Match des Étoiles de la Ligue majeure de baseball 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

MLB All-Star Game 2008

alt=Description de l'image 2008MLBAllStarGame.png.
Statistiques en sélection
1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Ligue nationale 0 0 0 0 1 1 0 1 0 3 13 4
Ligue américaine 0 0 0 0 0 0 2 2 0 4 14 1
Caractéristiques
Date 15 juillet 2008
Stade Yankee Stadium
Ville New York
Managers Ligue nationale - Clint Hurdle (COL)
Ligue américaine - Terry Francona (BOS)
MVP J.D. Drew (BOS)
Role FOX, Joe Buck et Tim McCarver
Affluence 55 632 spectateurs
Premier lancer Whitey Ford, Rich Gossage, Reggie Jackson et Yogi Berra

Le match des Étoiles de la Ligue majeure de baseball 2008 (2008 MLB All-Star Game) est la 79e édition de cette opposition entre les meilleurs joueurs de la Ligue américaine et de la Ligue nationale, les deux composantes de la MLB.

Le match s'est joué le 15 juillet 2008 au Yankee Stadium, antre des New York Yankees dans le Bronx. Il a vu la victoire de la Ligue américaine sur le score de 4 à 3 en 15 manches après 4 heures et 50 minutes de jeu. C'est le match des Étoiles le plus long au niveau de la durée et c'est la deuxième fois qu'une rencontre s'étale sur 15 manches après l'édition 1967. J.D. Drew des Red Sox de Boston a été élu Meilleur joueur du match, frappant 2 coups sûrs en 4 présences au bâton, dont un circuit pour deux points en 7e manche qui a permis à l'équipe de Ligue américaine de revenir au score[1]. Michael Young (Rangers du Texas) a frappé une chandelle sacrifice en 15e manche, donnant la possibilité à Justin Morneau (Twins du Minnesota) de marquer le point victorieux sur une glissade évitant le gant du receveur Brian McCann. C'est la deuxième fois que Young produit le point victorieux d'un match des Étoiles après son triple pour deux points en 2006[2].

Contexte[modifier | modifier le code]

Depuis 1970, les 8 joueurs de positions titulaires de chaque équipe sont élus par un vote des supporters, ainsi qu'un frappeur désigné pour l'équipe de la Ligue américaine, le match se jouant avec les règles de cette ligue. Les remplaçants et les lanceurs sont choisis par un vote des joueurs, par les managers de chaque équipe et par un deuxième vote des supporters. Chaque équipe est composée de 32 joueurs, sans tenir compte des désistements sur blessure ou pour raisons personnelles.

C'est la sixième fois que le résultat de la rencontre détermine l'avantage du terrain lors de la Série mondiale. La Ligue américaine reste sur une série de 11 matchs sans défaites (10 victoires et un match nul en 2002).

Sélection du stade[modifier | modifier le code]

L'annonce du Yankee Stadium comme lieu du MLB All-Star Game 2008 a été faite par le commissaire de la MLB, Bud Selig, et le maire de New York, Michael Bloomberg, le 31 janvier au New York's City Hall[3]. C'est la quatrième fois que le Yankee Stadium accueille le All-Star Game et la huitième fois qu'il a lieu à New York. Le dernier All-Star Game à New York a eu lieu en 1977. En 2009, les Yankees déménageront dans un nouveau stade, le New Yankee Stadium. Ainsi, cet événement a été vu par certains comme un hommage au vieux stade[4].

Événements liés au match des Étoiles[modifier | modifier le code]

À l'image du NBA All-Star Week-end, plusieurs événements autour du baseball se sont déroulés dans les jours qui ont précédé le match des Étoiles.

Sélection des joueurs[modifier | modifier le code]

Le vote des fans s'est tenu du 29 avril au 2 juillet. Les résultats ont été publiés le 6 juillet avec une liste de huit joueurs partants pour chaque formation, un frappeur désigné pour la Ligue américaine et une liste de joueurs remplaçants choisis par un vote des joueurs de MLB et les gérants de chaque équipe[13]. Un nombre record de 16,5 millions de votes en ligne sur le site de la MLB ont été pris en compte pour établir la sélection, ainsi que les votes par bulletin dans les stades de la Ligue Majeure et des ligues mineures. Comme la saison précédente, Alex Rodriguez, le joueur de troisième but des Yankees de New York a remporté le plus grand nombre de voix (3 934 518) (plus grand nombre de voix en Ligue américaine) devant Chase Utley des Phillies de Philadelphie (3 889 602) (plus grand nombre de voix en Ligue nationale)[14].

Après la publication des effectifs, un second tour de vote (Final Vote) s'est tenu jusqu'au 10 juillet pour désigner deux joueurs supplémentaires. Les supporters devaient choisir un joueur parmi une liste de cinq joueurs pour chaque équipe. En Ligue américaine, les supporters ont eu le choix entre Jermaine Dye des White Sox de Chicago, Jason Giambi des Yankees de New York, José Guillén des Royals de Kansas City, Evan Longoria des Rays de Tampa Bay et Brian Roberts des Orioles de Baltimore. En Ligue nationale, les candidats à la dernière place dans l'effectif étaient Pat Burrell des Phillies de Philadelphie, Corey Hart des Brewers de Milwaukee, Carlos Lee des Astros de Houston, Aaron Rowand des Giants de San Francisco et David Wright des Mets de New York. Sur 47,8 millions de votes enregistrés, les deux vainqueurs du vote ont été Evan Longoria (9 millions de voix) et Corey Hart (8 millions de voix)[15]. David Wright, deuxième du vote pour la Ligue nationale, a obtenu sa sélection après le désistement d'Alfonso Soriano, blessé[16].

Effectifs[modifier | modifier le code]

Ligue américaine[modifier | modifier le code]


Titulaires
Position Joueur Équipe Sélections
Receveur Joe Mauer Twins 2
1e base Kevin Youkilis Red Sox 1
2e base Dustin Pedroia Red Sox 1
3e base Alex Rodriguez Yankees 12
Arrêt court Derek Jeter Yankees 9
Champ extérieur Josh Hamilton Rangers 1
Champ extérieur Manny Ramírez Red Sox 12
Champ extérieur Ichirō Suzuki Mariners 8
Frappeur désigné David Ortiz Red Sox 4

David Ortiz, blessé, est remplacé par Milton Bradley comme titulaire au poste de frappeur désigné[18].


Lanceurs
Position Joueur Équipe Sélections
Lanceur Justin Duchscherer Athletics 2
Lanceur Roy Halladay Blue Jays 5
Lanceur Scott Kazmir Rays 2
Lanceur Cliff Lee Indians 1
Lanceur Joe Nathan Twins 3
Lanceur Jonathan Papelbon Red Sox 3
Lanceur Mariano Rivera Yankees 9
Lanceur Francisco Rodríguez Angels 3
Lanceur Ervin Santana Angels 1
Lanceur Joe Saunders Angels 1
Lanceur George Sherrill Orioles 1
Lanceur Joakim Soria Royals 1


Remplaçants
Position Joueur Équipe Sélections
Receveur Dioner Navarro Rays 1
Receveur Jason Varitek Red Sox 3
1e base Justin Morneau Twins 2
2e base Ian Kinsler Rangers 1
3e base Joe Crede White Sox 1
3e base Carlos Guillén Tigers 3
3e base Evan Longoria Rays 1
Arrêt court Michael Young Rangers 5
Champ extérieur Milton Bradley Rangers 1
Champ extérieur J.D. Drew Red Sox 1
Champ extérieur Carlos Quentin White Sox 1
Champ extérieur Grady Sizemore Indians 3

Ligue nationale[modifier | modifier le code]


Titulaires
Position Joueur Équipe Sélections
Receveur Geovany Soto Cubs 1
1e base Lance Berkman Astros 5
2e base Chase Utley Phillies 3
3e base Chipper Jones Braves 6
Arrêt court Hanley Ramírez Marlins 1
Champ extérieur Ryan Braun Brewers 1
Champ extérieur Kosuke Fukudome Cubs 1
Champ extérieur Alfonso Soriano Cubs 7

Alfonso Soriano, blessé à la main gauche, a déclaré forfait pour le match[21]. Il est remplacé par Matt Holliday, champ extérieur des Rockies du Colorado, dans l'alignement de départ[22]. David Wright, joueur de troisième but des Mets de New York, a été désigné comme remplaçant de Soriano dans l'équipe de la Ligue nationale[16].


Lanceurs
Position Joueur Équipe Sélections
Lanceur Aaron Cook Rockies 1
Lanceur Ryan Dempster Cubs 2
Lanceur Dan Haren Diamondbacks 2
Lanceur Brad Lidge Phillies 2
Lanceur Tim Lincecum Giants 1
Lanceur Carlos Mármol Cubs 1
Lanceur Ben Sheets Brewers 4
Lanceur Edinson Volquez Reds 1
Lanceur Billy Wagner Mets 4
Lanceur Brandon Webb Diamondbacks 2
Lanceur Brian Wilson Giants 1
Lanceur Kerry Wood Cubs 2
Lanceur Carlos Zambrano Cubs 3

Kerry Woods, dans l'incapacité de lancer en raison d'une ampoule à la main, a été remplacé par son coéquipier Carlos Mármol[23]. Tim Lincecum, hospitalisé le matin du match avec des symptômes grippaux, n'a pas pu être aligné lors de la rencontre[24].


Remplaçants
Position Joueur Équipe Sélections
Receveur Russell Martin Dodgers 2
Receveur Brian McCann Braves 3
1e base Adrian Gonzalez Padres 1
1e base Albert Pujols Cardinals 7
2e base Dan Uggla Marlins 2
3e base Aramis Ramírez Cubs 2
3e base David Wright Mets 3
Arrêt court Cristian Guzmán Nationals 2
Arrêt court Miguel Tejada Astros 5
Champ extérieur Matt Holliday Rockies 3
Champ extérieur Ryan Ludwick Cardinals 1
Champ extérieur Nate McLouth Pirates 1
Champ extérieur Corey Hart Brewers 1

Le match[modifier | modifier le code]

Cérémonies[modifier | modifier le code]

Avant le début du match, les assistants et les remplaçants des deux équipes ont été présentés au public par Joe Buck, à la place de Bob Sheppard (97 ans), speaker du Yankee Stadium depuis 1951, convalescent[25]. La rivalité entre les Red Sox de Boston et les Yankees s'est manifestée à travers les sifflets lors de la présentation des joueurs de Boston (Drew, Varitek, Ortiz et Paplebon) et les applaudissements pour Mariano Rivera. 49 membres du Temple de la renommée du baseball ont ensuite pris place sur le terrain à leur position et ont été présentés un par un, avant l'annonce des titulaires qui les ont rejoint chacun leur tour. Le drapeau américain a été présenté par les cadets de l'Académie militaire de West Point dans le champ centre. Un enregistrement de Ô Canada, l'hymne national canadien a été diffusé, puis Sheryl Crow a interprété The Star-Spangled Banner, l'hymne américain. À la fin de l'hymne, un bombardier Northrop B-2 Spirit de la 509e escadre de bombardement a survolé le ciel de New York et le stade[26].

Les balles des premiers lancers ont été apportées par George Steinbrenner, propriétaire des Yankees, et données à quatre des légendes du club : Whitey Ford, Reggie Jackson, Yogi Berra et Rich Gossage. Les quatre balles ont été lancées aux Yankees présents dans l'équipe de la Ligue américaine : Derek Jeter, Alex Rodriguez, Joe Girardi et Mariano Rivera[26].

Arbitres[modifier | modifier le code]

Les six arbitres désignés pour le match des Étoiles ont été annoncés le 25 juin. Derryl Cousin, chef de l'équipe et arbitre derrière le marbre, officiera pour son troisième match des Étoiles après 1987 et 1998[27].

Marbre Derryl Cousins
1e base Ed Rapuano
2e base Tom Hallion
3e base Mark Wegner
Champ gauche Greg Gibson
Champ droit Phil Cuzzi

Alignements[modifier | modifier le code]

Le 14 juillet, Terry Francona et Clint Hurdle ont annoncé les alignements de départ des deux équipes, ainsi que les lanceurs partants, lors d'une conférence de presse[28].

Ligue américaine Ligue nationale
Ordre Joueur Équipe Position Ordre Joueur Équipe Position
1 Hanley Ramírez Marlins SS 1 Ichirō Suzuki Mariners RF
2 Chase Utley Phillies 2B 2 Derek Jeter Yankees SS
3 Lance Berkman Astros 1B 3 Josh Hamilton Rangers CF
4 Albert Pujols Cardinals DH 4 Alex Rodriguez Yankees 3B
5 Chipper Jones Braves 3B 5 Manny Ramírez Red Sox LF
6 Matt Holliday Rockies RF 6 Milton Bradley Rangers DH
7 Ryan Braun Brewers LF 7 Kevin Youkilis Red Sox 1B
8 Kosuke Fukudome Cubs CF 8 Joe Mauer Twins C
9 Geovany Soto Cubs C 9 Dustin Pedroia Red Sox 2B
Ben Sheets Brewers P Cliff Lee Indians P

Résumé du match[modifier | modifier le code]

15 juillet 2008 (20h, heure locale)  Yankee Stadium, New York, New York
Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 R H E
Ligue nationale 0 0 0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 0 0 0 3 13 4
Ligue américaine 0 0 0 0 0 0 2 1 0 0 0 0 0 0 1 4 14 1
Lanceurs partants : NL : Ben Sheets  AL : Cliff Lee  
Vic. : Scott Kazmir (1-0)  Déf. : Brad Lidge (0-1)  
HRs :   NL : Matt Holliday (1)  AL : J.D. Drew (1)


Évolution du score :

  • 4e manche (NL) : Matt Holliday frappe un circuit pour donner l'avantage à la Ligue nationale 1-0.
  • 6e manche (NL) : Lance Berkman frappe une chandelle sacrifice, Hanley Ramírez marque le deuxième point pour la Ligue nationale.
  • 7e manche (AL) : J.D. Drew frappe un circuit pour deux points et égalise pour la Ligue américaine.
  • 8e manche (NL) : Adrian Gonzalez frappe une chandelle sacrifice, Miguel Tejada marque le troisième point de la Ligue nationale.
  • 8e manche (AL) : Evan Longoria frappe un double au champ gauche, Grady Sizemore égalise pour la Ligue américaine.
  • 15e manche (AL) : Michael Young frappe une chandelle sacrifice, Justin Morneau marque le quatrième point victorieux pour la Ligue américaine après 4 heures et 50 minutes de jeu.

Home Run Derby[modifier | modifier le code]

Logo Home Run Derby 2008

Le concours des frappeurs de circuits a eu lieu le 14 juillet sur la pelouse du Yankee Stadium. Vladimir Guerrero, vainqueur en 2007 n'a pas défendu son titre en raison de sa non-sélection pour le match des Étoiles[29].

Lors de chaque tour de la compétition, chaque joueur disposait d'un crédit de 10 balles fautes avant de devoir s'arrêter. Au premier tour, Josh Hamilton a établi un nouveau record avec 28 circuits lors d'un tour de concours, dépassant Bobby Abreu qui avait frappé 24 circuits en 2005. Au deuxième tour, Hamilton s'est arrêté après avoir ajouté 4 circuits alors qu'il n'avait que 4 balles fautes[30]. En finale, le canadien Justin Morneau a battu Josh Hamilton sur le score de 5 à 3[11].

Yankee Stadium, New York -- A.L. 66, N.L. 39
Joueur Équipe 1er tour 2e tour T1 + T2 Finale Total
Justin Morneau Twins 8 9 17 5 22
Josh Hamilton Texas 28 4 32 3 35
Lance Berkman Houston 8 6 14 14
Ryan Braun Milwaukee 7 7 14 14
Grady Sizemore Cleveland 6 6
Dan Uggla Floride 6 6
Chase Utley Philadelphie 5 5
Evan Longoria Rays 3 3

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Matthew Leach, « Drew snares All-Star MVP honors », sur MLB.com,‎ 16 juillet 2008
  2. (en) Bryan Hoch, « Night is Young: AL walks off in 15th », sur MLB.com,‎ 16 juillet 2008
  3. (en) Associated Press, « Yankee Stadium to host All-Stars in final season », ESPN.com,‎ 31 janvier 2007 (consulté le 13 février 2007)
  4. (en) Hal Bodley, « 2008 All-Star Game would be fitting send-off for historic Yankee Stadium », USA Today,‎ 30 juin 2006 (consulté le 13 février 2007)
  5. (en) Mark Newman, « Statue of Liberty gets MLB makeover », sur MLB.com,‎ 19 juin 2008
  6. (en) Samantha Newman, « All-Star FanFest opens in New York City », sur MLB.com,‎ 11 juillet 2008
  7. (en) Bryan Hoch, « It's all fun and games on All-Star Sunday », sur MLB.com,‎ 13 juillet 2008
  8. (en) Lyle Spencer, « Futures Gamers hoping to go to Beijing », sur MLB.com,‎ 13 juillet 2008
  9. (en) Jason Beck, « Nerves not a problem in Futures Game », sur MLB.com,‎ 13 juillet 2008
  10. (en) Ian Browne, « Previously unsung Lin hearing praise », sur MLB.com,‎ 13 juillet 2008
  11. a et b (en) Barry M. Bloom, « Morneau stuns Hamilton to take Derby », sur MLB.com,‎ 15 juillet 2008
  12. (fr) Mark Newman, « MLB rolls out Red Carpet Parade », sur MLB.com,‎ 15 juillet 2008
  13. (en) Barry M. Bloom, « Midsummer Classic has 25 newcomers », sur MLB.com,‎ 6 juillet 2008
  14. (en) Bryan Hoch, « A-Rod, Jeter to man AL All-Star infield », sur MLB.com,‎ 6 juillet 2008
  15. (en) Mark Newman, « Longoria, Hart are fans' final All-Stars », sur MLB.com,‎ 10 juillet 2008
  16. a et b (en) Communiqué de presse de la MLB, « Wright to replace Soriano on NL All-Star team », sur MLB.com,‎ 11 juillet 2008
  17. Tom Singer, « Girardi, Leyland are All-Star coaches », MLB.com,‎ 16 mai 2008
  18. (en) T.R. Sullivan, « Rangers send four to All-Star Game », sur MLB.com,‎ 6 juillet 2008
  19. (en) Tom Singer, « Randolph, Black in as All-Star coaches », sur MLB.com,‎ 16 mai 2008
  20. (en) Carrie Muskat, « Piniella added to NL coaching staff », MLB.com,‎ 26 juin 2008
  21. (en) Carrie Muskat, « Soriano unable to play in All-Star Game », sur MLB.com,‎ 10 juillet 2008
  22. (en) Adam McCalvy and Dave Fultz, « Holliday to start in All-Star Game », sur MLB.com,‎ 10 juillet 2008
  23. (en) Carrie Muskat, « Marmol replaces Wood on NL All-Stars », sur MLB.com,‎ 13 juillet 2008
  24. Associated Press, « Lincecum wakes up with flulike symptoms on day of All-Star Game », sur ESPN.com,‎ 16 juillet 2008
  25. (en) Steve Politi, « Bob Sheppard not able to be at All-Star Game », sur NJ.com, Star-Ledger,‎ 9 juillet 2008 (consulté le 22 juillet 2008)
  26. a et b (en) Alyson Footer, « Cathedral blessed with pregame honor », sur MLB.com,‎ 15 juillet 2008
  27. (en) « Umpires, official scorers appointed for 79th All-Star Game », sur MLB.com,‎ 25 juin 2008
  28. (en) « All-Star Game starting lineups », sur MLB.com,‎ 14 juillet 2008
  29. (en) Jim Molony, « Braun joins Home Run Derby field », sur MLB.com,‎ 8 juillet 2008
  30. (en) Tom Singer, « Hamilton brightest star on special night », sur MLB.com,‎ 15 juillet 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]