Matronalia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Matronalia sont célébrées le 1er mars (qui était le premier jour du printemps chez les Romains), et sont considérées aujourd'hui comme la « fête des mères latine » ; elles célébraient la naissance de Rome, le Printemps, les enfants et les mères.

Le dieu de la guerre, Mars, participait à une œuvre de paix car c'était une occasion de rappeler la réconciliation entre Sabins et Romains grâce aux femmes qui ont mis fin à l'épisode de l'enlèvement des Sabines (Mars aurait soufflé l'idée de l'enlèvement à son fils Romulus). Mars est aussi une période de renouveau, de fécondité de la nature donc bien adaptée à la fête des matrones.

Enfin, le 1er mars est aussi l'anniversaire de la consécration du temple de Junon (sur l'Esquilin), protectrice des jeunes épouses qui l'honorent avec des fleurs. Le nom de Matronalia vient de matrona, « mère de famille ».

Les matrones recevaient des cadeaux et de l'argent de leurs maris puis elles se rendaient au temple de Junon, la tête couronnée de fleurs et en offraient à la déesse.