Matías Vitkieviez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matías Vitkieviez
Matías Vitkieviez.jpg
Matías Vitkieviez en 2013
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse FC Saint-Gall
Numéro 17
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance 16 mai 1985 (29 ans)
Lieu Montevideo (Uruguay)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 2003 -
Poste Milieu / Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1998-1999 Drapeau : Uruguay Club Nacional de Football
1999-2000 Drapeau : Suisse US Meinier
2000-2001 Drapeau : Suisse US Carouge
2001-2002 Drapeau : Suisse Étoile Carouge FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2003 Drapeau : France CS Louhans-Cuiseaux 006 0(1)
2003-2005 Drapeau : France EA Guingamp 000 0(0)
2005-2006 Drapeau : Suisse Étoile Carouge FC 023 (13)
2006-2012 Drapeau : Suisse Servette FC 130 (34)
2012- Drapeau : Suisse BSC Young Boys 032 0(5)
2013 Drapeau : Suisse Servette FC 016 0(3)
2013- Drapeau : Suisse FC Saint-Gall 021 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2012- Drapeau : Suisse Suisse 001 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 25 novembre 2013

Matías Vitkieviez, né le 16 mai 1985 à Montevideo, en Uruguay, est un footballeur suisse d'origine uruguayenne jouant dans le club du FC Saint-Gall.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matías Vitkieviez commence sa carrière en 2003 dans le club français du CS Louhans-Cuiseaux. Il part ensuite dans l'équipe B de l’EA Guingamp.

Revenu en Suisse, il joue dans la ville qui l'a accueillie quand il était petit : Genève. Après une saison passée à l'Étoile Carouge, il rejoint le club de deuxième division suisse, le Servette FC.

Il reste six saisons dans le deuxième club le plus titré de Suisse et fête, en battant l'AC Bellinzone en barrage au terme de la saison 2010-2011, la promotion en première division.

En janvier 2012, alors qu’il est meilleur buteur du club genevois, il rejoint les Young Boys de Berne[1]. Pour son premier match dans le club bernois, il inscrit un doublé contre ses anciens coéquipiers genevois[2].

Le 10 janvier 2013, il revient dans le club qui l'a fait connaître au grand public le Servette FC pour un prêt de 6 mois.

Il est appelé pour la première fois en équipe nationale le 29 février 2012. Il entre en jeu à la 86e minute pour remplacer Eren Derdiyok[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Benny Epstein, «  YB holt Servette-Topskorer », sur blick.ch,‎ 16 janvier 2012 (consulté le 6 janvier 2013).
  2. Daniel Visentini, « Sur le terrain aussi Servette perd toutes ses certitudes », sur tdg.ch,‎ 6 février 2012 (consulté le 6 janvier 2013).
  3. « La Suisse ne tient pas la distance face à l'Argentine », sur rts.ch,‎ 29 février 2012 (consulté le 6 janvier 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]