Masurius Sabinus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sabinus.

Masurius Sabinus était un juriste romain ayant vécu à l'époque de Tibère. Il était d'origine plébéienne. À la mort de son maître Gaius Ateius Capito, en 22, il fut regardé comme le chef d'une école de jurisconsultes qui tira son nom de lui : l'école sabinienne (plus tard, on appela aussi cette école l'école cassienne). Il fut fait chevalier par Tibère à l'âge de 50 ans[1] et vécut jusque sous Néron[2]. Il est le premier à avoir été doté du ius publice respondendi sans avoir le rang de sénateur. Parmi ses ouvrages, on citera Libri tres iuris civilis (Trois Livres de droit civil), De Fastis et les Libri memorialium.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pomponius, Dig. 1.2, 48-50.
  2. Gaius 2, 218.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

  • (Ph. Ed. Huschke) Iurisprudentia Anteiustiniana, post Ph. Ed. Huschke; ed. E. Seckel et B. Kuebler, Leipzig, 1907.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R.A. Bauman, Lawyers and Politics in the Early Roman Empire: A study of the relations between the Roman jurists and the emperors from Augustus to Hadrian, München 1989, p. 62-68.

Source[modifier | modifier le code]

Dans sa forme initiale, cet article est fondé essentiellement sur l'article de la Wikipedia anglaise et sur R. Marache, p. 198 de son édition d'Aulu-Gelle, Les Nuits attiques, t. 2, Paris, Belles Lettres, 1978 (note 3 sur l. 5, ch. 19, 11).