Massospondylus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Massospondylus (« vertèbres allongées »[réf. nécessaire]), anciennement connu sous le nom d'Aristosaurus[réf. nécessaire], est un genre de dinosaure prosauropode du Jurassique inférieur, voire du Trias supérieur (si l'Aetonyx est bien le même animal que Massospondylus[réf. nécessaire]). Cet animal a été nommé par Sir Richard Owen en 1854, à partir de restes retrouvés en Afrique du Sud[réf. nécessaire], faisant de lui l'un des premiers dinosaures à être nommé. Il est entre autres le prédécesseur de géants tels Brachiosaurus et Apatosaurus[réf. nécessaire]. Ce genre comprend l'espèce Aristosaurus erectus[réf. nécessaire].

Depuis, on a également retrouvé ses restes en Arizona[réf. nécessaire]. Pour un prosauropode, il était plutôt gros, mesurant dans les 6 mètres[réf. nécessaire]. Il était un prosauropode typique, avec un large corps et un long cou, une petite tête et des orbites circulaires. C'était vraisemblablement un herbivore, bien que l'on[Qui ?] croie aujourd'hui que les prosauropodes aient pu être omnivores[réf. nécessaire].

Dans les années 1970, six œufs de massospondyle, vieux de près de 190 millions d'années, ont été retrouvés dans le Parc national des Golden Gate Highlands en Afrique du Sud[réf. nécessaire]. Il aura fallu près de 30 ans pour en extraire les fossiles des embryons, qui mesuraient une quinzaine de centimètres[réf. nécessaire]. Ils sont toujours, à ce jour, les plus anciens embryons de dinosaures jamais trouvés[réf. nécessaire]. Fait notable, les petits n'ont pas de dents, ce qui suggère qu'ils n'avaient aucun moyen de se nourrir par eux-mêmes[réf. nécessaire]. De ce fait, des spéculations en milieu scientifique suggèrent que les parents devaient prendre soin d'eux après l'éclosion. Les petits sur le point d'éclore présentaient quatre pattes de même longueur, une courte queue et une tête démesurée, ce qui suggère un développement différent de celui que les scientifiques avaient initialement cru[réf. nécessaire].

Locomotion[modifier | modifier le code]

Si des ichnofossiles (traces fossiles) près de nids en Afrique du Sud ont démontré une locomotion quadrupède chez le Massospondylus juvénile, il est pourtant bien établi depuis 2007 que cet animal, adulte, se déplaçait de manière bipède, et ce en dépit de sa masse imposante[réf. nécessaire].

Alimentation[modifier | modifier le code]

La plupart des paléontologues pensent que le Massospondylus était herbivore, mais d'autres ont en revanche pensé qu'il était un carnivore. En effet, ce prosauropode montre des caractéristiques bien étranges pour un herbivore : sa mâchoire supérieure dépassait de l'inférieure, ils avaient plusieurs types de dents (à l'avant des dents tranchantes, à l'arrière des dents qui lui servaient probablement à déchiqueter ses proies). Il était frêlement bâti pour un prosauropode et les griffes de ses pouces des pattes antérieures étaient beaucoup plus développées que celles de ses cousins. Ce qui amène à la conclusion qu'il aurait pu être carnivore[réf. nécessaire]. Néanmoins, une analyse mécanique de cette mâchoire rendit très improbable un régime alimentaire uniquement carnivore, et favorisa plutôt, ou bien un régime herbivore, ou bien éventuellement un régime omnivore[réf. nécessaire].

Informations[modifier | modifier le code]

  • Époque : Jurassique (- 208 Ma à - 144 Ma)
  • Taille : 4 m de long, 1,2 m de haut, 150 kg
  • Habitat : Afrique
  • Régime alimentaire : omnivore

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]