Martyrs du Viêt-Nam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Martyrs du Viêt-Nam
(Các Thánh Tử đạo Việt Nam)
Image illustrative de l'article Martyrs du Viêt-Nam
Martyrs
Naissance 1625 - 1886
Nationalité Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Espagne Espagne
Béatification 27 mai 1900
20 mai 1906
2 mai 1909
29 avril 1951
Canonisation 19 juin 1988
par Jean-Paul II
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 24 novembre
Les martyrs Pierre Truong Van Duong, Paul Mi et Pierre Truat, le 18 décembre 1838 au Viêt-nam

Les Martyrs du Viêt-Nam (en vietnamien : Các Thánh Tử đạo Việt Nam), André Dung-Lac et ses compagnons (en vietnamien : Anrê Dũng-Lạc và Các bạn tử đạo), également connus sous le nom de Martyrs du Tonkin, de Martyrs de l'Annam, ou de Martyrs de l'Indochine, sont des saints du calendrier catholique romain canonisés par le pape Jean-Paul II. Le 19 juin 1988, des milliers de Vietnamiens d'outre-mer venus du monde entier se sont réunis au Vatican pour la célébration de la canonisation de 117 martyrs vietnamiens, un événement présidé par Mgr Van Tran Hoai[1]. Leur mémoire est célébrée le 24 novembre (même si plusieurs de ces saints ont un autre jour de mémoire sur le calendrier, ayant été béatifiés avant la canonisation du groupe).

Répartition[modifier | modifier le code]

Les 117 martyrs du Vietnam sont divisés comme suit :

  • 11 sont d'origine hispanique : 6 évêques et 5 prêtres dominicains,
  • 10 sont d'origine française : deux évêques et huit prêtres des Missions étrangères de Paris (MEP)[2],
  • 96 sont d'origine vietnamienne : 37 prêtres, 14 enseignants, un séminariste et 44 laïcs.

Parmi eux, une femme laïque, Anne Le Thi Thanh. Ils ont été martyrisés au nom de leur foi chrétienne sous le règne des rois suivants :

  • 2 sous le règne de Trinh Doanh(1740-1767),
  • 2 sous le règne de Trinh Sam (1767-1782),
  • 2 par décret du roi Canh Thinh (1782-1802),
  • 58 sous le roi Minh Mạng (1820-1841),
  • 3 sous le roi Thiệu Trị (1841-1847),
  • 50 sous le roi Tự Đức (1847-1883).

Entre le 18e et le 19e siècles, entre 130 000 et 300 000 catholiques ont été tués pour leur foi. En 5 ans, de 1857 à 1862, environ 5 000 chrétiens ont été tués pour leur foi ; environ 215 prêtres, moines et nonnes et environ 40 000 fidèles ont été arrêtés et emprisonnés ou exilés. Parmi ceux-ci, 117 ont été béatifiés par l'Église catholique romaine, en quatre phases :

  • 64 le 27 mai 1900 (par le Pape Léon XIII)
  • 8 le 20 mai 1906 (par le Pape Pie X)
  • 20 le 2 mai 1909 (le Pape Pie X)[3]
  • 25 le 28 avril 1951 (par le pape Pie XII)

Canonisation[modifier | modifier le code]

Ces 117 bienheureux ont été canonisés le 19 juin 1988 par Jean-Paul II.

Il y a notamment parmi eux :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles externes[modifier | modifier le code]