Maserati Merak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Merak est une voiture fabriquée par le constructeur italien Maserati entre 1972 et 1983. On doit ses lignes au designer Giorgetto Giugiaro. C'est un coupé 2+2. La Merak a été fabriquée en trois versions, chacune sous le contrôle d'un des trois actionnaires différents de la marque : Citroën, GEPI et De Tomaso.

C'est le choix d'un modéle plus simple et moins cher par rapport à la Bora .Les deux autos ayant le meme chassis et beaucoup d'éléments de carrosserie semblables.

La désignation est "tipo AM 122".C'est la premiere Masérati à moteur central arriere.

Merak[modifier | modifier le code]

Maserati Merak (tipo 122)
Maserati Merak

Marque Maserati
Années de production 1972 - 1975
Production 630 exemplaires
Classe Sportive de Luxe
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence V6 de 2 965 cm³
Puissance maximale 190 ch
Couple maximal 255 Nm
Transmission Propulsion, boite Citroën
Poids et performances
Poids à vide 1 420 kg
Vitesse maximale 245 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en
1 km en 29 s
Consommation mixte 14 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 portes,
Dimensions
Longueur 4 335 mm
Largeur 1 768 mm
Hauteur 1 134 mm
Chronologie des modèles
Précédent Maserati Mistral Merak SS
Merak 2000 GT
Suivant

La première version est née pendant le contrôle de la marque par Citroën qui a fait la part belle à l'hydraulique. Le tableau de bord reprenait la plupart des composants de la SM y compris les compteurs ovales, volant monobranche... elle ne sera produite qu'à 630 exemplaires, la fiabilité ayant causé beaucoup de désillusions auprès de la clientèle,dont les réparateurs n'étaient pas formés aux subtilités de l'hydraulique.

La direction SM Diravi et les freins assistés Citroën était peut être trop en avance sur les conceptions traditionnelles Italiennes d'alors. Elle ne sera restée que deux années au catalogue.

C'est sur la route une auto très homogène et à la tenue de route sure.Plus légère de 200 kg par rapport à la Bora.

Merak SS[modifier | modifier le code]

Maserati Merak SS
Maserati Merak

Marque Maserati
Années de production 1975 - 1983
Production 652 exemplaires
Classe Sportive de Luxe
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence V6 de 3 L
Puissance maximale 220 ch
Couple maximal 270 Nm
Transmission Propulsion, boite ZF
Poids et performances
Poids à vide 1 451[1] kg
Vitesse maximale 245 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 portes,
Dimensions
Longueur 4 335 mm
Largeur 1 768 mm
Hauteur 1 134 mm
Chronologie des modèles
Précédent Merak Merak Suivant

C'est la deuxieme version.Elle est fiabilisée et la puissance est augmentée. Introduite sur le marché en 1975, alors que Maserati était passé sous la tutelle de GEPI, la société d'état destinée à recueillir les entreprises en difficulté, à la recherche d'un nouvel actionnaire, elle s'est notamment débarrassée du système hydraulique à haute pression de Citroën pour revenir à un système plus traditionnel.

C'est toujours l'ingénieur Alfieri qui en assure la gestation.Il sera limogé en fin de projet, étant jugé trop proche de Citroen.Il travaillera ensuite chez Lamborghini.

Le comportement, typé neutre grace au moteur central arriere est un peu plus sportif .30 cv de plus.

Merak 2000 GT[modifier | modifier le code]

Maserati Merak 2000 GT
Maserati Merak

Marque Maserati
Années de production 1977 - 1983
Production 200 exemplaires
Classe Sportive de Luxe
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence V6 de 2 L
Cylindrée 2000 cm3
Puissance maximale 170 ch
Couple maximal 186 Nm
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1 252 kg
Vitesse maximale 220 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 portes,
Dimensions
Longueur 4 335 mm
Largeur 1 768 mm
Hauteur 1 134 mm
Chronologie des modèles
Précédent Merak Maserati Biturbo Suivant

La dernière version « allégée » : la Merak 2000 GT a été introduite dès la prise de contrôle par De Tomaso, et ciblait une nouvelle clientèle typiquement italienne sportive mais un peu moins fortunée que la clientèle traditionnelle. La TVA sur les automobiles en Italie était, à cette époque, très défavorable aux modèles de plus de 2 000 cm³, 38 % au lieu de seulement 19 %. En fait cette version était une alternative économique à la Maserati Bora équipée d'un moteur de 4,7 ou 4,9 litres de cylindrée. La version 2000 GT est reconnaissable à ses bandes latérales.

La réduction du poids et un moteur certes réduit mais assez vif lui garde un tempérament relativement sportif.

Et la ligne de Giugiaro typée et intemporelle lui garde tout son charme.

La fabrication de la Maserati Merak s'arrêtera en 1983[1]. Le modèle sera remplacé par les multiples versions de la Maserati Biturbo.

Aujourd'hui elles sont recherchées en collection de par leur rareté, comme leur grande soeur la Bora.

Il en a été fabriqué 1830 exemplaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]