Masse volumique apparente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La masse volumique apparente, souvent appelée improprement densité apparente[1], est une grandeur utilisée essentiellement avec les substances se présentant sous forme de granulés, dans l'agroalimentaire ou dans le BTP par exemple, afin de rendre compte de la masse de matériau contenue dans un volume donné, comprenant le volume d'air interstitiel. De ce point de vue, la masse volumique apparente d'un même matériau granulé ou pulvérulent peut varier en fonction du mode de manutention, selon qu'il est plus ou moins tassé ou, au contraire, aéré :

\rho = \mathrm\frac{Masse}{Volume}.

L'usage veut qu'on exprime généralement cette masse volumique en grammes par centimètre cube (g/cm3).

La masse volumique apparente est inversement proportionnelle à la porosité d'un matériau.

Par extension, on désigne également par masse volumique apparente le rapport de la masse d'un ensemble hétérogène à composition définie de substances distinctes, éventuellement stockées séparément, par le volume total occupé par ces substances.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit d'un abus de langage consacré par l'usage, « masse volumique apparente » étant la seule formulation correcte en langue française puisqu'une densité est un rapport de masses volumiques, c'est-à-dire un nombre sans dimension.