Maserati Ghibli III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maserati Ghibli.
Maserati Ghibli III
Image illustrative de l'article Maserati Ghibli III
Maserati Ghibli III

Marque Drapeau : Italie Maserati
Années de production À partir de 2013
Production en cours exemplaires
Classe Berline
Usine(s) d’assemblage Usine G. Agnelli Plant - Grugliasco (Turin)
Moteur et transmission
Énergie Essence (hydrocarbure) / Diesel (hydrocarbure)
Moteur(s) V6
Position du moteur Avant
Cylindrée Essence : 2.979
Diesel : 2987 cm3
Puissance maximale 272 / 410 ch
Couple maximal 500 / 600 Nm
Transmission Propulsion / 4x4
Boîte de vitesses Automatique 8 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1.810 / 1.870 kg
Vitesse maximale 240 / 285 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4,8 / 6,3 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 4 portes
Suspensions 4 roues indépendantes
Freins 4 disques autoventilés
Dimensions
Longueur 4.971 mm
Largeur 1.945 mm
Hauteur 1.461 mm
Empattement 2.998 mm
Voies  AV/AR 1.635 mm  / 1.653 mm
Volume du coffre 500 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Ghibli II
Quattroporte IV


La Maserati Ghibli 3 (2013) est une automobile produite par le constructeur italien Maserati. Elle a été présentée en avril 2013 lors du Salon de Shanghai. Il s'agit de la première berline Maserati de taille inférieure à la Maserati Quattroporte et équipée d'un moteur diesel. Elle est produite dans la nouvelle usine italienne G. Agnelli Plant de Grugliasco dans la banlieue de Turin, ancienne usine du carrossier Bertone rachetée par le groupe Fiat Auto en 2009 et entièrement réaménagée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom Ghibli, déjà utilisé par Maserati pour un coupé 2 portes à 4 places produit successivement  : Maserati Ghibli I entre 1967 et 1973 et Maserati Ghibli II sur une base Biturbo de 1992 à 1996. Contrairement aux 2 modèles précédents qui étaient des modèles GT à 2 portes, cette dernière est une berline à 4 portes offrant un grand habitacle pouvant accueillir 5 personnes.

Ce nouveau modèle répond à la volonté du patron du groupe Fiat de créer un pôle de voitures de luxe sous la direction de Maserati pour renforcer la présence du groupe italien dans le monde et notamment sur les nouveaux marchés mondiaux, notamment la Chine mais surtout concurrencer les modèles allemands. L’objectif fixé est de 25.000 exemplaires par an à partir de 2015.

La voiture[modifier | modifier le code]

Sur le plan esthétique, style - équilibre des volumes et ergonomie, la voiture à un caractère plus agressif que sa grande soeur la Quattroporte VI (2013) dont elle dérive directement. L'habitacle est un peu plus compact et presque plus équilibré, un peu comme la Quattroporte V de 2003.

La planche de bord, bi-teinte, offre une caractéristique sportive dans le style typique Maserati. Elle est entièrement revêtue de cuir. L'instrumentation est disposée sur trois niveaux, derrière de volant et une grande partie des commandes secondaires est regroupée sur le grand écran central tactile de 8,4 pouces. En dessous se trouvent les commandes de la climatisation tri-zône et celles dédiées au comportement routier avec le choix entre 5 types : Auto normal, Auto sport, Manuel normal, Manuel sport et I.C.E. (Increased Control & Efficiency).

La technique[modifier | modifier le code]

La Ghibli repose sur le châssis entièrement nouveau de la Quattroporte VI de 2013. Ce châssis a été raccourci de 17 cm dans son empattement et la longueur totale de la voiture réduite de 29 cm par rapport à la Quattroporte, la largeur est restée identique. La Ghibli partage également un moteur avec sa grande soeur, le V6 essence à 60° de 2979 cm3, biturbo à injection directe qui développe 410ch (301 kW) sur la plupart des marchés mondiaux et 330ch (243 kW) pour le seul marché chinois. Ce moteur est le fruit d'une étude menée conjointement par les ingénieurs de Maserati et de Ferrari. Il est produit par Ferrari dans son usine de Maranello. La Ghibli est la première voiture dans l'histoire de Maserati à monter un moteur diesel. Il s'agit d'un moteur V6 turbo de 2.987 cm3 de cylindrée, doté de la dernière technologie MultiJet II. Ce moteur dérive du VM 3.0 24v adapté spécialement pour la Ghibli par la division moteurs Maserati pour obtenir une puissance de 275ch / 202 kW. Son développement a été assuré par VM Motori et FPT. Il est disponible, selon la fiscalité appliquée dans les différents pays avec 2 puissances  : 250 ou 275ch.

Tous les modèles sont équipés d'une boîte de vitesses automatique de marque ZF à 8 rapports. C'est une propulsion ou intégrale (Q4, même dénomination que pour les modèles Alfa Romeo).

Motorisations[modifier | modifier le code]

Modèle Moteur Cylindrée
cm3
Alimentation Puissance
kW (ch) à tr/min
Couple
Nm à tr/min
Boîte/
Nb rapports
Freins
(av./arr.)
Poids à vide
(kg)
Vitesse
maxi km/h
Accélération
0–100 km/h
Consommation
moy. (l/100 km)
Emissions
CO2 (g/km)
Années de
production
Ghibli V6 2 979 Essence 243 (330) à 5 000 500 à 4 500 Automatique
8
disques ventilés 1 810 263 5 s 6 9,6 223 2013 -
Ghibli S 301 (410) à 5 500 550 à 4 500 285 5 s 0 10,4 242 2013 -
Ghibli S Q4 1 870 284 4 s 8 10,5 246 2013 -
Ghibli D 250 V6 2 987 Diesel 184 (250) à 4 000 570 à 2 000 1 835 240 6 s 7 5,9 158 2013 -
Ghibli D 275 202 (275) à 4 000 570 à 2 000 250 6 s 3 5,9 158 2013 -

Notes[modifier | modifier le code]


Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :