M.O.P.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mash Out Posse)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MOP.

M.O.P.

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

M.O.P. à Hambourg, en 2001.

Informations générales
Surnom Mash Out Posse, The Marxmen
Pays d'origine Brownsville, Brooklyn, New York,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeurs, producteurs, compositeurs
Genre musical Rap East Coast, rap hardcore
Années actives Depuis 1992
Labels First Family
Select (1992-1994)
Relativity (1996-1998)
Loud (1999-2002)
Roc-a-Fella (2002-2004)
G-Unit (2005-2008)
E1 Music (2009-present),
Babygrande Records (2011-present),
Ca$hville Records (depuis 2013)
Site officiel mashoutposse.com/
Composition du groupe
Membres Lil' Fame (alias Fizzy Womack, Slap)
Billy Danze (alias Danzinie, William Berkowitz)

M.O.P., acronyme pour Mash Out Posse, est un duo de rap américain. Le duo, composé de Billy Danze et Lil' Fame, est connu pour ses paroles agressives[1],[2]. Le groupe se popularise grâce au titre Ante Up extrait de l'album Warriorz, paru en 2000, album grâce auquel il connaîtra un succès retentissant[1],[2]. Le groupe a fréquemment collaboré avec DJ Premier. Fame produit souvent sous le pseudonyme Fizzy Womack, et bon nombre de morceaux dans le groupe M.O.P. depuis l'album de 1996, Firing Squad, comme avec d'autres artistes tels que Big Noyd, Teflon et le Wu-Tang Clan[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

M.O.P. à Hambourg, Allemagne, en 1999.

Lil' Fame (Jamal Grinnage)[4] et Billy Danze (Eric Murray)[4] grandissent ensemble à Brownsville, Brooklyn aux États-Unis et forment un groupe nommé Mash Out People[2]. Avec un grand désir d'expression à travers le rap, ils forment un groupe de hip-hop du même nom que leur gang. Originellement, Fame était le DJ du groupe. Encouragé par son grand frère, Fame écrit lui-même ses propres rimes et paroles[5]. Après sa contribution dans la compilation musicale The Hill That's Real datant de 1992, M.O.P. débute sa carrière en 1994 avec son premier single How About Some Hardcore, également apparu dans la musique du film américain House Party 3[6]. Le succès du single, engendré grâce au vidéoclip à petit budget réalisé par le réalisateur Hype Williams, mène à la création de l'album To the Death[5] commercialisé en 1994 au petit label Select Records, presque produit dans son intégralité par DR Period.

En 1996, M.O.P. fait paraître son second album, Firing Squad. Espérant en faire une meilleure promotion, le groupe signe au label Relativity Records. Malgré des changements de labels et de production afin d'intégrer DJ Premier de Gang Starr, et Lil' Fame lui-même, le groupe maintient son style énergique, et gagne légèrement en popularité. En 1998, M.O.P. fait paraître l'extended play intitulé Handle Ur Bizness, qui suivra de l'album First Family 4 Life. En travaillant de la même manière, l'album présente brièvement Guru de Gang Starr, Treach (en) de Naughty by Nature, O.C. de Diggin' in the Crates Crew et Jay-Z[6].

Popularisation[modifier | modifier le code]

Les chaînes de radio diffusent le titre Ante Up, produit par DR Period. Le single est un véritable succès et atteint la 25e place du Billboard 200[7]. Le single suivant et auto-produit Cold as Ice (qui présente un extrait de la musique Cold as Ice du groupe Foreigner) est également diffusé sur les ondes[5], mais les paroles sont en majeure partie censurées. Ante Up et Cold as Ice atteignent le Top 10 du UK Singles Chart à la 7e et 4e place, respectivement[8]. En 2001, un remix d'Ante Up paraît avec Busta Rhymes, Remy Ma, et Teflon, qui a également été très bien accueilli[5]. La même année, ils collaborent pour le titre Life is Good avec le groupe pop LFO. La chanson atteint la 40e place du Hot Singles Sales de Billboard.

En 2002, Loud Records connaît des difficultés et délaisse le groupe. En 2003, le label parent de Loud, Sony/Columbia fait paraître l'album 10 Years and Gunnin. M.O.P. se joint par la suite au label Roc-A-Fella Records de Jay-Z et Damon Dash[5]. Ils apparaissent pour la première fois au label dans l'album The Blueprint 2: The Gift & the Curse de Jay-Z ; le groupe prévoit ensuite d'enregistrer Ghetto Warfare, mais sa sortie est suspendue par le label. Deux autres albums suivent : l'un intitulé The Last Generation, et l'autre Kill Nigga Die Slo Bluckka Bluckka Bloaoow Blood Sweat Tears and We Out[9]. Un titre intitulé It's That Simple est composé en collaboration avec Victoria Beckham des Spice Girls, diffusé à la radio dès juillet 2003. Pendant cette période d'accalmie chez Roc-A-Fella, le groupe s'occupe en enregistrant des mixtapes et font leur apparition dans des films comme Bad Boys II. Ils contribuent également aux titres Ground Zero et Put it in the Air présentés dans le jeu vidéo NFL Street 2 (en), et à un autre (Fire) pour Fight Night 2004. De plus en 2004, M.O.P. se joint au célèbre groupe de rap rock Linkin Park à la tournée Projekt Revolution[3]. Le groupe fait également paraître une mixtape intitulée Marxmen Cinema (sous le nom de The Marxmen), et un album de rap rock éponyme en collaboration avec le groupe heavy metal Shiner Massive[6]. Damon Dash rompt sa collaboration avec Roc-A-Fella et Jay-Z, et fonde son propre label : Dame Dash. Le groupe annonce son départ de Roc-A-Fella et Dame Dash en mai 2005[9].

Derniers événements[modifier | modifier le code]

En juin 2005, M.O.P. annonce officiellement sa signature sur G-Unit Records, le label de 50 Cent. Ce dernier déclare être un grand fan du groupe, à tel point qu'il essaie de lui donner un peu plus de succès. Le duo participe ainsi à la bande originale de Réussir ou Mourir, le film avec 50 Cent, pour le titre When Death Becomes You. Quelques mois après, M.O.P. sort la mixtape St. Marxmen, incluant des inédits et de nombreux titres non sortis par Roc-A-Fella. En juin 2006, M.O.P sort la compilation Ghetto Warfare. Le 14 octobre 2008, M.O.P. attaque en justice la fédération de la WWE, à la Cour fédérale de New York, ainsi que le lutteur professionnel John Cena. Le groupe déclare l'inclusion sans droits d'une partie de leur titre Ante Up (plus précisément, la phrase « BRRR Abado ») pour y inclure la parole dans la musique d'entrée The Time is Now de Cena. La musique est également incluse sur l'album de Cena You Can't See Me. M.O.P. demande la suppression de cette musique et réclame 150 000 dollars de dommages et intérêts. La sentence est rendue en faveur du groupe M.O.P[4].

Le 24 octobre 2011, M.O.P fait paraître le premier single, Get Yours, de leur album à venir[10]. Le 22 novembre 2011, M.O.P fait paraître son album Sparta au label Babygrand Records. Le groupe planifie également un futur album[11], et des albums solo de Billy Danze intitulés, Behind Gates, et de Lil Fame, The Fame and the Glory. Lil Fame et Termanology s'associent pour composer l'album Fizzyology. paru le 6 novembre 2012 au label Brick Records[12].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Album en collaboration[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1993 : How About Some Hardcore
  • 1994 : Rugged Neva Smoove
  • 1996 : Dead & Gone
  • 1997 : World Famous
  • 1998 : Handle Ur Bizness
  • 2000 : G Building
  • 2000 : Ante Up
  • 2001 : Ante Up (Remix) (feat. Busta Rhymes, Remy Ma & Teflon)
  • 2001 : Cold As Ice
  • 2003 : Stompdashitoutu (feat. CNN)
  • 2004 : Hilltop Flava/Ground Zero

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Ryan, Chris, « M.O.P.: Biography », Rolling Stone,‎ 2004 (consulté le 15 novembre 2008).
  2. a, b et c Charles, Pat, « M.O.P. Prove Hip-Hop's Fiercest Warriorz », Rolling Stone,‎ 14 décembre 2000 (consulté le 15 novembre 2008).
  3. a et b Meyer, Frank, « Freestyle 101: Lil’ Fame (M.O.P.) », G4tv.com,‎ 3 juin 2008 (consulté le 18 novembre 2008).
  4. a, b et c « Cena Rumbles with Rappers Over Theme Music », TMZ.com,‎ 28 octobre 2008 (consulté le 18 novembre 2008).
  5. a, b, c, d et e « All about Mash Out Posse... », themashoutposse.com,‎ 2004 (consulté le 15 novembre 2008).
  6. a, b et c (en) Peter Shapiro, The Rough Guide to Hip-Hop, Rough Guides,‎ 2005 (ISBN 1-84353-263-8), p. 259-261.
  7. (en) « Warriorz > Charts & Awards > Billboard Albums », allmusic.
  8. « Searchable Database (Type MOP in artist field) », everyHit.com.
  9. a et b (en) Crosley, Hillary, « M.O.P. Split From Roc-A-Fella And Dame Dash », MTV.com,‎ 9 mai 2005 (consulté le 15 novembre 2008).
  10. « M.O.P. & The Snowgoons "Get Yours" (Sparta In Stores November 22nd) », YouTube,‎ 16 mars 2012 (consulté le 30 mars 2012).
  11. sukovic, « HHUG Interviews Sicknature (of Snowgoons) - Sparta - Hip Hop Underground », Hiphopug.com (consulté le 30 mars 2012).
  12. https://itunes.apple.com/ca/album/lil-fame-termanology-fizzyology/id572163801