Masami Kurumada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Masami Kurumada
車田・正美
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Date 6 décembre 1953
Mangaka
Employeurs Kadokawa Shoten
Shūeisha

Masami Kurumada (車田・正美, Kurumada Masami?) est un mangaka japonais né le 6 décembre 1953 (60 ans) à Tsukishima dans le quartier Chūō-ku de la préfecture de Tōkyō, au Japon.

Il est principalement connu pour être le créateur du manga Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque).

Biographie[modifier | modifier le code]

Au lycée, il participait déjà à des concours de manga. A l’âge de 21 ans, il débute avec Subekan Arashi, une oeuvre qui ne remportera pas le succès. C'est en 1977, qu'il connaît le succès avec Ring ni kakero (rebaptisé plus tard Ring ni Kakero 1), une série se déroulant dans le monde de la boxe en 25 tomes étalés en quatre ans qui ne connaîtra une adaptation animée qu'en 2004. C'est avec Ring ni Kakero qu'il établit ce qu'on retrouve dans les oeuvres qui suivent (Les personnages qui se rassemblent pour former un groupe, la mythologie grecque, asiatique,...). Après Ring ni Kakero, il entreprend une nouvelle série qui s'intitule Fuuma no Kojiro qui remportera un succès mais pas aussi grand que celui de son frère puisque la série aura 10 tomes et une adaptation animée en 1989 et en livre en 2007. Entre Kojiro et Saint Seiya (oeuvre qui fut adaptée par la Tōei animation), Kurumada enchaîne avec des œuvres qui ne remporteront pas de succès qui sont Otoko Zaka, une œuvre de combat de rue en trois tomes ou il développe le concept de Cosmo-energie et Raimei no Zaji, un échec assez rapide. Fin 1985, c'est le début de Saint Seiya dans le Weekly Shonen Jump, un titre qui remportera le succès au Japon et surtout en France, Espagne, Italie et Amérique Latine qui durera pendant cinq ans et c'est aussi sa première œuvre adaptée en animée en reprenant les 18 tomes sur 28 (les dix derniers seront adaptés bien plus tard). En 1992, espérant reprendre ce qui a fait le succès de son œuvre fétiche, crée Silent Knight Shô, qui aurait pu être dans la lignée de Saint Seiya si on lui avait laissé le temps de continuer. Dégouté de l'insuccès de Silent Knight, Kurumada traverse une période sombre puisque les œuvres qui vont suivre seront aussi des NEVER END. Ces titres sont Akane iro no Kaze, une série à l'époque des Samurai violant des Geisha, Aoi Tori no Shinwa Blue Myth, une série sur le base ball. En 1994, Kurumada saisit l'offre de la Kadokawa pour le mensuel Shonen Ace pour une série qui s'intitulera B'T X (prononcez Bit Ex), une série de science fiction de 16 tomes mêlant de la mythologie grecque et asiatique avec laquelle il retrouvera le succès qui connaîtra une adaptation animée par la TMS mais celle-ci semble avoir été impopulaire.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Books[modifier | modifier le code]

  • Cosmo Special: (1988).
  • Burning Blood (1996, artbook)
  • Saint Seiya Encyclopedia (2001, Artbook and character data collection)
  • Saint Seiya Sora Kurumada Masami Illustrations (2004, Artbook and issues data collection)
  • Raimei-ni Kike (Listen in the Lightning, 2006)

Merchandising[modifier | modifier le code]

Nombreux sont les produits de merchandising relative à des travaux de Kurumada. Modèles, DVD, CD, jouets, vêtements, cards, etc..., vendus partout dans le monde avec un grand succès.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (ja+en+de+fr) Masanao Amano, Manga Design, Cologne, Taschen, coll. « Mi »,‎ 15 mai 2004, 19,6 cm × 24,9 cm, broché, 576 p. (ISBN 978-3-8228-2591-4, résumé), p. 202-205
    édition multilingue (1 livre + 1 DVD) : allemand (trad. originale Ulrike Roeckelein), anglais (trad. John McDonald & Tamami Sanbommatsu) et français (trad. Marc Combes)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]