Mason Science College

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 28′ 48″ N 1° 54′ 18″ O / 52.48, -1.9051

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec le Josiah Mason College (en), un établissement de fin d'études secondaires établi en 1983
Façade du collège à Edmund Street en 1880, peu de temps après sa construction.

Mason Science College était un « college »[1] d'enseignement des sciences à Birmingham, en Angleterre. Fondé en 1875 par l'industriel et philanthrope Sir Josiah Mason (en), le collège a été incorporé à l'université de Birmingham en 1900. Deux étudiants du collège, Neville Chamberlain et Stanley Baldwin, sont devenus ultérieurement Premiers ministres du Royaume-Uni.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le collège a été fondé en 1875 par Sir Josiah Mason (en) in 1875[2], un industriel et philanthrope anglais. Le bâtiment du collège, dans l'Edmund Street (en) à Birmingham a été inauguré le 1er octobre 1880, cérémonie marquée par un discours de Thomas Henry Huxley[3]. Dans son discours, Huxley considérait l'ouverture du collège comme une victoire de la cause scientifique, et il soutenait les vues antagonistes de Mason sur les études classiques et la théologie. Le collège a également incorporé la Birmingham Medical School (en)[4]. En 1898, il devient le Mason University College, avec Joseph Chamberlain comme président du conseil des gouverneurs du collège. En 1900 il est incorporé à l'université de Birmingham[5].

William A. Tilden (en) était professeur de chimie de 1880 à 1894. En septembre 1893, Francis William Aston commençait ses études universitaires dans ce college, et il suivait les cours de physique de John Henry Poynting et de chimie de Frankland et Tilden[6]. En 1881 Charles Lapworth devient le premier professeur de géologie du collège[7]. En 1891, le professeur de physique John Henry Poynting réussit à calculer la desnsité moyenne de la Terre[8]. En 1882, sont créés les départements de chimie, botanique, physiologie, physique et anatomie comparative[8].

Le bâtiment original, de style néo-gothique victorien, est démoli en 1962, en même temps que la bibliothèque publique centrale et le Birmingham and Midland Institute (en), dans le cadre du redéploiement de l'intérieur de la première ceinture routière. La Bibliothèque de Birmingham Central actuelle est située sur l'emplacement de l’ancien collège.

Anciens élèves et enseignants[modifier | modifier le code]

Parmi les anciens élèves et enseignants du collège, il y a notamment :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. College au sens qu'il a dans les établissements d'enseignement au Royaume-Uni.
  2. D. Warner et D. Palfreyman (éditeurs), The State of UK Higher Education: Managing Change and Diversity, Buckingham, Society for Research into Higher Education & Open University Press,‎ 2001, 30 p. (ISBN 978-0335206599).
  3. « Modern History Sourcebook: Thomas H. Huxley (1825-95): Science and Culture, 1880 », Fordham University (consulté le 17 October 2013)
  4. Robert Anderson, British Universities Past and Present, Continuum,‎ 2006, 77 p. (ISBN 978-1852853471)
  5. « Mason College », University of Birmingham (consulté le 17 October 2013)
  6. « Francis William Aston », Obituary Notices of Fellows of the Royal Society, The Royal Society, vol. 5, no 16,‎ mai 1948, p. 634-650 (JSTOR 768761, lire en ligne)
  7. « Professor Charles Lapworth LL D FRS », University of Birmingham (consulté le 17 October 2013)
  8. a et b « Foundation of the University 1767 -1899 », University of Birmingham (consulté le 17 October 2013)
  9. a et b Keith Feiling, The Life of Neville Chamberlain, Londres, Shoe String,‎ 1970 (ISBN 978-0208009708), p. 11-12.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mason Science College » (voir la liste des auteurs)

Lien externe[modifier | modifier le code]