Matteo Ripa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Matteo Ripa

Matteo Ripa, né à Eboli (Campanie) le 29 mars 1682 et mort à Naples le 29 mars 1746, est un missionnaire italien, également peintre, graveur et cartographe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matteo Ripa séjourna de 1710 à 1723 à la cour de l'empereur de Chine Kangxi et a laissé des Mémoires accompagnés de planches gravées qui sont un intéressant témoignage sur la civilisation chinoise de cette époque.

Après son retour, il a fondé à Naples le « Collège des Chinois » (Collegio dei Cinesi), devenu par la suite l'Institut universitaire oriental (aujourd'hui intégré dans l'Université de Naples « L'Orientale »).

Sources[modifier | modifier le code]

  • Christophe Comentale, Matteo Ripa, un peintre graveur missionnaire à la cour de Chine, Taipei : Ouyu chubanshe (distribution : Paris, Belles Lettres), 1983, 220 p + 36 pl. (ISBN 2-251-35210-4)
  • Christophe Comentale, « L'art missionnaire en Chine » in L'Histoire, 1979 (14), juil.-août, p. 52-61.
  • Christophe Comentale, Matteo Ripa, sources manuscrites et imprimées : de l'amateurisme à l'officiel, actes du Ve colloque international de sinologie de Chantilly, qui s'est tenu du 15 au 18 septembre 1986 ; in : Variétés sinologiques
  • Christophe Comentale, Les recueils de gravure sous la dynastie des Ch'ing : la série des eaux-fortes du Pi-shu-shan-chuang. Analyse et comparaisons avec d'autres sources contemporaines, chinoises et occidentales, actes du VIIe colloque international de sinologie de Chantilly, qui s'est tenu en septembre 1992.
  • Christophe Comentale, « Matteo Ripa et les paysages gravés à l’eau-forte » in Art et métiers du livre, 2001 (226)

Articles connexes[modifier | modifier le code]