Matage (mécanique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matage.

Le matage est une déformation plastique localisée de la matière sous l'effet d'un choc ou d'une pression élevée.

Article détaillé : Pression de contact.

Types de matages[modifier | modifier le code]

Le matage peut être

  • Volontaire :
    • écrasement d'un joint de métal malléable (cuivre, plomb, aluminium) pour assurer l'étanchéité, ou bien travail par repoussage de métal,
    • durcissement de la face de contact entre deux pièces en mouvement l’une par rapport à l’autre, exemple du galetage de la face de contact d’un pivot sur le grain de crapaudine (contrainte de compression et de frottement),
    • superfinition d’une surface de révolution cylindrique par roulage (technique),
    • matage du fil d’une faux obtenu par battage pour en parfaire l’aiguisage,
  • Accidentel :
    • le terme était utilisé pour désigner la dégradation des bouches à feu par la présence de corps étrangers[1].
    • matage des faces de contact entre une clavette et son logement,

Phénomènes physiques[modifier | modifier le code]

Pour déterminer la résistance au matage, on calcule la pression de contact :

  • si les pièces sont assemblées sans jeu (par exemple H7/g6) et non déformables, on utilise la pression diamétrale ;
  • sinon, on utilise la pression maximale donnée par la théorie du contact de Hertz.
  • Cette pression est ensuite comparée à la pression admissible qui dépend du matériau utilisé :
    • de la liaison mécanique : clavette, arbre cannelé, roulement, rotule, dents d'engrenage… ;
    • du mode de fonctionnement : régulier ou avec à-coups, sans choc ou avec choc (par exemple jeu important), avec ou sans graissage…

Ces valeurs sont établies par des laboratoires d'essais. Pour un acier standard (acier non-allié type S235 ou E355, de limite élastique Re respectivement 235 et 355 MPa), on utilise souvent des valeurs entre 10 et 20 MPa. Pour ces aciers, les pressions admissibles s'étagent entre 0,5 MPa (embrayage, système vis-écrou pour machine outil) et 115 MPa (lorsqu'il ne subit aucun acoup).

Galerie d’images[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]