Mary Welsh Hemingway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mary Welsh Hemingway

Mary Welsh Hemingway () est une journaliste américaine et la quatrième et dernière femme d'Ernest Hemingway.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un bûcheron, Mary Welsh est née dans le Minnesota. À l’âge de trente-deux ans, elle épousa Lawrence Miller Cook, un étudiant en théâtre de l'Ohio. Leur vie commune fut de courte durée. Après leur séparation, Mary déménagea à Chicago et décrocha un emploi au Chicago Daily News, où elle rencontra Will Lang Jr. Ils devinrent rapidement amis et travaillèrent ensemble sur plusieurs missions. Une possibilité de carrière se présenta à Mary au cours d'un voyage à Londres. Elle obtint alors un nouveau poste au London Daily Express. Rapidement, elle fut affectée à Paris pour travailler sur ce qui allait devenir la Seconde Guerre mondiale.

Après la défaite française, Mary retourna à Londres afin de couvrir les évènements de la guerre. Elle fit notamment des rapports sur les conférences de presse de Winston Churchill. Pendant ces années de guerre, elle épousa un journaliste australien, Noel Monks. En 1944, elle rencontra Ernest Hemingway à Londres, et ils devinrent intimes. En 1945, elle divorça de Noel Monks puis, en mars 1946, épousa Ernest Hemingway à Cuba. En août 1946, elle fut opérée d'une grossesse extra-utérine.

Mary vécut avec Hemingway à Cuba, Key West, en Floride, et Ketchum, dans l’Idaho.

En 1976, elle écrivit son autobiographie, How It Was. D’autres informations biographiques peuvent être trouvées dans les nombreuses biographies d’Ernest Hemingway ainsi que dans The Hemingway Women[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. de Bernice Kert, publié en 1983, (555 pages), ISBN 0-393-31835-4.