'Evan Bourne », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 juillet 2009)
  5. a et b (en) « Independent Wrestling Association Mid-South Light Heavyweight Title », sur Wrestling-titles.com (consulté le 11 juillet 2009)
  6. a et b (en) « N.W.A. Midwest X Division Title », sur Wrestling-titles.com (consulté le 11 juillet 2009)
  7. a et b (en) « Ted Petty Invitational Tournament 2005 », sur prowrestlinghistory.com (consulté le 2008-06-14)
  8. a et b (en) « Ring of Honor official title histories », sur ROH (consulté le 2008-06-14)
  9. a et b (en) « Open the Brave Gate Title », sur Wrestling-titles.com (consulté le 11 juillet 2009)
  10. a et b (en) « NWA Ohio Valley Wrestling Heavyweight/Ohio Valley Wrestling Heavyweight Title History », sur Solie (consulté le 2008-06-14)
  11. http://www.wwe.com/inside/wwe-releases-superstars
  12. « Numéro spécial : Prises de finition », Top Catch, no 2,‎ août 2009, p. 34 (ISSN 1968-9454)
  13. a et b Fiche d'Evan Bourne sur worldwrestlingentertainment.wikia.com, consulté le 28 décembre 2011
  14. a, b, c et d (de) « Profil d'Evan Bourne », sur genickbruch.com
  15. Evan Bourne - Slingshot Dragonrana vidéo Youtube, consultée le 28 décembre 2011
  16. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004 », Internet Wrestling Database (consulté en 2 août 2011)
  17. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté en 2 août 2011)
  18. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », Internet Wrestling Database (consulté en 2 août 2011)
  19. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté en 2 août 2011)
  20. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté en 2 août 2011)
  21. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté en 2 août 2011)
  22. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté en 2 août 2011)
  23. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!_vs_RAW_2009
  24. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  25. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  26. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :