Mary Toft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mary Toft peint par John Laguerre en 1726.

Mary Toft, née Denyer, (vers 1701 - 1763) également appelée Mary Tofts, était une anglaise de Godalming, dans le Surrey, qui en 1726 a créée une controverse quand elle fit croire à des médecins qu'elle avait donné naissance à des lapins.

Toft est tombée enceinte en 1726, mais fit une fausse couche. Fascinée par un lapin, elle a prétendu avoir donné naissance à des parties d'animaux. Le chirurgien local John Howard a été appelé pour enquêter, et après avoir extrait plusieurs parties d'animaux, il a notifié d'autres éminents médecins. Cette étrangeté est venue à l'attention de Nathaniel St. André, chirurgien de la cour du roi George Ier de Grande-Bretagne. Saint-André a enquêté et a conclu que Toft avait dit la vérité. Le roi a également envoyé le chirurgien Cyriacus Ahlers voir Toft, mais Ahlers resta sceptique. Devenue une célébrité, Toft a été emmenée à Londres et a été étudiée en détail. Après des examens intenses, et ne produisant plus de lapins, elle a finalement avoué la supercherie et a ensuite été emprisonnée.

Le scandale et la moquerie publique qui ont suivi créèrent la panique au sein de la profession médicale. Plusieurs carrières de chirurgiens ont été ruinées et de nombreux travaux satiriques ont été produits sur l'affaire. Le satiriste et critique William Hogarth a notamment été critique à l'égard de la crédulité de la profession médicale. Toft a finalement été libérée sans inculpation et est retournée chez elle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]