Match à domicile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'expression match à domicile est utilisée dans certains sports pour désigner le fait qu'une équipe ou un joueur joue dans son stade, sa ville, sa région ou son pays d'origine, face à un adversaire venant d'ailleurs. Inversement, on parle de match à l'extérieur pour l'adversaire en déplacement.

Cette situation est souvent considérée comme favorable, notamment grâce à l'apport de soutien de la part du public local, aussi avec une plus grande habitude et familiarité des lieux. Ainsi, en football, on parle parfois de « douzième homme » pour désigner le public local dans son rapport avec l'équipe qui joue à domicile. Deux chercheurs britanniques, Sandy Wolfson et Nick Neave, ont montré que le niveau de testostérone était supérieur chez un sportif qui joue à domicile et que cela serait lié à un instinct de domination et de défense du territoire[1].

Inversement, le fait de jouer à domicile peut apporter une pression supplémentaire. Elle peut alors être rapprochée de la peur de gagner.

Quoi qu'il en soit les statistiques montrent effectivement que les victoire ne se répartissent pas équitablement entre équipes évoluant à domicile et à extérieur, au moins dans le monde professionnel. En moyenne, sur 100 matchs gagnés entre 60 et 75 le sont par l'équipe évoluant à domicile. Cette fourchette se vérifie dans la plupart des sports collectifs (football, rugby, handball, basket-ball ...) quelle que soit l'époque, l'endroit, ou la division.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le foot côté science », in Lyon plus, mardi 1er juin 2010, p. 14