Massimo Furlan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Furlan.

Massimo Furlan (né en 1965 à Lausanne) est un artiste suisse d'origine italienne.

Formation[modifier | modifier le code]

Thématique de recherche artistique[modifier | modifier le code]

Massimo Furlan s’est consacré au dessin et à la peinture depuis la fin des années 1980. Parallèlement, il fit aussi de la scénographie avec différentes compagnies de théâtres et notamment celle de Philippe Saire. Depuis quelques années, il s’est tourné vers la performance et l’installation. Il a par ailleurs fondé sa propre compagnie de production : Numero 23 Prod, en 2003.

Le travail de Massimo Furlan est tourné vers son enfance. Il rejoue les moments clés de cette dernière à l’époque où il se prenait pour un champion de football, un super héros ou encore une rock star.

Son parcours biographique Massimo Furlan le remet en jeu, non sans humour, à travers ses performances. Ce travail de mémoire nous plonge dans un décalage burlesque, poétique et pathétique entre ses – nos – représentations et projections relatives à ce moment de nos vies où tout reste à faire.

Massimo Furlan a entre autres rejoué tout seul en 2002 la finale de la Coupe du monde de 1982 au Stade de la Pontaise à Lausanne, pour le festival Les Urbaines. Il a réédité cette performance en 2006 au Parc de Princes à Paris mais cette fois-ci ce fut la demi-finale France-Allemagne de la même Coupe du monde qu’il rejoua. Massimo Furlan portait pour cette occasion le numéro 10, celui de Michel Platini à l’époque. On l’a vu aussi se promener affublé d'un costume de Superman dans les rues de Zurich en 2006 et dans le Parc de la Villette à Paris en 2005.

Performances (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2010 1973, Festival d'Avignon, Avignon
  • 2009 Sono qui per l’amore, Hippodrome Douai
  • 2008 (love story) superman, Théâtre Arsenic, Lausanne
  • 2008 Sono qui per l’amore, Théâtre Arsenic, Lausanne
  • 2008 Das Wunder von Cordoba, Wiener Festwochen Festival, Vienne (Autriche)
  • 2008 Old station Heroes, Uovo Performings Arts, La Triennale di Milano (Italie)
  • 2008 (love story) superman, Festival 100 Dessus Dessous, Parc de la Villette
  • 2008 Sono qui per l'amore, Halles de Sierre, Sierre
  • 2008 (love story) Superman, Parc de la Villette, Paris
  • 2008 22. Juni 1974, 21 Uhr 03, Theater der Welt Festival, Halle (Allemagne)
  • 2008 Sono qui per l'amore, Fondacao de Serralves, Porto
  • 2008 Chanteur plutôt qu'acteur, "Sujet à vif", Festival d'Avignon (France)
  • 2008 Sono qui per l'amore, Theater Spektakel, Zurich
  • 2008 Sono qui per l'amore, La Bâtie - Festival de Genève
  • 2008 Sono qui per l'amore, La semaine culturelle vaudoise à Saint-Gall, Saint-Gall
  • 2008 Musica leggera, La nuit des musées, Fondation de l'Hermitage, Lausanne
  • 2008 Live me / Love me, FIES Factory one, Dro (Italie)
  • 2008 Sono qui per l'amore, Künstlerhaus Mousonturm, Frankfort (Allemagne)
  • 2007 Les filles et les garçons, Arsenic, Lausanne
  • 2007 Palo Alto, Theaterhaus Gessnerallee, Zürich
  • 2007 Palo Alto, Dampfzentrale, Berne
  • 2006 We are the World, Festival de La Bâtie, Genève
  • 2006 Numéro 10, Paris Quartier d’été, Parc des Princes
  • 2006 Old Station Heroes, Blickfelder Festival, Zurich

Expositions Personnelles (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2006 Superman, Fiac, Galerie Vallois, Paris,
  • 2006 E.S.F. Espace Saint-François, Lausanne
  • 2006 You'll never walk alone. Fussball und Fankultur, O.K. Centrum für Gegenwartskunst, Linz

Expositions Collectives (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2007 Accrochage [Vaud 2007], Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne
  • 2007 Une question de génération, Centre d’Art contemporain, Lyon
  • 2006 Des seins à dessein, Espace Arlaud, Lausanne
  • 2006 Mémoire et oubli, Villa Bernasconi, Lausanne

Prix[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]