Mascottes de 30 millions d'amis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mabrouk.

L'émission 30 millions d'amis a connu plusieurs mascottes successives qui ont toujours été des chiens de race bergers allemands, et qui ont appartenu au créateur de l'émission Jean-Pierre Hutin et à son épouse qui a pris sa succession en 1996 Reha Hutin.

Mabrouk (1976-1982)[modifier | modifier le code]

Mabrouk (d'un prénom arabe signifiant « heureux, chanceux ») était le chien du journaliste Jean-Pierre Hutin, créateur de l'émission 30 millions d'amis et de l'organisation du même nom. Il avait la particularité d'être intégré dans l'émission pour des démonstrations de sauvetages en mer ou à la montagne, ou d'entraînement de chiens policiers. Son exposition médiatique à partir de 1976 l'avait rendu populaire en France.

« Alors il a levé la tête, le museau pointé vers le plafond, et s'est mis à hurler. C'était un hurlement qui lui venait des entrailles, un cri rauque et profond de loup, puis il a rampé jusqu'à moi… Ce matin-là, il est vraiment devenu Mabrouk et nous sommes partis ensemble dans la vie. » ainsi parle Jean-Pierre Hutin dans le livre qu'il publie à la mort de Mabrouk en 1982, Mabrouk, chien d'une vie[1]. L'auteur et son fidèle compagnon vont vivre pendant plusieurs années une véritable passion. Il explique la très grande complicité qui existait entre eux deux, et la volonté de son chien à vouloir faire plaisir à son maître.

Mabrouk Junior (1984-1996)[modifier | modifier le code]

Mabrouck Junior est un nouveau chien qui est offert à Jean-Pierre Hutin par ses collaborateurs en 1984, baptisé Mabrouk Junior en mémoire de Mabrouk, qui devient la nouvelle mascotte de l'émission. Pour Mabrouk Junior également, Jean-Pierre Hutin sort un livre Junior, la tendresse retrouvée[2], qui parle de l'apprentissage quotidien d'une relation chaque jour plus forte. Le journaliste dit notamment dans ce livre : « Après Mabrouk, rien ne serait pareil, c'était vrai ; mais, doucement, tranquillement, geste après geste, millimètre après millimètre, Junior a entrepris de gagner sa place, d'atténuer ma peine, de se faire aimer. J'ai de nouveau un chien et je l'aime. » Junior meurt à son tour en 1996, peu après la mort de son maître Jean-Pierre Hutin le 1er juin 1996.

Mabrouka (1992-2006)[modifier | modifier le code]

Mabrouka, née le 13 mars 1992 et morte le 15 mars 2006, est la fille de Mabrouk Junior qui prend la succession de son père comme mascotte de l'émission. Elle avait une dysplasie des hanches à la fin de sa vie, elle ne pouvait donc plus marcher. L'orthographe officielle de son nom est H'Mabrouka, afin de satisfaire à la législation française sur l'initiale des noms de chiens de race.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Hutin, Mabrouk, chien d'une vie, Robert Laffont, coll. « Le Livre de poche »,‎ 1985 (réimpr. 1996), 250 p. (ISBN 978-2253036708 et 2253036706, ISSN 0248-3653, OCLC 461794556, notice BnF no FRBNF34782206), p. 237-238
  2. Jean-Pierre Hutin, Junior, la tendresse retrouvée, Robert Laffont, coll. « Le Livre de poche »,‎ 1987, 341 p. (ISBN 978-2221049150 et 2724236025, OCLC 18685291, notice BnF no FRBNF34910313)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]