Martin Stanislas Gillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gillet.
Martin Stanislas Gillet, Jacek Woroniecki et Henryk Jakubca en 1933.

Martin Stanislas Gillet, né le 14 décembre 1875 à Louppy-sur-Loison (France) et décédé le 3 septembre 1951 à Aix-les-Bains (France), est un religieux catholique français, qui fut maître général de l'Ordre Dominicain de 1929 à 1946[1].

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Né le 14 décembre 1875 à Louppy-sur-Loison (Meuse), Marie-Stanislas Gillet (devenu en religion frère Martin) entre dans l'ordre des Prêcheurs Dominicains. Docteur en philosophie de l'université de Fribourg en 1905, docteur en théologie, il enseigne à l'université de Louvain et est l'auteur de plusieurs ouvrages d'apologétique et de piété.

Élu supérieur de la province de France en 1927, il devient maître général des Dominicains en 1929 et le demeure jusqu'en 1946. Durant ce mandat, il fonde à Rome le Collegium Historicum de son ordre en 1930.

Mgr Gillet est ensuite élevé au rang d'archevêque avec siège titulaire à Nicée, en Asie mineure (en Turquie contemporaine).

Il décède le 3 septembre 1951 à Aix-les-Bains (Savoie).

Références[modifier | modifier le code]