Masahiko Amakasu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Masahiko Amakasu

Masahiko Amakasu (甘粕正彦, Amakasu Masahiko?) (1891-1945) est un militaire japonais.

Lors du tremblement de terre du Kantō de 1923, il est le lieutenant en charge d'un détachement de la Kenpeitai (police militaire de l'armée impériale japonaise) qui exécute sommairement plusieurs activistes politiques, parmi lesquels Noe Itō et Sakae Osugi, accusés de tirer parti de l'événement pour déstabiliser le gouvernement. C'est l'incident d'Amakasu. Condamné à dix ans de prison, il est libéré au bout de trois ans.

Il se rend ensuite en France puis en Mandchourie, où il dirige l'association cinématographique du Mandchoukouo. Il se suicide en 1945, à l'approche des troupes soviétiques.

Il est l'un des personnages d'un roman de Jakuchō Setōchi et du film Le Dernier Empereur.