Massacre de Bentalha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Massacre de Bentalha

Date 22 -
Lieu Bentalha, Drapeau de l'Algérie Algérie
Victimes Civils
Morts 200 à 400
Auteurs GIA (?)
Drapeau de l'Algérie Armée algérienne (?)
Guerre Guerre civile algérienne
Coordonnées 36° 38′ 54″ N 3° 04′ 44″ E / 36.648265277778, 3.078798333333336° 38′ 54″ Nord 3° 04′ 44″ Est / 36.648265277778, 3.0787983333333  

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Massacre de Bentalha

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Massacre de Bentalha

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Massacre de Bentalha

Géolocalisation sur la carte : Alger

(Voir situation sur carte : Alger)
Massacre de Bentalha

Le massacre de Bentalha est un massacre qui s'est déroulé à Bentalha, à environ 15 kilomètres au Sud d'Alger, en Algérie, dans la nuit du 22 au 23 septembre 1997.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Perpétré durant la guerre civile algérienne par un groupe armé, il aurait fait près de 400 victimes[1]. Certains s'interrogent sur la réelle identité des auteurs du massacre. Les uns pointent du doigt le GIA ou l'AIS, d'autres soupçonnent l'armée algérienne d'être l'instigatrice du massacre. Des témoignages recueillis pour le documentaire Bentalha, autopsie d'un massacre renforcent les doutes et parle de blindés positionnés aux alentours sans intervenir, d'un hélicoptère ayant survolé le lieu du massacre une partie de la nuit[2]. Les unités de l'armée ne pouvaient intervenir car toutes les routes autour du village étaient minées.

Ce massacre a été rendu célèbre par la photographie d'Hocine Zaourar intitulée La Madone de Bentalha..

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Retour sur un massacre
  2. Retour sur un massacre lexpress.fr consulté le 9 octobre 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]