Martos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Martos (Andalousie))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martos.
Martos
Blason de Martos
Héraldique
Drapeau de Martos
Drapeau
Vue du rocher de Martos depuis le parc Manuel Carrasco
Vue du rocher de Martos depuis le parc Manuel Carrasco
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Jaén Province de Jaén
Comarque Métropolitaine
District judic. Martos
Budget 29 985 317 (2009)
Maire
Mandat
Custodia Martos Luque (PA)
2011-2015
Code postal 23600
Distance de Madrid 355 km
Démographie
Gentilé marteño/a
Population 24 547 hab. (2012)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 43′ 00″ N 3° 58′ 00″ O / 37.716667, -3.96666737° 43′ 00″ Nord 3° 58′ 00″ Ouest / 37.716667, -3.966667  
Altitude 753 m
Superficie 25 910 ha = 259,10 km2
Divers
Saint patron Saint Amador et Sainte Marthe
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Andalousie

Voir sur la carte administrative d'Andalousie
City locator 14.svg
Martos

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Martos

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Martos
Liens
Site web www.martos.es

Martos est une commune d’Espagne, dans la province de Jaén, communauté autonome d’Andalousie. Elle appartient à l'Aire métropolitaine de Jaén et en est considérée comme la deuxième ville la plus importante après la capitale. Elle a une population de 25003 habitants, et une densité de 91.9 habitants par kilomètre carré. Son économie est basée sur l'agriculture, notamment la culture de l'olivier et Martos est considéré comme le premier producteur d'huile d'olive du monde. De plus, de nombreuses activités industrielles se font remarquer, surtout celles rattachées au traitement du plastique.

Torre-Campanario de la Villa de Martos

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque romaine, elle était connue sous le nom de Tucci et l'empereur romain Auguste y a fondé la colonie Augusta Gemella Tuccitana.

Au XIVe siècle, le roi Ferdinand IV de Castille fait exécuter deux chevaliers de l'Ordre de Calatrava, ce qui donnera lieu à la légende des frères Carvajal.

Sous l'administration Arabe de la péninsule ibérique, et durant l'époque médiévale, Martos devient un lieu stratégique, par le renfort de ses défenses et la construction de nombreuses fortifications dans la ville.

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe, un grand développement architectural, urbain et économique, se produit grâce à la richesse de l'huile d'olive. Ainsi Martos devient l'une des villes les plus prospères de l'Andalousie Orientale.

Économie[modifier | modifier le code]

Martos possède une richesse agricole immense grâce à la culture de l'oliveraie, un des plus grands producteurs et de grande qualité. On parle d'un « or liquide ». Ces dernières années, l'industrie a fait un acte de présence dans l'économie de cette ville. Surtout celle relative au plastique, l'industrie automobile, métallurgique, la construction de routes, etc... Entre toutes les fabriques existantes dans la ville, l'entreprise française Valeo se détache et beaucoup d'autres usines en dépendent.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
N/A N/A N/A N/A Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

L'écrivain chilien Luis Sepúlveda a fait de Martos le but de son voyage dans son livre Le Neveu d'Amérique. La ville serait la terre natale de son grand-père.