Match des Étoiles de la Ligue majeure de baseball 1987

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

MLB All-Star Game 1987

Description de l'image  1987 MLB All-Star Game logo.gif.
Statistiques en sélection
1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Ligue nationale 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 8 2
Ligue américaine 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 6 1
Caractéristiques
Date 14 juillet 1987
Stade Oakland-Alameda County Coliseum
Ville Oakland
Managers Ligue nationale - Davey Johnson (NYM)
Ligue américaine - John McNamara (BOS)
MVP Tim Raines (MTL)
Affluence 49 671 spectateurs

Le match des Étoiles de la Ligue majeure de baseball 1987 (MLB All-Star Game) est la 58e édition de cette partie annuelle qui oppose les meilleurs joueurs de la Ligue nationale et de la Ligue américaine, les deux composantes du baseball majeur.

L'événement a eu lieu le 14 juillet 1987 au Oakland-Alameda County Coliseum, domicile des Athletics d'Oakland, devant une foule de 49 671 spectateurs. C'était la toute première fois que la partie des Étoiles était disputée dans cette ville.

Tout comme au cours des deux parties d'Étoiles précédentes, les lanceurs des deux formations ont dominé le match. Pour la première fois de l'histoire du match des Étoiles, aucune équipe n'est parvenue à ouvrir le pointage avant la cinquième manche. Il a plutôt fallu treize manches pour que des points soient marqués, ce qui constitue, encore aujourd'hui, un record. En marquant deux points en début de treizième manche, la Ligue nationale a remporté l'affrontement par la marque de 2 à 0. C'était la première fois en quinze ans que cette rencontre nécessitait des manches supplémentaires. Dans l'histoire de cet événement, seulement deux éditions ont nécessité plus de manches, soit les parties de 1967 (15 manches) et 1950 (14 manches). Avec cette victoire, la Ligue nationale demeurait invaincue lors des parties des Étoiles ayant nécessité des manches supplémentaires, portant sa fiche à 8-0.

Alignements partants[modifier | modifier le code]

Ligue nationale[modifier | modifier le code]

Alignement
Joueur position équipe
Eric Davis voltigeur de gauche Reds de Cincinnati
Ryne Sandberg deuxième but Cubs de Chicago
Andre Dawson voltigeur de centre Cubs de Chicago
Mike Schmidt troisième but Phillies de Philadelphie
Jack Clark premier but Cardinals de Saint-Louis
Darryl Strawberry voltigeur de droite Mets de New York
Gary Carter receveur Mets de New York
Ozzie Smith arrêt-court Cardinals de Saint-Louis
Mike Scott lanceur Astros de Houston


Ligue américaine[modifier | modifier le code]

Alignement
Joueur position équipe
Rickey Henderson voltigeur de centre Yankees de New York
Don Mattingly premier but Yankees de New York
Wade Boggs troisième but Red Sox de Boston
George Bell voltigeur de gauche Blue Jays de Toronto
Dave Winfield voltigeur de droite Yankees de New York
Cal Ripken Jr arrêt-court Orioles de Baltimore
Terry Kennedy receveur Orioles de Baltimore
Willie Randolph deuxième but Yankees de New York
Bret Saberhagen lanceur Royals de Kansas City

Effectifs[modifier | modifier le code]

Ligue nationale[modifier | modifier le code]

Joueurs réservistes
Joueur position équipe
Steve Bedrosian lanceur Phillies de Philadelphie
Hubie Brooks arrêt-court Expos de Montréal
Bo Diaz receveur Reds de Cincinnati
Sid Fernandez lanceur Mets de New York
John Franco lanceur Reds de Cincinnati
Pedro Guerrero troisième but Dodgers de Los Angeles
Tony Gwynn voltigeur Padres de San Diego
Keith Hernandez premier but Mets de New York
Orel Hershiser lanceur Dodgers de Los Angeles
Jeffrey Leonard voltigeur Giants de San Francisco
Willie McGee voltigeur Cardinals de Saint-Louis
Dale Murphy voltigeur Braves d'Atlanta
Tim Raines voltigeur Expos de Montréal
Rick Reuschel lanceur Pirates de Pittsburgh
Juan Samuel deuxième but Phillies de Philadelphie
Lee Smith lanceur Cubs de Chicago
Rick Sutcliffe lanceur Cubs de Chicago
Ozzie Virgil Jr. receveur Braves d'Atlanta
Tim Wallach troisième but Expos de Montréal

Ligue américaine[modifier | modifier le code]

Joueurs réservistes
Joueur position équipe
Harold Baines voltigeur White Sox de Chicago
Dwight Evans voltigeur Red Sox de Boston
Tony Fernandez arrêt-court Blue Jays de Toronto
Tom Henke lanceur Blue Jays de Toronto
Jay Howell lanceur Athletics d'Oakland
Bruce Hurst lanceur Red Sox de Boston
Mark Langston lanceur Mariners de Seattle
Mark McGwire premier but Athletics d'Oakland
Jack Morris lanceur Tigers de Detroit
Matt Nokes receveur Tigers de Detroit
Larry Parrish troisième but Rangers du Texas
Dan Plesac lanceur Brewers de Milwaukee
Kirby Puckett voltigeur Twins du Minnesota
Harold Reynolds deuxième but Mariners de Seattle
Dave Righetti lanceur Yankees de New York
Kevin Seitzer troisième but Royals de Kansas City
Pat Tabler premier but Indians de Cleveland
Alan Trammell arrêt-court Tigers de Detroit
Lou Whitaker** deuxième but Tigers de Detroit
Mike Witt lanceur Angels de la Californie
  • Blessé, Lou Whitaker n'a pas pris part au match

Déroulement du match[modifier | modifier le code]

Les neuf premières manches de la partie ont été dominées par les lanceurs. Alan Trammell (en troisième manche), Rickey Henderson (en cinquième manche) et Dwight Evans (en septième manche) sont les seuls coureurs qui ont atteint le deuxième but dans les huit premières manches, tous pour la Ligue Américaine.

En neuvième, la Ligue Nationale a obtenu la première véritable chance de s'inscrire au tableau. Tim Raines a obtenu un simple après un retrait et a volé le deuxième but. Il a atteint le troisième but sur une erreur de Mark McGwire. Juan Samuel, le frappeur suivant, a ensuite frappé un ballon au champ extérieur, mais le relais parfait de Dwight Evans au marbre a retenu Raines au troisième but. Jeffrey Leonard a suivi et ballon hors ligne au receveur Matt Nokes a mis un terme à la menace.

En fin de neuvième, la Ligue Américaine a aussi obtenu sa meilleure chance. Dave Winfield a obtenu un but sur balles et a avancé au deuxième but sur un amorti sacrifice de Tony Fernandez. Après un but sur balles à Dwight Evans, Harold Reynolds a frappé dans un double jeu dans lequel Winfield a été retiré au marbre.

En onzième manche, la Ligue Américaine a placé un autre coureur en position de marquer, alors que Larry Parrish a atteint le troisième but après avoir amorcé la manche avec un simple, mais Tony Fernandez a été retiré sur des prises pour conclure la manche.

En treizième manche, Tim Raines a poussé Ozzie Virgil Jr. et Hubie Brooks, auteurs d'un simple chacun, au marbre à l'aide d'un triple contre Jay Howell, produisant tous les points dont la Ligue Nationale avait besoin pour gagner la rencontre.

Howell a subi la défaite, pendant que Lee Smith était crédité d'une victoire qu'a protégé Sid Fernandez, dernier joueur disponible pour la Ligue Nationale.

Concours de coups de circuit[modifier | modifier le code]

Le concours de coup de circuit de cette partie des Étoiles impliquait deux frappeurs pour chaque ligue, alors qu'il y en avait eu cinq lors de la première présentation et trois l'année précédente.

Joueur Équipe Circuits
Ligue américaine 2
Jeorge Bell Toronto 1
Mark McGwire Oakland 1
Ligue nationale 6
Andre Dawson Chicago 4
Ozzie Virgil Jr. Atlanta 2


Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]