Mato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mato (ou nenaya ou nengaya ou nineia) est une des langues ngero-vitiaz, parlée par 580 locuteurs[1], dans la province de Morobe, côte nord de la péninsule Huon, près de la frontière entre les provinces de Madang et de Morobe. Il est proche à 67 % avec le ronji et comprend deux dialectes, le bonea et le nanaya. C'est une langue SVO.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SIL, 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]