Masque laryngé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le masque laryngé, mis au point par le docteur Brain dans les années 1980, est un matériel utilisé en médecine d'urgence permettant le contrôle des voies aériennes, situé entre le masque facial avec canule et l'intubation trachéale. D'apprentissage rapide, il représente une alternative à l’intubation lorsque celle-ci est impossible.

Il ne représente qu'une solution temporaire, car s'il permet d'assurer le passage de l'air dans les voies aériennes, il n'empêche pas le contenu de l'estomac de passer dans les poumons et ne protège donc pas contre le risque de régurgitation.

Le masque laryngé est constitué de deux parties, un masque proprement dit, raccordé à un tube muni d'un ballonnet gonflable qui se positionne dans le pharynx et assure l'étanchéité de la région périglottique.

Le Fastrach® est une sorte de masque laryngé "armé", permettant de ventiler sans intubation ou d'intuber à l'aveugle avec une sonde armée à travers le masque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]