Mary Wright Plummer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plummer.

Mary Wright Plummer

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mary Wright Plummer

Naissance 8 mars 1856
Richmond, Indiana
Décès 21 septembre 1916
Dixon, Illinois
Nationalité Américaine
Profession
Bibliothécaire

Mary Wright Plummer (8 mars 1856, Richmond, Indiana - 21 septembre 1916, Dixon, Illinois) est une bibliothécaire américaine, deuxième femme à accéder au poste de présidente de l'American Library Association, entre 1915 et 1916.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mary Wright Plummer est née dans une famille de quakers à Richmond (Indiana), ville où elle a fréquenté l'école confessionnelle[1]. À l'âge de 17 ans, elle déménage avec sa famille à Chicago, puis de 1881 à 1882 étudie au Wellesley College. Quelques années plus tard, en janvier 1887, elle suit à l'Université Columbia le premier cours dispensé par Melvil Dewey à la School of Library Economy dont elle sort diplômée en 1888. Elle exerce alors deux ans comme catalogueur à la bibliothèque municipale de Saint Louis.

En 1890 elle rejoint l'Institut Pratt pour contribuer à la gestion de la bibliothèque et mettre en place une formation bibliothéconomique. En parallèle à sa carrière de bibliothécaire, Plummer a écrit de la poésie, des livres pour enfants et des ouvrages sur le métier de bibliothécaire.

Plummer a tenu des rôles de premier plan dans le milieu des bibliothèques à une époque où cela n'était pas courant pour les femmes. Elle a été la deuxième femme présidente de l'American Library Association en 1915 et 1916, après avoir été vice-présidente de l'association entre 1900 et 1911. Elle a aussi été directrice de la "New York State Library Association", du "New York Library Club" et du "Long Island Library Club"[2]. On lui attribue l'idée d'éthique dans le métier de bibliothécaire[3], qu'elle a évoquée dans une présentation à l'association des bibliothécaires de l'Illinois intitulée : "The Pros and Cons of Librarianship"[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Downs, A Dictionary of Eminent Librarians, Worland, WY, High Plains Publishing Company, Inc.,‎ 1990 (ISBN 0962333352), p. 138
  2. « Miss Mary Plummer Dies », The New York Times,‎ 22 septembre 1916
  3. (en) Public Libraries: A Monthly Review of Library Matters and Methods, Volume 27, p. 444, Chicago, IL, Library Bureau,‎ 1922, p. 444
  4. (en) The Library Journal, Volume 47, Ann Arbor, Michigan, R. R. Bowker Company,‎ 1922, p. 549