Masato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Masato (en japonais : 魔裟斗), né le 10 mars 1979 à Kashiwa (Japon), est un kickboxeur japonais participant régulièrement au K-1 MAX dont il a décroché le titre en 2003 (contre Albert Kraus) et 2008 (contre Artur Kyshenko) et atteint à deux autres reprises la finale en 2004 et 2007. Par ailleurs, il s'agit du seul kickboxeur à avoir réussi à se qualifier à toutes les demi-finales du K-1 MAX depuis sa création en 2002 à 2008.

Son nom complet est Masato Kobayashi (小林 雅人)

Biographie[modifier | modifier le code]

Masato Kobayashi est né à Kashiwa (Japon) en 1979. Il fait ses débuts au kick boxing à l'âge de 17 ans et ses débuts professionnels le 23 mars 1997 en battant Hutoshi Takehara par KO. Après avoir combattu plusieurs de ses compatriotes sous l'égide de la fédération japonaise de kick boxing, il se rend en Thaïlande pour parfaire ses automatismes et sa technique et participe au K-1 (évènement annuel mêlant un art martial regroupant karaté, kung fu, muay thai, tae kwon do et kick boxing) (au Japon) qui a mis en place la catégorie K-1 MAX pour les boxeurs de moins de 70 kg depuis 2002[1]. Rapidement, il devient l'un des combattants les plus populaires et efficaces avec un titre en 2003 lors de la deuxième édition de ce tournoi contre le tenant du titre le Néerlandais Albert Kraus, deux finales en 2004 (battu par le Thaïlandais Buakaw Por. Pramuk) et 2007 (battu par le Néerlandais Andy Souwer) avant de remporter un nouveau titre le 1er octobre 2008 contre l'Ukrainien Artur Kyshenko[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en K-1 Max[modifier | modifier le code]

K-1 World MAX
Année Parcours
2002 Demi-finaliste contre Albert Kraus
2003 Vainqueur contre Albert Kraus
2004 Finaliste contre Buakaw Por.Pramuk
2005 Demi-finaliste par abandon[3]
2006 Demi-finaliste contre Andy Souwer
2007 Finaliste contre Andy Souwer
2008 Vainqueur contre Artur Kyshenko

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le K-1 existe depuis 1993 où tout combattant pouvait y prendre part avant la mise en place de sous-catégorie, aujourd'hui il est appelé le K-1 Grand Prix.
  2. (en) Masato Wins K-1 World Max '08 Championship, www.mmaringreport.com/k-1-news, Monte Dipietro, 1er octobre 2008.
  3. Bien que vainqueur de son quart-de-finale, il ne put s'aligner en demi-finale en raison d'une fracture de la cheville.

Lien externe[modifier | modifier le code]