Martyrs de l'abbaye de Westminster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les dix martyrs de Westminster

Les Martyrs de l'abbaye de Westminster sont une série de dix statues en surplomb du portail ouest de l'abbaye à Londres. Il s'agit de dix personnalités chrétiennes du XXe siècle considérées par l’Église d'Angleterre comme ayant été assassinées au nom de leur foi ou dont la foi chrétienne a été à la base de leur action, par exemple Martin Luther King[1].

Historique et description[modifier | modifier le code]

Sculptées dans un style figuratif, ces dix statues occupent des niches restées vides depuis le Moyen Âge. Le matériau utilisé est le calcaire de Richemont (Charente). Elles sont l'œuvre de quatre sculpteurs, dont Andrew Tanser pour la statue de Maximilien Kolbe[2] et Tim Crawley pour celle de Dietrich Bonhoeffer.

L'inauguration eut lieu en juillet 1998, après la fin de la restauration des tours ouest (1995). Étaient notamment présents la reine Élisabeth II, le cardinal Basil Hume et l'archevêque de Cantorbéry George Carey[1].

Personnalités représentées[modifier | modifier le code]

Dans une volonté d'œcuménisme, le choix s'est porté sur des personnalités des trois grandes confessions chrétiennes : catholicisme, orthodoxie et protestantisme.

De gauche à droite (sur la photo) :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site de la BBC.
  2. Site de l'abbaye de Westminster.