Matford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matford 1938

Matford est un constructeur d'automobiles français créé en 1934 suite à un accord entre Ford SAF (ancien nom de Ford France) et le constructeur alsacien Mathis.

Ford SAF, qui assemble jusqu'alors dans son usine d'Asnières-sur-Seine des modèles américains et anglais avec des pièces en partie importées, souhaite, sous l'impulsion de Maurice Dollfus, construire en France des modèles mieux adaptés au goût de la clientèle et échapper aux droits de douane croissants (protectionnisme). Quant à Émile Mathis, qui a essayé en vain de s'implanter aux États-Unis, il vient d'agrandir et de moderniser son usine de Strasbourg. Sa situation financière délicate ne lui permet plus d'investir dans le renouvellement de ses modèles.

Matford va tout d'abord continuer de fabriquer les Ford et les Mathis existantes. Début 1935, l'usine de Strasbourg rééquipée par Ford est en mesure de produire la nouvelle V8-48. Le premier modèle propre à Matford sortira en septembre 1935 : l'Alsace V8, avec le châssis, le moteur – un V8 3,6l de 21 CV fiscaux – et la carrosserie, modifiée dans sa partie arrière, de la Ford V8-48. Un deuxième modèle suit : l'Alsace V8-62, avec une carrosserie presque identique mais plus courte (l'empattement a été réduit) et le V8 dont la cylindrée a été ramenée à 2,2l pour 13 CV fiscaux.

Filiale de Ford en France, Matford diffusera également les autres produits du groupe (Lincoln, Mercury, camions, tracteurs Fordson, ...).

Ces voitures sont séduisantes par leur ligne agréable et moderne, confortables, silencieuses et robustes. La clientèle est au rendez-vous. Les caractéristiques techniques sont classiques : essieux rigides à l'avant et à l'arrière, freins mécaniques, moteur à soupapes latérales. En comparaison, la Traction Avant de Citroën propose des roues avant indépendantes, des freins hydrauliques et un moteur à soupapes en tête.

Par la suite, Matford va s'appliquer à différencier ses deux modèles au niveau de la carrosserie et des accessoires pour justifier l'écart de prix. Dès 1935, les relations se dégradent entre les deux associés : Ford, qui a la majorité du capital et a rééquipé l'usine de Strasbourg, impose à Mathis l'arrêt de sa propre gamme vieillissante, dont il ne subsiste en 1935 que l'Emy4, puis de céder ses parts à Ford. Mathis intentera un procès et obtiendra des dommages et intérêts. Mais la guerre éclate, l'usine de Strasbourg est évacuée en 1939. Après l'achèvement de la nouvelle usine Ford de Poissy, Matford SA est dissoute en 1940 et cesse officiellement d'exister en 1941.

Après la guerre, Ford désormais solidement implanté en France, continuera à fabriquer à Poissy la 13CV. Des améliorations sont apportées à la tenue de route (barres stabilisatrices) et au freinage (freins hydrauliques). Ce modèle laisse la place, au Salon de 1948, à la nouvelle Ford : la Vedette.

Modèles[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]