Mary à tout prix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mary à tout prix

Titre québécois Marie a un je-ne-sais-quoi
Titre original There's Something About Mary
Réalisation Frères Farrelly
Scénario Frères Farrelly
Edward Decter
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1998
Durée 119 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mary à tout prix ou Marie a un je-ne-sais-quoi au Québec est un film américain réalisé par Bobby et Peter Farrelly, sorti en 1998.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ted décide de retrouver son amour de jeunesse, la belle Mary. Pour ce faire, il engage un détective privé, Pat Healy. Sûr d'avoir affaire à un fou, Healy décide de rejoindre Mary à Miami. Elle est belle, gentille, s'occupe d'enfants handicapés et elle est célibataire. Déterminé à garder Mary pour lui, il ment à Ted à propos de Mary : il lui raconte qu'elle est devenue laide, qu'elle est mariée et a 4 enfants. Tucker, un jeune architecte, est lui aussi amoureux de Mary. Il décide de s'allier avec Healy pour évincer Ted, qui est lui aussi venu à Miami.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

La consécration des frères Farrelly

Avec Mary à tout prix, les frères Bobby et Peter Farrelly, révélés quatre ans plus tôt avec Dumb & Dumber, rencontrent le succès international. Ils poursuivent ensuite dans la veine d'un humour trash et provocateur, volontiers vulgaire, avec des films comme Fous d'Irène ou Osmosis Jones, mais savent également se montrer plus sensibles, comme avec L'Amour extra-large et Deux en un.

Histoire de casting

Le rôle de Ben Stiller devait à l'origine revenir au joueur de football américain Steve Young. Mais celui-ci, appartenant à la communauté des Mormons, déclina finalement la proposition en raison du caractère particulièrement cru et provocateur du long-métrage.

Un box-office juteux

D'un budget initial de 23 millions de dollars, Mary à tout prix en rapporte au final 176 rien que sur le sol américain. En France, le long-métrage enregistre plus de 3,3 millions d'entrées.

De Seinfeld à Mary...

Le dialogue entre les personnages de Mary et Ted sur le fait qu'il existe peu de viande dégustable en cône fut d'abord écrit par Peter Farrelly pour un épisode de la série télévisée Seinfeld. Le texte n'ayant pas été utilisé dans le cadre du programme comique, Peter Farrelly, qui en était particulièrement fan, décida de l'incorporer dans le film.

Censure

La version américaine, et par extension les versions qu'il est possible de voir dans les vols internationaux, même ceux d'Air France, est censurée de plusieurs scènes :

  • le sexe de Ted coincé dans la fermeture-éclair ;
  • l'amie de Mary qui fait du bronzage seins nus.
Générique de fin

Le nom de Richard Jenkins, qui interprète le psychiatre de Ted à la 18e minute du film, n'est pas crédité au générique de fin.

Réception critique[modifier | modifier le code]

  • Première : « Le film est littéralement miné de part en part d'explosions comiques difficilement résistibles et d'autant plus inattendues qu'elles puisent à pleines mains dans du matériel qui ne vous amuse probablement plus depuis l'école primaire. »
  • Le Monde : « Mary à tout prix est drôle, mais uniquement par moments, le temps d'un gag qui transgresse son scénario plutôt qu'il ne le sert ni ne s'en sert. »

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Nomination au Golden Globe de la meilleure comédie et de la meilleure actrice dans une comédie (Cameron Diaz) en 1999.
  • Prix du meilleur film, meilleure actrice (Cameron Diaz), meilleur combat (Ben Stiller contre Puffy le chien) et meilleur méchant (Matt Dillon), lors des MTV Movie Awards 1999.

Lien externe[modifier | modifier le code]