Mastodon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mastodon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mastodon au Heineken Jammin' Festival en 2007.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Sludge metal, metal progressif, stoner metal
Années actives Depuis 1999
Labels Relapse, Reprise, Roadrunner
Site officiel mastodonrocks.com
Composition du groupe
Membres Troy Sanders
Brent Hinds
Billy Kelliher
Brann Dailor
Anciens membres Eric Saner

Mastodon est un groupe de sludge progressif américain, originaire d'Atlanta. Le groupe se compose du bassiste et chanteur Troy Sanders, du guitariste et chanteur Brent Hinds, du guitariste Bill Kelliher, et du batteur et chanteur Brann Dailor. Le groupe est reconnu pour son mélange unique de rock et metal aux sonorités sludge, progressives et heavy, à haute teneur en passages psychédéliques.

Mastodon recense un total de six albums studio, un album live et un DVD, une compilation composée de premières chansons et un coffret. Le groupe fait paraître son premier album, Remission, en 2002, très bien accueilli par la presse spécialisée pour sa sonorité unique[1]. Leur second album, Leviathan, s'inspire du célèbre roman de Herman Melville, Moby-Dick. Trois magazines le récompensent dans la catégorie album de l'année en 2004 : Revolver, Kerrang! et Terrorizer. Mastodon has been twice-nominated for Grammy Awards. Le groupe atteint son pic commercial avec l'album The Hunter en 2011, qui atteint la 10e place du classement Billboard 200, et continue avec leur nouvel album, Once More 'Round the Sun, qui atteint la 6e place avec 34 000 exemplaires vendus la première semaine[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1999–2003)[modifier | modifier le code]

Mastodon est formé en 1999[3] après le déménagement de Brann Dailor et du guitariste Bill Kelliher à Atlanta ; là-bas, ils font la rencontre du bassiste et chanteur Troy Sanders et du guitariste et chanteur Brent Hinds au High on Fire[4]. Bill Kelliher et Brann Dailor sont d'anciens membres des groupes Lethargy et Today Is The Day. Brent Hinds et Troy Sanders quant à eux jouaient auparavant dans un groupe nommé Social Infestation.

Après la sortie de deux albums et un EP (Lifesblood) sur le label indépendant Relapse Records, principalement orienté death metal et post-hardcore[4], Mastodon opte pour les offres de la major Warner qui sortira leur troisième opus, Blood Moutain[5], par le biais de Reprise Records. Malgré le label, spécialisé dans la musique plutôt populaire, Mastodon ne change pas sa musique, et cet album est aussi violent que les autres. Ils y ajoutent cependant une petite touche de mysticisme et de groove.

La musique de Mastodon est globalement orientée vers un style qui va du hardcore technique au post-hardcore mais l'orientation varie d'une chanson a une autre. Elle s'appuie sur une guitare tantôt technique et « rapide » et tantôt sur une guitare lourde et lente rappelant le sludge metal. Certains passages peuvent rappeler certains morceaux de Neurosis. Empreint d'une inspiration hors normes, le groupe explore les nouvelles frontières du metal par des rythmiques totalement inhabituelles. Le jeu de batterie se veut être la pièce maîtresse du jeu de Mastodon. Les guitares font alors office de moteur de l'atmosphère des différents albums. Chaque disque semble être une suite du précédent de par les textes, généralement très imagés, mais emplis d'une connotation très importante quant à la politique et la société. Mastodon est considéré comme l'un des groupes phares de la scène metal moderne.

Leviathan et Call of the Mastodon (2004–2005)[modifier | modifier le code]

Leur second album, Leviathan, est commercialisé en 2004. Il s'agit d'un album concept inspiré du roman de Herman Melville, Moby-Dick[6]. Le groupe est très bien accueilli pour Leviathan et est nommé album de l'année par Kerrang![7] et Terrorizer[8]. Blood and Thunder, composée en compagnie du chanteur de Clutch Neil Fallon, est l'une des chansons choisies par National Public Radio en novembre 2009, et décrite comme une « décennie phénoménale pour le metal[9]. » Leviathan se place également second de la liste des meilleurs albums de 2004 établie par Metal Hammer[10]. Le groupe fait ensuite la promotion de l'album, et participe à la tournée The Unholy Alliance en Amérique du Nord et en Europe aux côtés de Slayer et Lamb of God, puis avec Slipknot[11].

Iron Tusk, la cinquième chanson de l'album, est incluse dans les chansons du jeu vidéo de skateboarding Tony Hawk's American Wasteland et dans le jeu vidéo distribué par 2K Sports NHL 2K9. Blood and Thunder est incluse dans les jeux vidéo Need for Speed: Most Wanted[12], Project Gotham Racing 3[13], et Saints Row[14]. Blood and Thunder est une musique jouable dans le jeu vidéo Guitar Hero: Metallica, et est incluse dans les jeux vidéo japonais Drummania V2 et Guitarfreaks V2[15]. Il est également disponible en contenu téléchargeable pour Rock Band 3[16].

Leviathan est suivi en 2006 par Call of the Mastodon, un album composé des neuf premières chansons du groupe remasterisées, et d'un DVD d'entrevues et de tournages en concert intitulé The Workhorse Chronicles. Il s'agit de leurs dernières sorties chez Relapse Records avant la signature du groupe chez Warner Bros.[17]. Mastodon reprend également la musique Orion de Metallica pour un album tribute de Kerrang![18].

Blood Mountain (2006–2008)[modifier | modifier le code]

La participation de Josh Homme (leader de Queens of the Stone Age et ex-Kyuss) à l'un des titres de Blood Mountain leur permettra aussi de se faire connaître auprès d'un public plus rock que metal. En 2008, avec un line-up réduit à trois membres (dû a une intoxication alimentaire en Angleterre du guitariste Bill Kellier), ils participent à la troisième tournée The Unholy Alliance en ouverture (avec Amon Amarth), de leurs compatriotes Slayer et Trivium, sans donner au public un avant-goût de leur prochain album, Crack The Skye.

Le troisième album du groupe est sorti le 12 septembre 2006. L'album tourne autour de l'élément de la terre. Le style du groupe évolue encore dans les sonorités, développant des compositions plus sulfureuses et variées. Le chant reste très abrasif et les solo expérimentaux au possible. Toujours dans l'expérimentation, l'instrumentale Bladecatcher envoie l'auditeur dans un tourbillon kaléidoscopique frénétique. L'album part également dans des titres plus progressifs et moins violents comme Hunters of the Sky, Siberian Divide ou encore This Mortal Soil aux lignes de chant hallucinées. Le groupe fait la promotion de son album en Europe notamment en tournant en première partie de Tool en 2006 puis de Slayer en Australie et en Nouvelle-Zélande. Blood Mountain se place dans les classements américains : 9e meilleur album de 2006 dans Rolling Stone (Colony of Birchmen étant elle-même placée dans les 100 meilleures titres de 2006), 5e place dans le magazine Kerrang!, 6e chez PopMatters, 1er dans l'édition dix ans de Bizarre.

Crack the Skye (2009–2010)[modifier | modifier le code]

Bill Kelliher, sur scène au Sonisphere Festival de 2009.

Crack the Skye est commercialisé le 24 mars 2009, d'abord en version normale puis deluxe (qui inclut toutes les versions instrumentales et normales) et atteint la 11e place du Billboard 200 une semaine plus tard[19]. L'album est produit par Brendan O'Brien[20] et Scott Kelly de Neurosis revient pour participer à une chanson[21]. Dans une entrevue avec MusicRadar, le guitariste Bill Kelliher confirme que l'album porte sur l'« expérience de hors-corps ». Le groupe se lance dans trois nouvelles chansons au festival Bonnaroo Music, mais ne se présente plus en concert avant la sortie de l'album[22].

Pour la promotion de leur nouvel album, Mastodon part en tournée avec Metallica à la dernière partie de leur World Magnetic Tour de 2009[23]. Au printemps 2009, ils jouent aux côtés de Dethklok (en) à la tournée Adult Swim Presents avec Converge et High on Fire. Le 17 octobre 2009, ils enregistrent un DVD documentant la tournée à Aragon Ballroom de Chicago[24],[25]. Le 29 octobre 2009, ils jouent Divinations au Late Night with Jimmy Fallon. Le 4 novembre 2009, Mastodon fait paraître son second EP, intitulé Oblivion[26]. En avril 2009, au cours du débat sur la loi Hadopi, le groupe est cité à la tribune de l'Assemblée nationale par le député PS Patrick Roy, afin d'expliquer à l'hémicycle qu'Internet a favorisé l'émergence et la diffusion de nouveaux groupes musicaux, tels que celui-ci[27].

Le réalisateur Jimmy Hayward prend contact avec le groupe lors de leur tournée européenne de 2009, et propose à Mastodon de composer la bande originale de leur film en actuel projet - Jonah Hex[28]. Mastodon s'inspire de scènes de films pendant l'enregistrement et l'écriture ; le titre instrumental, Jonah Hex: Revenge Gets Ugly EP, est commercialisé le 29 juin 2010 au label Reprise Records[29].

The Hunter (2011–2012)[modifier | modifier le code]

The Hunter, le cinquième album studio de Mastodon est enregistré aux Doppler Studios d'Atlanta aux côtés du producteur Mike Elizondo[30]. Les premiers détails de l'album sont donnés par le gorupe sur Facebook en janvier 2011[31]. Le batteur Brann Dailor révèle le titre du nouvel album et le genre des nouvelles chansons[32],[33]. Pendant ce temps, le groupe joue à divers festivals[34].

En janvier 2012, il est annonc& que Mastodon et le groupe suédois Opeth participeront ensemble à une tournée nord-américaine. La tournée est nommée Heritage Hunter Tour d'après les deux derniers albums des groupes The Hunter de Mastodon et Heritage d'Opeth. Ils joueront aux côtés de Ghost[35]. Le 11 février 2012, le groupe joue à guichet fermé dans une soirée à la Brixton Academy de Londres, la plus grande tête d'affiche de leur carrière[36].

Once More 'Round the Sun (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Mastodon débute l'enregistrement d'un nouvel album début 2013. Le guitariste Brent Hinds décrit les chansons comme « une tuerie »[37]. Le 3 décembre 2012, le groupe annonce sur Twitter l'écriture d'une chanson pour le film Monsters University[38]. Le 2 février 2013, Brann Dailor révèle la sortie de leur nouvel album courant 2014, ainsi que la sortie d'un nouvel EP en hiver 2014. Les chansons confirmées sont : Tread Lightly, Buzzard's Guts, Scent of Bitter Almonds, High Road et Aunt Lisa[39]. Dans une entrevue avec Troy Sanders au Paste Magazine du 3 avril, ce premier révèle le titre de l'album, Once More 'Round the Sun, et sa liste de quinze titres[40]. L'album est par la suite révélée pour une sortie en juin[41].

Le 26 avril, Bill Kelliher révèle le titre du second single Chimes at Midnight[42]. Le 16 juin 2014, l'album entier est mis à disposition sur iTunes[43]. L'album est commercialisé le 24 juin 2014 au label Reprise Records. Il recense 34 000 exemplaires vendus aux États-Unis la première semaine et atteint la 6e place du Billboard 200[2].

Style musical[modifier | modifier le code]

Mastodon croisent de nombreux genres de heavy metal incluant metal progressif[44], metal expérimental[45], sludge metal[3], stoner metal[3], metal alternatif[3], groove metal[46], et heavy metal[3]. James Christopher Monger d'Allmusic d'écrit Mastodon comme l'« un des groupes du New Wave of American Heavy Metal, un genre ayant émergé au milieu des années '90 avec des groupes comme Pantera, Biohazard, et Machine Head ; le mélange lyrique et innovatif de metal progressif, grindcore, et de hardcore de Mastodon les aide à se faire une place comme l'un des premiers groupes metal du 21e siècle[3]. »

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Eric Saner – chant (1999-2000)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studios[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Live at the Aragon
  • 2013 : Live at Brixton

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Lifesblood
  • 2009 : Oblivion
  • 2010 : Jonah Hex

Compilations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « No. 17: Mastodon, Remission – Best Debut Metal Albums », Loudwire.com,‎ 6 juin 2013 (consulté le 25 juin 2014).
  2. a et b (en) « Mastodon's 'Once More 'Round The Sun' Cracks U.S. Top 10 », Blabbermouth,‎ 17 avril 2013 (consulté le 3 juillet 2014).
  3. a, b, c, d, e et f (en) James Christopher Monger, « Mastodon Bio », sur Allmusic (consulté le 9 janvier 2015).
  4. a et b (en) « Mastodon - Official Relapse Records Band Page », Relapse Records (consulté le 12 octobre 2008).
  5. (en) Thom Jurek, « Blood Mountain », sur Allmusic (consulté le 9 janvier 2015).
  6. (en) « Where Swims the Leviathan? », Chronicles of Chaos,‎ 31 août 2004 (consulté le 2 août 2008).
  7. (en) « Kerrang! End of year lists », Rocklistmusic.co.uk (consulté le 6 novembre 2011).
  8. « Terroriser Albums of the year », Rocklistmusic.co.uk (consulté le 6 novembre 2011).
  9. (en) « The 50 Most Important Recordings of the Last Decade », npr.org,‎ 16 novembre 2009 (consulté le 17 avril 2011).
  10. (en) « Metal Hammer Albums of the year », Rocklistmusic.co.uk (consulté le 6 novembre 2011).
  11. (en) « MASTODON Announce Special London Headlining Performance », Blabbermouth,‎ 20 août 2004 (consulté le 3 août 2008).
  12. (en) « Need for Speed Most Wanted Gets Much Music », IGN,‎ 13 août 2008 (consulté le 12 août 2008).
  13. (en) « Project Gotham Racing - Soundtrack Samples » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 12 août 2008.
  14. (en) « Saints Row Delivers A Sonic Blitz », IGN,‎ 8 août 2006 (consulté le 12 août 2008).
  15. « GuitarFreaksV2 & DrumManiaV2 OFFICIAL HOMEPAGE », Konami (consulté le 12 août 2008).
  16. « ROCK BAND DEBUTS FROM TOMMY TUTONE, OHIO PLAYERS & RELIENT K, PLUS SINGLES FROM ANBERLIN & MASTODON » (consulté le 26 avril 2011).
  17. (en) « MASTODON: Collection Of Early Recordings, Three-Hour DVD Due In February », Blabbermouth,‎ 5 janvier 2005 (consulté le 3 août 2008).
  18. (en) « MASTODON Cover METALLICA's Orion For Master Of Puppets Anniversary CD », Blabbermouth,‎ 18 février 2006 (consulté le 3 août 2008).
  19. « Music Albums, Top 200 Albums & Music Album Charts », Billboard (consulté le 6 novembre 2011).
  20. « MASTODON Stretches Out On Creepy New Album », Blabbermouth (consulté le 25 mars 2012).
  21. (en) « Interview: Mastodon on The Unholy Alliance and Crack in The Skye », Thrash Hits,‎ 7 novembre 2008.
  22. (en) « MASTODON Debuts Three New Songs At BONNAROO; Video Available », Blabbermouth (consulté le 25 mars 2012).
  23. (en) « Metallica.com », Metallica.com. (consulté le 6 novembre 2011).
  24. (en) « Mastodon to record concert at Aragon Ballroom for upcoming DVD » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 15 octobre 2009, consulté le 15 octobre 2010.
  25. (en) « Dethklok and Mastodon at the Aragon Ballroom » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 19 octobre 2009, consulté le 19 octobre 2009.
  26. (en) « Mastodon Oblivion EP », Sputnikmusic (consulté le 6 novembre 2011).
  27. « Metallica et le hard rock s'invitent à l'Assemblée nationale », sur Lepost (consulté le 25 mars 2012).
  28. (en) Justin Jacobs, « Mastodon Talks Jonah Hex Score », Paste,‎ 23 octobre 2009 (consulté le 17 avril 2011).
  29. (en) Jessica Suarez, « Mastodon – Indian Theme (Stereogum Premiere) », Stereogum,‎ 24 juin 2010 (consulté le 28 juin 2010).
  30. (en) « Mastodon | 'Playing God' Australian video premiere », Mastodonrocks.com (consulté le 6 novembre 2011).
  31. (en) « Mastodon announce new album. », Facebook (consulté le 16 janvier 2011).
  32. « Rock am Ring Video: Mastodon Interview | MTV Festival-Blog », Festivals.mtv.de (consulté le 6 juin 2011).
  33. (en) « Mastodon: First New Songtitles Revealed », Blabbermouth,‎ 23 mai 2011 (consulté le 25 juin 2014).
  34. (en) Satvir Bhamra, « Motorhead, Mastodon, In Flames and Parkway Drive join Sonisphere line-up », Amplified.tv (consulté le 6 novembre 2011).
  35. (en) « MASTODON, OPETH, GHOST: North American Tour Dates Announced », Blabbermouth.
  36. (en) « Live: Mastodon, The Dillinger Escape Plan + Red Fang @ London Brixton Academy – 11 February 2012 », Thrash Hits,‎ 16 février 2012 (consulté le 22 avril 2012).
  37. (en) « Mastodon's Brent Hinds Working On 'Really Eerie' And 'Very Spooky-Sounding' New Music », Blabbermouth,‎ 1er décembre 2012 (consulté le 2 décembre 2012).
  38. (en) Brave Words & Bloody Knuckles, « Mastodon Writing/Recording Track for Upcoming Monsters, Inc. Sequel »,‎ 4 décembre 2012 (consulté le 4 décembre 2012).
  39. (en) « Mastodon Near Completion of Wild Summer LP | SPIN | Profiles | In The Studio », SPIN,‎ 27 février 2014 (consulté le 25 juin 2014).
  40. (en) Tyler Kane, « Mastodon's Troy Sanders Talks New Album Once More 'Round the Sun :: Music :: News :: Paste », Pastemagazine.com (consulté le 25 juin 2014).
  41. (en) « Mastodon’s Brann Dailor on new album: We want it to be at every 15 year old party in the woods” », Metal Insider,‎ 11 avril 2014 (consulté le 25 juin 2014).
  42. « Mastodon's Bill Kelliher Talks Once More 'Round the Sun », Loudwire.com,‎ 25 juin 2014 (consulté le 25 juin 2014).
  43. « Drop Everything and Stream the New MASTODON Album, Once More 'Round The Sun In Full », Metal Injection (consulté le 25 juin 2014).
  44. « Chicago Reader feature Liquid Metal » (consulté le 17 juillet 2008).
  45. David Buchanan, « CoS Year-End Report: The Top 100 Albums of '09: 50-26 - Mastodon, Crack the Skye », Consequence of Sound (consulté le 20 mars 2012), p. Mastodon represents experimental metal in the genre's American 'new wave' at the turn of last decade.
  46. « Mastodon, Against Me! Stop, Smell Roses », Spin (consulté le 13 avril 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :