Massacre d'Hébron (1834)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massacre d'Hébron.
Vue de Hébron en 1839 par David Roberts.

Le Massacre d'Hébron de 1834 est un massacre commis contre des Arabes et des Juifs dans la ville d'Hébron le 24 juillet 1834 par des soldats égyptiens sous les ordres d'Ibrahim Pacha. Cinq cents Arabes furent tués en représailles de leur révolte contre leur enrôlement forcé dans son armée. Les Juifs de cette ville, bien que n'ayant pas participé à la révolte, subirent des exactions, 12 d'entre-eux furent assassinés[1],[2].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Durant ce massacre, 500 Arabes musulmans de la ville furent tués et 750 furent enrôlés de force par les soldats égyptiens. Pendant trois heures, les troupes commirent des atrocités contre la population de la ville. Alors que de nombreux musulmans réussirent à s'échapper, les Juifs qui n'étaient pas soumis à la politique de conscription de l’armée d'Ibrahim Pacha, restèrent estimant qu'ils ne seraient pas lésés par les Égyptiens, les Juifs de Jérusalem ayant reçus l'assurance de Pacha que les Juifs d'Hébron seraient protégés. Les Juifs de la ville bien que n'ayant pas participé à cette révolte subirent la colère des troupes qui pillèrent le quartier juif avec « une cruauté terrifiante ». Ils égorgèrent les Juifs européens et violèrent publiquement leurs épouses, leurs synagogues furent profanées. Ces exactions firent 12 morts dont cinq fillettes assassinées après avoir été violées. L'ensemble de la communauté se trouva démunie. Vingt quatre ans plus tard, en 1858, cette communauté se rétablit complètement[3],[4],[5],[6],[7].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (he)Oded Avsar (1970). Sefer Hebron. Keter. p. 56. "בשנת 1835, כשנה לאחר אותו פוגרום"
  2. (en) Moshe Maʻoz (1975). Studies on Palestine during the Ottoman period. Magnes Press. p. 147.
  3. (en)Pinchas Hacohen Peli; Avigdor Shinʼan (1973). "The shifts in the status of Jews in Syria and Palestine in the 19th-century". Proceedings of the Fifth World Congress of Jewish Studies, the Hebrew University, Mount Scopus-Givat Ram, Jerusalem, 3-11 August, 1969. World Union of Jewish Studies. p. 74.
  4. (en)Andrew G. Bostom (2008). The legacy of Islamic antisemitism: from sacred texts to solemn history. Prometheus Books. p. 88.
  5. (en)Joseph Schwarz (1850). A descriptive geography and brief historical sketch of Palestine. A. Hart. p. 398.
  6. (en)J. D. Paxton (1839). Letters from Palestine. p. 142.
  7. (en) Louis Finkelstein (1960). The Jews: their history, culture, and religion. Harper. p. 674.