Massacre de Dak Son

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le massacre de Đắk Sơn est un massacre commis par le Front national de libération du Sud Viêt Nam (Viêt-Cong) durant la Guerre du Viêt Nam dans le village de Đắk Sơn, dans la province de Dak Lak, au Sud Viêt Nam.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le 5 décembre 1967, deux bataillons Viet-Cong massacrèrent méthodiquement 252 civils au cours d'une expédition punitive contre le hameau de Đắk Sơn, qui accueillait plus de 2 000 Montagnards, connus pour leur opposition féroce au Viet-Cong. À en croire le Viet-Cong, le hameau avait un jour apporté de l'aide à des réfugiés fuyant les forces Viet-Cong[1].

Plus de 600 hommes convergèrent dans le village, s'attaquant avec des lance-flammes aux habitations, et massacrant indifféremment hommes, femmes et enfants qui y vivaient[2]. Alors que les soldats Viet-Cong faisaient feu, une majorité habitants disparut dans le brasier de leurs maisons. Certains qui étaient parvenus à trouver refuge dans des trous à même le sol de leur maison moururent de la fumée dégagée par le feu. Les habitations épargnées par les flammes furent abattues à coups de grenades. Avant de quitter le village, le Viet-Cong tua 60 des 160 survivants. La plupart des autres furent emmenés comme otages.

Images[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Krohn, Charles, A., The Last Battalion: Controversies and Casualties of the Battle of Hue. pg. 30. Westport 1993.
  • Spector, Ronald H., After Tet: The Bloodiest Year in Vietnam New York Free Press 1993
  • Olive-Drab. "Vietnam War Atrocities." 10 octobre 2007.
  • Time "The Massacre at Dak Son." 15 décembre 1967.
  • The VN Center Archive "Vietnam war Atrocities". 2005.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ronald H. Spector, After Tet: The Bloodiest Year in Vietnam
  2. Charles A. Krohn, The Last Battalion

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :