Matt Busby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Busby.
Alexander Matthew Busby
Sir Matt Busby Statue.jpg
Biographie
Nom Alexander Matthew Busby
Nationalité Écosse Écosse
Naissance
Lieu Bellshill
Décès (à 84 ans)
Lieu Cheadle, Grand Manchester
Poste ailier
Parcours junior
Saisons Club
1928 Drapeau : Écosse Denny Hibs
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
19281936 Drapeau : Angleterre Manchester City 226 (14)
19361940 Drapeau : Angleterre Liverpool FC 118 (3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1933 Drapeau : Écosse Écosse 1 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
19451969 Drapeau : Angleterre Manchester United
1948 Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne
1958 Drapeau : Écosse Écosse
19701971 Drapeau : Angleterre Manchester United
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Alexander Matthew Busby, dit Matt Busby, né le à Bellshill et mort le , était un footballeur et entraîneur de football écossais. Il a entraîné durant vingt-cinq ans le club de Manchester United.

Biographie[modifier | modifier le code]

Busby joueur[modifier | modifier le code]

Né à Bellshill en Écosse, élevé dans la tradition catholique, son père et son oncle furent tués au combat lors de de la Première Guerre mondiale.

Après avoir débuté dans la modeste équipe de Denny Hibbs FC, il signe à Manchester City en 1928, avec laquelle il remporte la coupe d'Angleterre en 1934. Il est même sélectionné en équipe d'Ecosse contre le Pays de Galles, cette même année. Ce sera son unique sélection[1]. En 1936, il signe à Liverpool FC pour 8 000 £. Il disputa son premier match sous ses nouvelles couleurs le 14 mars contre Huddersfield Town FC (qu'ils perdent 1-0) et devint rapidement titulaire indiscutable dans les années 1930. Il met fin à sa carrière de footballeur lorsque la Seconde Guerre mondiale commence en 1940, malgré quelques apparitions dans divers clubs mais seulement à l'occasion de permissions, puisqu'il est engagé dans le régiment de Liverpool.

Busby entraîneur[modifier | modifier le code]

Une fois la guerre terminée, il reçoit une proposition de Manchester United alors que Liverpool souhaitait le garder dans son staff. Busby rejoint donc MU et occupe le poste de manager dès 1945. Dès sa première saison, il permet au club de terminer vice-champion derrière son ancien club de Liverpool. Autour de Jimmy Delaney, John Carey et Henry Cockburn, il bâtit une équipe des plus offensives qui s'imposa sur tous les terrains du Royaume-Uni.

Après plusieurs saisons réussies (vice-champion en 1947, 1948, 1949 et 1951), Manchester United réussit enfin par remporter le championnat d'Angleterre en 1952. Durant cette période l'équipe prend le surnom de Busby Babes en raison du jeune âge des joueurs qui composent l'effectif comme Bobby Charlton ou Duncan Edwards. Le club remporte de nouveau le championnat en 1956 et 1957.

Mais le survient le crash aérien de Munich où huit joueurs décèdent, d'autres furent gravement blessés, Busby fut aussi blessé et à deux reprises on lui donna l'onction des malades.

Durant l'été 1958, il prend en main l'Écosse pour la coupe du monde 1958 en Suède, et poursuit cette aventure quelques mois après en donnant la première sélection à Denis Law avant de démissionner en décembre de la même année.

Parallèlement, il continue son aventure à Manchester United, durant les années 1960 il reconstruit l'équipe en comptant sur Bobby Charlton, Denis Law et George Best. En 1968, MU devient le premier club anglais à remporter la coupe d'Europe des clubs champions. En 1969, il se retire de son poste de manager mais y revient en 1970 pour une saison avant de devenir le directeur technique jusqu'en 1982 puis président.

Il est fait commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE) en 1958[2], puis chevalier après sa victoire européenne en 1968[3]. En 1972 il est fait chevalier commandeur de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand (KCSG).

En 1980, une crise cardiaque le laissa dans un si piètre état qu'on lui avait déjà donné les derniers sacrements. Mais, finalement, ce n'est que le 21 janvier 1994, à l'âge de 84 ans, qu'un cancer du sang vint à bout d'un homme que l'on croyait immortel[4].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Matt Busby est cité dans la chanson "Dig it", des Beatles, morceau qui fait office d'introduction à "Let it Be", sur l'album du même nom. Le nom de Busby, parmi d'autres personnalités telles que le bluesman B.B. King ou la chanteuse et actrice Doris Day, est prononcé à 0'38" par John Lennon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. France-Football, 21 janvier 1994
  2. London Gazette : n° 41404, p. 3521, 12-06-1958
  3. London Gazette : n° 44600, p. 6299, 31-05-1968
  4. France-Football, 25 janvier 1994