Matériel moteur des chemins de fer britanniques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le matériel moteur des chemins de fer britanniques, est constitué d'une grande diversité de locomotives et de rames automotrices qui ont été exploitées sur le réseau ferroviaire britannique. Cette page liste tous les engins (locomotives et rames automotrices) qui ont été repris dans la classification TOPS et tout le parc de traction moderne (diesel, électrique, à gaz ou à pétrole) mis en service sur le réseau principal depuis 1948 (c’est-à-dire par British Rail et les compagnies privées qui lui ont succédé). Sont exclus le matériel remorqué (voitures et wagons), les engins de traction modernes en service avant 1948 et les machines à vapeur en service avant 1968 (voir liens vers les listes spécifiques en bas de page).

La classification des engins moteurs britanniques expose en détail le système de numérotation et de classification utilisé dans cette page. En bref, depuis 1968 British Rail a classé ses engins moteurs selon le système TOPS. Les engins moteurs ont reçu des numéros de classe à deux chiffres pour les locomotives et à trois chiffres pour les rames automotrices. Les engins de types semblables ont reçu des numéros contigus, par exemple de 01 à 69 pour les locomotives diesel, de 70 à 79 pour les locomotives électriques à courant continu et diesel-électriques et de 80 à 96 pour les locomotives électriques à courant alternatif ou polycourant.

Locomotives diesel[modifier | modifier le code]

Les numéros de classes des locomotives diesel de 1955 sont indiqués entre parenthèses le cas échéant.

Locotracteurs[modifier | modifier le code]

Un grand nombre de types différents de locotracteurs furent acquis par British Rail et ses prédécesseurs, beaucoup d’entre eux ont été retirés du service avant l’introduction du système TOPS. Le tableau ci-dessous s’efforce de lister les différents types et la classification utilisés them aussi clairement que possible:

Locotracteurs de moins de 350 CV (261 kW)

Classes TOPS Classe 1948 Classe 1955 Classe 1962 Numérotation de 1948 Numérotation de 1957
52 CV (39 kW) 11104
DY1 D1/1 1/15 11500-11502 D2950-D2952
Class 01 DY2 D1/2 1/12 11503-11506 D2953-D2956
DY5 Class D1/3 1/16 11507-11508 D2957-D2958
Class 02 D1/4 1/17 D2850-D2869
DY11 Class D2/1 2/4A 11700-11707 D2700-D2707
Class 03 DJ15 D2/2 2/1 11187-11211 D2000-D2199, D2370-D2399
Class 04 DJ12 D2/3 2/13A 11100-03, 11105-15 D2200-D2214
DJ12/1 D2/4 2/13 11121-35, 11149-60, 11212-29 D2215-D2273
DJ12/2 D2/13 2/13 D2274-D2341
DJ14 Class D2/5 2/12A 11177-11186 D2400-D2409
Class D2/7 2/14 11116-20, 11144-48 D2500-D2509
Class 05 DJ13 D2/8 2/15A 11136-43, 11161-76 D2550-D2573
DJ13/2 D2/9 2/15 D2574-D2618
Class 06 D2/6 2/12 D2410-D2444
DY11 Class D2/10 2/4 11708-11719 D2708-D2719
2/4B D2720-D2780
Class D2/11 2/2 D2999/D9998
Class D2/12 2/14A D2510-D2519
Class 07 2/16 D2985-D2998
250 CV 13000
Class D3/1 3/4 D2900-D2913

Locotracteurs de 350 CV (261 kW) et plus

Classes TOPS Classe 1948 Classe 1955 Classe 1962 Numérotation de 1948 Numérotation de 1957
Class 08 DEJ4 D3/2 3/1 13000-13366 excl.: D3000-D4192 excl.:
Class 09 D3665-71, D3719-21, D4099-D4114
Class D3/3 3/1B 13117-13126 D3117-D3126
Class 10 DEJ5 D3/4 3/1C 13137-13151 D3137-51, D3439-53, D3473-D3502, D3612-51, D4049-94
DEJ6 Class D3/5 3/1D 13152-13166 D3152-D3166
Class D3/6 12000-12002
Class D3/7 3/8 12003-12032
Class 11 DEJ3 D3/8 3/8A 12033-12138
DEJ1 Class D3/9 3/10 15000-15003
Class D3/10 3/11A 15100
Class D3/11 3/11 15101-15106
360 CV British Rail 15107
Class D3/12 3/9A 15201-15203
Class 12 D3/13 3/9 15211-15236
DEJ2 Class D3/14 3/2 15004
500 CV 11001
Class 13 7/1 D4501-D4502
Class 14 6/1 D9500-D9555

Type 1[modifier | modifier le code]

Classes TOPS

Classes d’avant 1955

Type 2[modifier | modifier le code]

Locomotive Class 31 n° 31271 à York. Cette locomotive est conservée par le Midland Railway Butterley, mais actuellement louée au Nene Valley Railway.

Type 3[modifier | modifier le code]

Classes TOPS

Classes avant le système TOPS

Type 4[modifier | modifier le code]

Locomotive Class 47 n° 47376 à Toddington

TOPS Classes

Classes avant 1955

Type 5[modifier | modifier le code]

Locomotive n° 66108 d'EWS à Didcot le 23 août 2004

Locomotives électriques[modifier | modifier le code]

Locomotive Class 73 n° 73201 de Gatwick Express à Clapham Junction.
Locomotives Class 86 n°. 86613 et 86610 de Freightliner à Ipswich.

Locomotives électriques à courant continu[modifier | modifier le code]

Classes TOPS

Classes avant le système TOPS

Locomotives électriques à courant alternatif[modifier | modifier le code]

Locomotives diverses[modifier | modifier le code]

Parc de service[modifier | modifier le code]

Vapeur[modifier | modifier le code]

Pétrole[modifier | modifier le code]

Turbine à gaz[modifier | modifier le code]

Prototypes des constructeurs[modifier | modifier le code]

Locomotives propriété des constructeurs, mais utilisées par British Rail à titre d’essai.

Rames automotrices diesel[modifier | modifier le code]

Première génération "heritage"[modifier | modifier le code]

Rames diesel Class 108 préservées n° 56208 et 51935 sur le Severn Valley Railway.
Rame Class 121 ’’Bubble Car’’ des Chiltern Railways n° 121020 à Bewdley.

TOPS classes

Classes avant le système TOPS

Deuxième génération de rames diesel[modifier | modifier le code]

Wessex Trains Class 158 n° 158869 à Truro.
Rame Class 170 n° 170202 de One Railway à Cambridge

Pacers[modifier | modifier le code]

Sprinters[modifier | modifier le code]

Turbos[modifier | modifier le code]

Coradias[modifier | modifier le code]

Diesel Desiro[modifier | modifier le code]

Rames automotrices diesel-électriques[modifier | modifier le code]

Rame Class 205 n° 205032 de Southern à London Bridge.

Ces rames ont une transmission électrique (par opposition aux transmissions mécanique ou hydraulique).

Rames diesel-électriques de la Southern Region[modifier | modifier le code]

La Southern Region de British Rail utilisait des codes à une seule lettre pour classer ses classes de rames diesel-électriques.

Prototypes diesel-électriques de la Western Region[modifier | modifier le code]

Rames diesel-électriques Voyager-Express[modifier | modifier le code]

Rame diesel-électrique Class 222 de Midland Mainline en gare de Nottingham

High speed trains (HST)[modifier | modifier le code]

Rames automotrices électriques[modifier | modifier le code]

British Rail a exploité une grande diversité de rames automotrices électriques.

  • Rames à courant alternatif exploitées sous caténaires à 25 kV. Là où le gabarit, sur les lignes du Great Eastern and London et de Tilbury & Southend, ne permettait pas d’implanter une caténaire à 25 kV, une tension réduite de 6,25 kV était utilisée. Les rames de Midland Railway utilisaient une tension de 6,6 kV. Dans la numérotation informatisée, les rames à courant alternatif (y compris les rames bicourant) ont été classées dans la série 300-399.
  • Rames à courant continu exploitées sous une tension de 650-850 V à partir d’un troisième rail dans les réseaux Southern Region et Nord de Londres, de Merseyside et de Tyneside. La ligne Manchester-Bury utilisait une tension de 1200 V par troisième rail. Les lignes de Manchester South Junction & Altrincham et Woodhead utilisaient une tension de 1500 V par caténaire. Dans la numérotation informatisée, les rames à courant continu ont été classées dans la série 400-599.

Rames électriques à courant alternatif ou bicourant[modifier | modifier le code]

Première génération[modifier | modifier le code]

Rames Class 312 n° 312718 et 312721 de First Great Eastern à Kirby Cross.

Deuxième génération[modifier | modifier le code]

Rame Class 313 de Silverlink n° 313114 arrivant à Clapham Junction.
c2c Rame Class 357 n° 357036 à Southend Central.

Supertrains[modifier | modifier le code]

Rames électriques à courant continu[modifier | modifier le code]

Rames de la Southern Region[modifier | modifier le code]

Les Southern Railway et leur successeur, la Southern Region de British Rail, ont utilisé des codes à trois lettres pour classer leurs rames automotrices électriques à courant continu.

Classes TOPS

Rame de la Class 411 n° 1586 des South Eastern Trains à Londres Victoria
Rame Class 489 n° 9110 de Gatwick Express en gare de Londres Victoria

Classes avant le système TOPS

Autre rames à courant continu[modifier | modifier le code]

Les classes de la série 500 étaient réservées aux rames à courant continu non affectées à la Southern Region. Cet ensemble comprenait les lignes à courant continu du Nord de Londres, Merseyside et Grand Manchester. Le réseau électrifié en courant continu autour de Tyneside a été désélectrifié à l’époque de l’introduction du système TOPS et l’ancien parc transféré dans la Southern Region.

Classes TOPS

Classes avant le système TOPS

Rames électriques à batteries[modifier | modifier le code]

Il s’agit d’une rame unique retirée du service avant l’introduction du système TOPS.

Rames du parc de service[modifier | modifier le code]

Les classes de la série 900 étaient réservées aux rames automotrices du parc de service, dont la plupart étaient d’anciennes rames voyageurs transformées. En gros, les classes 930-935 étaient affectées aux rames de la Southern Region (ex-séries 200 et 400), les classes 936 et 937 aux autres rames électriques (anciennes séries 300 et 500) et la classe 960 aux autres rames diesel (ex-série 100). Dans les dernières années, ce classement a été moins strictement appliqué.

Rames automotrices diesel[modifier | modifier le code]

Rames à turbine à gaz[modifier | modifier le code]

Rames automotrices électriques[modifier | modifier le code]

Les classes employées à l’origine par la Southern Region (SR) sont indiquées entre parenthèses ; ces désignations ont été moins strictement appliquées au cours des dernières années.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]