Masters d'Indian Wells

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

33° 43′ 26″ N 116° 18′ 21″ O / 33.72389, -116.30583 ()

Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec : Open d'Indian Wells

Masters d'Indian Wells

Description de l'image  Logo Masters Indian Wells.svg.
Généralités
Création 1987
Autre(s) nom(s) BNP Paribas Open
Organisateur(s) Larry Ellison
Catégorie Masters 1000
Périodicité Annuel
Lieu Drapeau : États-Unis Indian Wells, Californie
Participants 96 joueurs en simple
48 joueurs en qualification
32 équipes en double
Statut des participants Professionnels
Surface Dur (ext.) (Plexipave IW)
Directeur Steve Simon
Dotation 5 240 015 $ (2014)
Affluence 382 227 spectateurs[1] (2013)
Site(s) Indian Wells Tennis Garden
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Serbie Novak Djokovic
Plus titré(s) Drapeau : Suisse Roger Federer (4 titres)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Masters d'Indian Wells 2014

Le Masters d'Indian Wells est un tournoi de tennis de l'ATP World Tour créé en 1987, faisant partie des Masters 1000. Il se déroule à Indian Wells en Californie, non loin de Palm Springs.

Prenant la suite du Tournoi de la Quinta (1981-1986), il a fait partie du Grand Prix ATP les trois premières années, puis de 1990 à 2008, il fait partie de la catégorie des Masters Series, renommée Masters 1000 en 2009.

Stadium

Ce tournoi qui se dispute en extérieur sur surface dure se dénomma successivement « Newsweek Champions Cup », « Pilot Pen Classic », « Congoleum Classic », « Pacific Life Open » et aujourd'hui « BNP Paribas Open », sponsoring oblige. Le nom usuel du tournoi reste toutefois « Masters d'Indian Wells ».

Le tournoi se dispute depuis 2000 sur les courts de l'Indian Wells Tennis Garden.

En parallèle, il existe depuis 1989 un tournoi féminin de la WTA : l'Open d'Indian Wells.

Vue aérienne de l'Indian Wells Tennis Garden en 2005.
Roger Federer au Masters d'Indian Wells. Il est actuellement le détenteur du record de titres à Indian Wells avec 4 victoires en 2004, 2005, 2006 et 2012.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines du tournoi remontent à 1976, date à laquelle un évènement tennistique est organisé à Tucson dans l'Arizona avant de déménager au Mission Hills Country Club dans la vallée de Coachella et de devenir le tournoi de la Quinta en 1981. La compétition faillit être déplacé en Floride mais l'ancien numéro 1 américain Charlie Pasarell, aussi membre du conseil de l'ATP parvient à conserver le tournoi en Californie où un stade de 7 500 places est construit pour accueillir le tournoi. Pasarell devient alors le directeur du tournoi qui connaît quelques finales prestigieuses comme celle gagnée par Yannick Noah contre Ivan Lendl en 1982. Noah met alors fin à une série de 44 victoires consécutives de Lendl. Pasarell cherche ensuite rapidement à faire de ce tournoi l'un des évènements majeurs de la saison de tennis et négocie avec les joueurs, les sponsors et les médias pour parvenir à son objectif. Peu à peu, la popularité du tournoi grandit et en 1986, Pasarell décide d'agrandir les infrastructures sportives. Pour cela, il crée l'entreprise PM Sports Management et grâce à plusieurs experts, il développe un important centre sportif ainsi qu'un luxueux hôtel pour rendre le tournoi encore plus attrayant. Après avoir signé un partenariat avec Newsweek, le tournoi devient la Newsweek Champions Cup à partir de 1988.

L'ouverture du nouveau complexe intervient en 1987. Le tournoi devient alors un évènement majeur du circuit masculin, ce qui fait de 1987 la date de naissance du tournoi d'Indian Wells. En effet, celui-ci est incorporé au calendrier du Grand Prix Championship Series, une catégorie de neuf tournois dont l'importance se situe juste en dessous de celle des tournois du Grand chelem. Les deux victoires consécutives de Boris Becker en 1987 et 1988 assurent au tournoi une visibilité médiatique de premier plan. L'importance de cette compétition se confirme lorsqu'en 1990, la Newsweek Champions Cup est choisie pour faire partie de ce que l'on appelle aujourd'hui les Masters 1000 lors de la réforme du calendrier engagée par l'ATP. Cette catégorie appelée à l'époque Championship Series se pose en successeur du Grand Prix Championship Series. C'est aussi en 1990 que le tournoi d'Indian Wells gagne sa place actuelle dans le calendrier en étant joué au début du mois de mars. Il fait partie, avec le Masters de Miami se jouant juste après, de la première tournée américaine. Comme bon nombre de tournois de l'époque, Indian Wells connaît la domination des joueurs américains durant une bonne partie des années 1990. Jim Courier remporte le tournoi en 1991 et 1993, Michael Chang s'y impose à trois reprises en 1992, 1996 et 1997 et Pete Sampras à deux reprises en 1994 et 1995. Quant à Andre Agassi qui a pourtant gagné six fois le Masters de Miami, il ne remporte Indian Wells qu'une seule fois en 2001.

Le succès de cette compétition se confirmant, la direction du tournoi décide à nouveau d'agrandir le complexe sportif avec la création de l'Indian Wells Tennis Garden en l'an 2000, année lors de laquelle le tournoi devient le TMS Indian Wells avant de changer de nouveau de nom en 2002 et de devenir le Pacific Life Open à la suite d'un contrat de partenariat avec Pacific Life. La même année, la finale du tournoi passe d'un format en trois sets gagnants à un format en deux sets gagnants le temps de trois éditions. Celle de 2002 est remportée par Lleyton Hewitt. Il conserve son titre l'année suivante en battant Gustavo Kuerten contraint de jouer sa 1/2 finale le même jour que la finale[2]. L'édition 2004 voit le premier succès de Roger Federer en Californie contre Tim Henman. Il gagne à nouveau le tournoi en 2005 et 2006, années lors desquelles il parvient aussi à réaliser le doublé Indian Wells-Miami. Il est finalement battu dès son entrée en lice en 2007 par Guillermo Cañas qui met fin à une série de 42 victoires consécutives du Suisse[3]. Le trophée revient finalement à Rafael Nadal qui bat Novak Djokovic lors d'une finale repassée à un format en deux sets gagnants[4]. Djokovic parvient à remporter le tournoi l'année suivante avant que Rafael Nadal ne s'impose de nouveau en 2009. Cette même année, le partenaire principal du tournoi devient BNP Paribas et le Masters d'Indian Wells devient le BNP Paribas Open. En 2010, Ivan Ljubičić remporte le titre contre Andy Roddick après avoir sorti les numéros 2 et 3 mondiaux que sont Rafael Nadal et Novak Djokovic[5]. L'année suivante est marquée par un nouveau succès du Serbe Djokovic qui l'emporte contre Rafael Nadal et signe son troisième succès de la saison, mais aussi sa première victoire en finale contre l'Espagnol[6]. Une performance qu'il réédite à cinq reprises lors de la saison 2011. Lors de la dernière édition en date, en 2012, c'est Roger Federer qui s'est imposé une quatrième fois à Indian Wells. Il devient ainsi le seul recordman des victoires dans ce tournoi[7].

Primes et points ATP[modifier | modifier le code]

Lors de l'édition 2012, le Masters d'Indian Wells devient le premier tournoi hors grand chelem à récompenser le vainqueur d'une somme d'un million de dollar contre 700 000 dollars en 2011.

Les chiffres ci-dessous concernent l'édition 2014 du tournoi :

Simple Points Prime
Vainqueur 1000 1 000 000 $
Finale 600 500 000 $
1/2 finale 360 225 000 $
1/4 de finale 180 104 000 $
1/8 de finale 90 52 000 $
3e tour 45 28 000 $
2e tour 25 16 000 $
1er tour 10 11 000 $
Double Points Prime
Vainqueur 1000 258 000 $
Finale 600 126 000 $
1/2 finale 360 63 100 $
1/4 de finale 180 32 220 $
Deuxième tour 90 17 000 $
Premier tour 45 9 100 $

Courts[modifier | modifier le code]

Le Masters d'Indian Wells se joue sur le site du Indian Wells Tennis Garden qui comprend un court central de 16 100 places. Celui-ci est le deuxième stade de tennis le plus grand de la planète après le court Arthur Ashe qui est le central de l'US Open de tennis. Le court numéro 2 ou Grandstand peut accueillir 6 000 personnes et le court numéro 3 possède 2 700 places[8]. Au total, l'Indian Wells Tennis Garden compte 24 courts de tennis, central inclus[9].

Le tournoi d'Indian Wells se joue sur dur extérieur et plus précisément sur Plexipave IW[10]. Cette surface est classée en catégorie 2 sur l'échelle de rapidité de l'ITF soit la catégorie intermédiaire-lente[11] (le site de l'entreprise produisant la surface indique une surface de catégorie 1, soit la catégorie la plus lente qui soit[12]).

Format[modifier | modifier le code]

En-dehors des tournois du Grand Chelem, le Masters d'Indian Wells est le seul tournoi avec le Masters de Miami doté de tableaux de plus de 64 joueurs. En effet, le tableau principal oppose 96 joueurs dont 32 têtes de série exemptées de premier tour. Il y a sept tours au total. Les têtes de série sont désignées selon le classement de simple de l'ATP du lundi précédant le tournoi. À la différence des autres Masters 1000 sauf celui de Miami, Indian Wells est aussi le seul tournoi à durer plus d'une semaine (12 jours exactement). Parmi les 96 joueurs, cinq sont invités par l'organisation du tournoi et 12 sont issus du tournoi de qualification. Celui-ci se déroule quelques jours avant la compétition et réunit 48 joueurs dont 24 têtes de série. Ces 48 joueurs sont répartis en 12 groupes de quatre joueurs dont deux têtes de série. Un premier tour oppose une des têtes de série avec un joueur non tête de série. Les deux vainqueurs se rencontrant en finale et le vainqueur est qualifié pour le tournoi principal.

Tous les matchs se jouent en deux sets gagnants avec tie-break dans toutes les manches y compris la finale qui se jouait en trois sets gagnants jusqu'en 2006 inclus, sauf entre 2002 et 2004. Depuis 2007, les joueurs peuvent utiliser le Hawk-Eye, un système vidéo permettant de déterminer si la balle est ou non dans le court. Chaque joueur a le droit à trois demandes d'utilisation du Hawk-Eye (on parle de challenges) par sets. En cas de tie-break, chaque joueur bénéficie d'une demande supplémentaire. Depuis 2011, tous les courts utilisés lors de la compétition sont dotés du Hawk-Eye, ce qui est une première pour un tournoi de tennis. Auparavant, seul le court central en disposait[13].

Du fait de son format en douze jours impliquant 96 joueurs, le Masters d'Indian Wells est souvent considéré comme le Masters 1000 le plus prestigieux de la saison avec Miami[14].

En ce qui concerne le tournoi de double, il oppose 32 équipes soit 64 joueurs sur 5 tours. Parmi les 32 équipes, il y a 8 têtes de série qui ne peuvent pas se rencontrer avant les quarts de finale. Les têtes de série sont déterminées selon le classement ATP de double à la date du lundi précédant le début du tournoi. Deux des 32 équipes sont invitées par le tournoi. Chaque match de double se joue en deux sets gagnants avec tie-break dans chacune des manches. Le 3e set est remplacé par un super tie-break depuis 2006.

Sponsors[modifier | modifier le code]

BNP Paribas est actuellement le sponsor principal et le partenaire titre du tournoi depuis 2009 et succède en cela à la compagnie d'assurance Pacific Life et au groupe de presse Newsweek. Du fait de ce statut, BNP Paribas donne actuellement son nom au Masters d'Indian Wells qui se nomme officiellement le BNP Paribas Open[15]. BNP Paribas est aussi le principal sponsor affiché sur les différents panneaux publicitaires.

En 2010, la compagnie aérienne Fly Emirates a signé un contrat de sponsoring de trois ans d'un montant estimé de 576 000 euros avec le Masters d'Indian Wells. Fly Emirates bénéficie entre autres du fait que le premier samedi du tournoi est désormais appelé Emirates Day[16].

L'équipementier sportif Head est pour sa part le fournisseur officiel des balles du tournoi depuis 2001[17].

L'entreprise d'horlogerie Bulova est le chronométreur officiel du tournoi depuis 2009.

Années Dénomination[18]
1976-78 American Airlines Tennis Games
1979-80 Congoleum Classic
1981 Grand Marnier/ATP Tennis Games
1982-84 Congoleum Classic
1985-87 Pilot Pen Classic
1988-99 Newsweek Champions Cup
2000-01 Tennis Masters Series Indian Wells presented by Newsweek
2002-03 Pacific Life Open presented by the City of Indian Wells
2004 Pacific Life Open
2005-06 Pacific Life Open presented by the City of Indian Wells
2007-08 Pacific Life Open
2009-14 BNP Paribas Open

Champions les plus titrés[modifier | modifier le code]

  1. Roger Federer : 4 titres
  2. Michael Chang, Rafael Nadal, Novak Djokovic : 3 titres.
  3. Boris Becker, Jim Courier, Pete Sampras, Lleyton Hewitt: 2 titres.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Simple[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Finaliste Score
1 16/02/1987 Pilot Pen Classic, Indian Wells Championship Series 350 000 $ Dur (ext.) Drapeau : République fédérale d'Allemagne Boris Becker Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-4, 6-4, 7-5 Tableau
2 29/02/1988 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series 510 000 $ Dur (ext.) Drapeau : République fédérale d'Allemagne Boris Becker (2) Drapeau : Espagne Emilio Sánchez 7-5, 6-4, 2-6, 6-4 Tableau
3 13/03/1989 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series 510 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Tchécoslovaquie Miloslav Mečíř Drapeau : France Yannick Noah 3-6, 2-6, 6-1, 6-2, 6-3 Tableau
4 05/03/1990 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series SW 1 000 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Suède Stefan Edberg Drapeau : États-Unis Andre Agassi 6-4, 5-7, 7-6, 7-6 Tableau
5 04/03/1991 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series SW 1 000 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Jim Courier Drapeau : France Guy Forget 4-6, 6-3, 4-6, 6-3, 7-6 Tableau
6 02/03/1992 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series SW 1 075 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Michael Chang Drapeau : Russie Andrei Chesnokov 6-3, 6-4, 7-5 Tableau
7 01/03/1993 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 1 650 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Jim Courier (2) Drapeau : Afrique du Sud Wayne Ferreira 6-3, 6-3, 6-1 Tableau
8 28/02/1994 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 1 720 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras Drapeau : République tchèque Petr Korda 4-6, 6-3, 3-6, 6-3, 6-2 Tableau
9 06/03/1995 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 1 800 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras (2) Drapeau : États-Unis Andre Agassi 7-5, 6-3, 7-5 Tableau
10 11/03/1996 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 2 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Michael Chang Drapeau : Pays-Bas Paul Haarhuis 7-5, 6-1, 6-1 Tableau
11 10/03/1997 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 2 300 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Michael Chang (3) Drapeau : République tchèque Bohdan Ulihrach 4-6, 6-3, 6-4, 6-3 Tableau
12 09/03/1998 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Chili Marcelo Ríos Drapeau : Royaume-Uni Greg Rusedski 6-3, 6-7, 7-6, 6-4 Tableau
13 08/03/1999 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Mark Philippoussis Drapeau : Espagne Carlos Moyà 5-7, 6-4, 6-4, 4-6, 6-2 Tableau
14 13/03/2000 Tennis Masters Series Indian Wells, Indian Wells Masters Series 2 950 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Àlex Corretja Drapeau : Suède Thomas Enqvist 6-4, 6-4, 6-3 Tableau
15 12/03/2001 Tennis Masters Series Indian Wells, Indian Wells Masters Series 2 950 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andre Agassi Drapeau : États-Unis Pete Sampras 7-6, 7-5, 6-1 Tableau
16 11/03/2002 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 2 950 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Lleyton Hewitt Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman 6-1, 6-2 Tableau
17 10/03/2003 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Lleyton Hewitt (2) Drapeau : Brésil Gustavo Kuerten 6-1, 6-1 Tableau
18 08/03/2004 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 2 779 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Suisse Roger Federer Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman 6-3, 6-3 Tableau
19 07/03/2005 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 2 974 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Suisse Roger Federer Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 6-2, 6-2, 6-4 Tableau
20 06/03/2006 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 3 169 600 $ Dur (ext.) Drapeau : Suisse Roger Federer Drapeau : États-Unis James Blake 7-5, 6-3, 6-0 Tableau
21 05/03/2007 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 3 285 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Rafael Nadal Drapeau : Serbie Novak Djokovic 6-2, 7-5 Tableau
22 13/03/2008 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 3 589 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic Drapeau : États-Unis Mardy Fish 6-2, 5-7, 6-3 Tableau
23 12/03/2009 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 4 500 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Rafael Nadal Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 6-1, 6-2 Tableau
24 11/03/2010 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 4 500 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Croatie Ivan Ljubičić Drapeau : États-Unis Andy Roddick 7-62, 7-65 Tableau
25 10/03/2011 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 4 500 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic Drapeau : Espagne Rafael Nadal 4-6, 6-3, 6-2 Tableau
26 08/03/2012 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 4 694 969 $ Dur (ext.) Drapeau : Suisse Roger Federer (4) Drapeau : États-Unis John Isner 7-67, 6-3 Tableau
27 07/03/2013 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 5 030 408 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Rafael Nadal (3) Drapeau : Argentine Juan Martín del Potro 4-6, 6-3, 6-4 Tableau
28 06/03/2014 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 5 240 015 $ Dur (ext.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic (3) Drapeau : Suisse Roger Federer 3-6, 6-3, 7-63 Tableau
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Double[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Finalistes Score
1 16/02/1987 Pilot Pen Classic, Indian Wells Championship Series 350 000 $ Dur (ext.) Drapeau : France Guy Forget
Drapeau : France Yannick Noah
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Boris Becker
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Eric Jelen
6-4, 7-6 Tableau
2 29/02/1988 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series 510 000 $ Dur (ext.) Drapeau : République fédérale d'Allemagne Boris Becker
Drapeau : France Guy Forget
Drapeau : Mexique Jorge Lozano
Drapeau : États-Unis Todd Witsken
6-4, 6-4 Tableau
3 13/03/1989 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series 510 000 $ Dur (ext.) Drapeau : République fédérale d'Allemagne Boris Becker
Drapeau : Suisse Jakob Hlasek
Drapeau : États-Unis Kevin Curren
Drapeau : États-Unis David Pate
7-6, 7-5 Tableau
4 05/03/1990 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series SW 1 000 000 $ Dur (ext.) Drapeau : République fédérale d'Allemagne Boris Becker (3)
Drapeau : France Guy Forget
Drapeau : États-Unis Jim Grabb
Drapeau : États-Unis Patrick McEnroe
4-6, 6-4, 6-3 Tableau
5 04/03/1991 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series SW 1 000 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Jim Courier
Drapeau : Espagne Javier Sánchez
Drapeau : France Guy Forget
Drapeau : France Henri Leconte
7-6, 3-6, 6-3 Tableau
6 02/03/1992 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Championship Series SW 1 075 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Steve DeVries
Drapeau : Australie David Macpherson
Drapeau : États-Unis Kent Kinnear
Drapeau : États-Unis Sven Salumaa
4-6, 6-3, 6-3 Tableau
7 01/03/1993 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 1 650 000 $ Dur (ext.) Drapeau : France Guy Forget (4)
Drapeau : France Henri Leconte
Drapeau : États-Unis Luke Jensen
Drapeau : États-Unis Scott Melville
6-4, 7-5 Tableau
8 28/02/1994 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 1 720 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Canada Grant Connell
Drapeau : États-Unis Patrick Galbraith
Drapeau : Zimbabwe Byron Black
Drapeau : États-Unis Jonathan Stark
7-5, 6-3 Tableau
9 06/03/1995 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 1 800 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Tommy Ho
Drapeau : Nouvelle-Zélande Brett Steven
Drapeau : Afrique du Sud Gary Muller
Drapeau : Afrique du Sud Piet Norval
6-4, 7-6 Tableau
10 11/03/1996 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 2 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Todd Woodbridge
Drapeau : Australie Mark Woodforde
Drapeau : États-Unis Brian MacPhie
Drapeau : Australie Michael Tebbutt
1-6, 6-2, 6-2 Tableau
11 10/03/1997 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 2 300 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : Canada Daniel Nestor
Drapeau : Australie Mark Philippoussis
Drapeau : Australie Patrick Rafter
7-6, 4-6, 7-5 Tableau
12 09/03/1998 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Suède Jonas Björkman
Drapeau : Australie Patrick Rafter
Drapeau : États-Unis Todd Martin
Drapeau : États-Unis Richey Reneberg
6-4, 7-6 Tableau
13 08/03/1999 Newsweek Champions Cup, Indian Wells Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Zimbabwe Wayne Black
Drapeau : Australie Sandon Stolle
Drapeau : Afrique du Sud Ellis Ferreira
Drapeau : États-Unis Rick Leach
7-64, 6-3 Tableau
14 13/03/2000 Tennis Masters Series Indian Wells, Indian Wells Masters Series 2 950 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Alex O'Brien
Drapeau : États-Unis Jared Palmer
Drapeau : Pays-Bas Paul Haarhuis
Drapeau : Australie Sandon Stolle
6-4, 7-65 Tableau
15 12/03/2001 Tennis Masters Series Indian Wells, Indian Wells Masters Series 2 950 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Afrique du Sud Wayne Ferreira
Drapeau : Russie Ievgueni Kafelnikov
Drapeau : Suède Jonas Björkman
Drapeau : Australie Todd Woodbridge
6-2, 7-5 Tableau
16 11/03/2002 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 2 950 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : Canada Daniel Nestor
Drapeau : Suisse Roger Federer
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
6-4, 6-4 Tableau
17 10/03/2003 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Afrique du Sud Wayne Ferreira (2)
Drapeau : Russie Ievgueni Kafelnikov (2)
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
3-6, 7-5, 6-4 Tableau
18 08/03/2004 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 2 779 000 $ Dur (ext.) Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : France Sébastien Grosjean
Drapeau : Zimbabwe Wayne Black
Drapeau : Zimbabwe Kevin Ullyett
6-3, 4-6, 7-5 Tableau
19 07/03/2005 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 2 974 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : Canada Daniel Nestor
Drapeau : Australie Wayne Arthurs
Drapeau : Australie Paul Hanley
7-66, 7-62 Tableau
20 06/03/2006 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 3 169 600 $ Dur (ext.) Drapeau : Bahamas Mark Knowles (4)
Drapeau : Canada Daniel Nestor (4)
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
6-4, 6-4 Tableau
21 05/03/2007 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 3 285 000 $ Dur (ext.) Drapeau : République tchèque Martin Damm
Drapeau : Inde Leander Paes
Drapeau : Israël Jonathan Erlich
Drapeau : Israël Andy Ram
6-4, 6-4 Tableau
22 13/03/2008 Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series 3 589 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Israël Jonathan Erlich
Drapeau : Israël Andy Ram
Drapeau : Canada Daniel Nestor
Drapeau : Serbie Nenad Zimonjić
6-4, 6-4 Tableau
23 12/03/2009 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 4 500 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Mardy Fish
Drapeau : États-Unis Andy Roddick
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
Drapeau : Israël Andy Ram
3-6, 6-1, [14-12] Tableau
24 11/03/2010 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 4 500 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Marc López
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Drapeau : Canada Daniel Nestor
Drapeau : Serbie Nenad Zimonjić
7-68, 6-3 Tableau
25 10/03/2011 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 4 500 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Ukraine Alexandr Dolgopolov
Drapeau : Belgique Xavier Malisse
Drapeau : Suisse Roger Federer
Drapeau : Suisse Stanislas Wawrinka
6-4, 65-7, [10-7] Tableau
26 08/03/2012 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 4 694 969 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Marc López (2)
Drapeau : Espagne Rafael Nadal (2)
Drapeau : États-Unis John Isner
Drapeau : États-Unis Sam Querrey
6-2, 7-63 Tableau
27 07/03/2013 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 5 030 408 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : Philippines Treat Conrad Huey
Drapeau : Pologne Jerzy Janowicz
6-3, 3-6, [10-6] Tableau
28 06/03/2014 BNP Paribas Open, Indian Wells Masters 1000 5 240 015 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Bob Bryan (2)
Drapeau : États-Unis Mike Bryan (2)
Drapeau : Autriche Alexander Peya
Drapeau : Brésil Bruno Soares
6-4, 6-3 Tableau
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Attendance », Site officiel du BNP Paribas Open (consulté le 18 mars 2013)
  2. « Indian Wells : Hewitt était le plus fort », sport.fr,‎ 16 mars 2003 (consulté le 28 avril 2012)
  3. « Federer : Une défaite logique », Eurosport,‎ 13 mars 2007 (consulté le 24 mai 2012)
  4. « Nadal puissance 7 »,‎ 18 mars 2007 (consulté le 24 mai 2012)
  5. « Ljubicic leur a tout fait », eurosport,‎ 21 mars 2012 (consulté le 28 avril 2012)
  6. Jérémy Alen, « Même Nadal n'arrête pas Djokovic », welovetennis,‎ 21 mars 2011 (consulté le 28 avril 2012)
  7. « De mieux en mieux », l'équipe.fr,‎ 18 mars 2012 (consulté le 28 avril 2012)
  8. « FAQ », Site officiel du tournoi (consulté le 05 mai 2012)
  9. « Site Facts », Indian Wells Tennis Garden (consulté le 27 avril 2012)
  10. « Tableau des simples du Masters d'Indian Wells 2012 », Site de l'ATP (consulté le 18 mars 2012)
  11. « List of classified court surfaces », ITF
  12. « Plexipave Tennis Court Surface Products », Plexipave (consulté le 18 mars 2012)
  13. Pauline Dahlem, « Le Hawk-Eye sur tous les courts », Welovetennis,‎ 03 novembre 2010 (consulté le 28 avril 2012)
  14. (en) The Bud Collins history of tennis : an authoritative encyclopedia and record book, New York, New Chapter Press,‎ 2010, 2e éd., 795 p. (ISBN 9780942257700), p. 738
  15. « BNP Parbas Open - Indian Wells », BNP Paribas.com,‎ 16 mars 2012 (consulté le 28 avril 2012)
  16. « Sponsoring - Emirates sponsor d'Indian Wells », sportstrategies.com,‎ 02 février 2010 (consulté le 28 avril 2012)
  17. « Partners - Head Tennis », Head (consulté le 28 avril 2012)
  18. Tournament Name, www.bnpparibasopen.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]