Mary Poppins (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mary Poppins.
Mary Poppins
Image illustrative de l'article Mary Poppins (roman)
La comédie musicale tiré du roman sur Broadway, à New York, en 2007.

Auteur Pamela L. Travers
Genre Littérature d'enfance et de jeunesse
Version originale
Titre original Mary Poppins
Éditeur original HarperCollins
Langue originale Anglais australien
Pays d'origine Drapeau de l'Australie Australie
Date de parution originale 1934
Version française
Traducteur Léo Lack
Éditeur Éditions Desclée de Brouwer
Date de parution 1937
Nombre de pages 244

Mary Poppins est roman de littérature d'enfance et de jeunesse de la romancière australienne Pamela L. Travers publié en 1934 et dont le personnage principal est une gouvernante-magicienne du même nom. On l'a souvent décrite tout en noir avec un parapluie avec lequel elle flotte en l'air. Le succès du roman original donne lieu à une série de récits ayant pour héroïne le personnage de Mary Poppins.

En 1964, le roman est adapté au cinéma sous le titre Mary Poppins, un film américain réalisé par Robert Stevenson pour Walt Disney Pictures, avec Julie Andrews dans le rôle titre.

Résumé[modifier | modifier le code]

À Londres, quatre enfants Banks, Jane, Michael et les jumeaux John et Barbara, ont besoin d'une gouvernante. Katie, la dernière en date, vient de quitter la maison. Et voilà que les deux aînés, depuis la fenêtre, voient arriver une drôle de jeune femme qui, accrochée au manche de son parapluie, semble suspendue dans l'air. Amenée par le vent d’est, Mary Poppins monte l’escalier assise sur la rampe, tire quantité d’objets d’un sac de voyage vide et administre des cuillerées de sirop dont la couleur et le goût s'adaptent à leur destinataire.

Chaque chapitre est une nouvelle aventure :

  • un jour de congé passé dans un paysage de craie dessiné par Bébert, le marchand d’allumettes ;
  • un goûter pris au plafond, la faute au gaz-à-faire rire ;
  • un chien qui parle pour protester contre l’accoutrement que lui impose sa maîtresse ;
  • une vache de couleur rouge qui ne peut s’arrêter de danser ;
  • une boussole qui vous fait faire en un instant le tour du monde ;
  • une mystérieuse dame aux oiseaux ;
  • des pains d’épices garnis d’étoiles à accrocher dans le ciel ;
  • des enfants assez jeunes pour comprendre le langage des oiseaux ;
  • un anniversaire fêté dans un zoo où les humains sont en cage ;
  • une étoile des Pléiades descendue faire ses courses de Noël dans les grands magasins.

Mais gare au vent d’Ouest…

En images[modifier | modifier le code]

Le roman de Pamela L. Travers a été illustré par Mary Shepard en Europe et par Gennady Kalinovsky en Union soviétique.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Au théâtre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]