Martin St-Amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Martin Saint-Amour

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 30 janvier 1970,
Montréal (Canada)
Entraîneur retraité
A entraîné WCHL
Gulls de San Diego
(Entraîneur associé)
ECHL
Gulls de San Diego
(Entraîneur associé puis entraîneur chef)
Activité 20002006
Joueur retraité
Position Ailier gauche
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Sénateurs d’Ottawa
LAH
Canadiens de Sherbrooke
Canadiens de Fredericton
Senators de New Haven
Senators de l'Île-du-Prince-Édouard
Bruins de Providence
ECHL
Cyclones de Cincinnati
NSSHL
Moncton Labatt Ice
LIH
Spiders de San Francisco
Ice Dogs de Los Angeles
WCHL
Gulls de San Diego
LCH
Sundogs de l'Arizona
BHL
Warriors de Whitley
Nationale 1A
Gothiques d’Amiens
Repêc. LNH 34e choix au total, 1988
Canadiens de Montréal
Carrière pro. 19902001

Martin Saint-Amour (aussi orthographié Martin St-Amour ou Martin St. Amour), né le 30 janvier 1970 à Montréal, dans la province du Québec au Canada, est un joueur et entraîneur de hockey sur glace canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts juniors (1970-1990)[modifier | modifier le code]

Martin Saint-Amour naît le 30 janvier 1970 à Montréal, dans la province du Québec au Canada. Il fait ses débuts avec les Régents de Laval dans la ligue midget[Note 1] AAA[Note 2] durant la saison 1986-1987, qu’il termine avec cinquante-cinq buts et quatre-vingt-quinze aides pour cent cinquante points[2]. Il est ensuite repêché au premier rang au premier tour du repêchage[Note 3] de 1987 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec par les Canadiens Junior de Verdun, devant, notamment, Martin Gélinas[3].

Il commence, durant la saison 1987-1988, sa carrière junior avec l’équipe qui l’a repêché. Il inscrit soixante-dix points (vingt buts et cinquante passes) durant sa première saison. Il est, au terme de cette saison, repêché au deuxième tour (trente-quatrième rang au total) par les Canadiens de Montréal lors du repêchage d'entrée dans la LNH 1988. Il retourne toutefois dans les ligues juniors durant la saison 1988-1989. Il est même échangé par les Canadiens Junior de Verdun aux Draveurs de Trois-Rivières après vingt-huit matchs. Au cours de la saison suivante, après une saison avec les Draveurs, il joue son tout premier match professionnel, avec les Canadiens de Sherbrooke, lors d’un match des séries éliminatoires de la Ligue américaine.

Carrière professionnelle dans les ligues mineures[modifier | modifier le code]

Martin Saint-Amour joue sa première vraie saison professionnelle avec les Canadiens de Fredericton en Ligue américaine lors de la saison 1990-1991, comptabilisant treize buts et seize assists en quarante-cinq rencontres. Il s’en va ensuite une saison chez les Cyclones de Cincinnati en ECHL, où il marque quatre-vingt-huit points (quarante-quatre buts et autant de passes) en soixante parties. Il signe le 16 juillet 1992 à titre d’Agent libre avec l’organisation des Sénateurs d’Ottawa[4] et est envoyé en Ligue américaine, aux les Senators de New Haven. Le 4 avril 1993, il participe à son unique match dans la Ligue nationale de hockey, avec les Sénateurs d'Ottawa face aux Canucks de Vancouver[5], sans parvenir à inscrire son nom à la feuille de marques. Durant la saison suivante, il joue trente-sept matchs dans la Ligue américaine avec les Senators de l'Île-du-Prince-Édouard, avant d’être échangé aux Bruins de Providence.

Durant la saison 1994-1995, il traverse une première fois l’Atlantique pour s’en aller jouer avec les Warriors de Whitley dans la British Hockey League. Il joue également avec le Moncton Labatt Ice dans la Nova Scotia Senior Hockey League. Au début de la saison 1995-1996, St-Amour s’engage en Ligue internationale, d’abord avec les Spiders de San Francisco, puis les Ice Dogs de Los Angeles, avant de terminer la saison chez les Gulls de San Diego, dans la toute nouvelle West Coast Hockey League. Saint-Amour remporte le titre de champion et est nommé dans la première équipe d’étoile de cette ligue au terme de la saison[2].

Durant la saison suivante, il joue sept rencontres avec les Gothiques d’Amiens dans le championnat de France, avant de retourner aux Gulls de San Diego. Il gagne une deuxième Coupe Taylor[Note 4], et est à nouveau cité dans la première équipe d’étoile de la WCHL. Il aussi nommé joueur le plus utile de la ligue[2]. Il joue encore quatre saisons dans la WCHL avec les Gulls de San Diego, remportant deux autres Coupe Taylor. Durant sa dernière saison, il est également entraîneur assistant de l’équipe. Il annonce officiellement la fin de sa carrière le 5 janvier 2001 et conserve son poste d’entraîneur assistant[5]. Il joue encore quelques matchs avec les Gulls durant les saisons 2001-2002 et 2002-2003. Au début de la saison 2004-2005, alors que les Gulls commence leur deuxième saison dans l’ECHL, il est nommé entraîneur en chef de l’équipe[6]. Il garde son poste jusqu’au terme de la saison 2005-2006[6]. Au cours de la saison 2008-2009, il joue une rencontre avec les Sundogs de l'Arizona dans la Ligue centrale de hockey[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques de joueur par saison[2],[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1986-1987 Régents de Laval Midget AAA 42 55 95 150 58 8 8 15 23 16
1987-1988 Canadiens Junior de Verdun LHJMQ 61 20 50 70 111 - - - - -
1988-1989 Canadiens Junior de Verdun LHJMQ 28 19 17 36 87 - - - - -
Draveurs de Trois-Rivières LHJMQ 26 8 21 29 69 4 1 2 3 0
1989-1990 Draveurs de Trois-Rivières LHJMQ 60 57 79 136 162 7 7 9 16 19
1989-1990 Canadiens de Sherbrooke LAH - - - - - 1 0 0 0 0
1990-1991 Canadiens de Fredericton LAH 45 13 16 29 51 1 0 0 0 0
1991-1992 Cyclones de Cincinnati ECHL 60 44 44 88 183 9 4 9 13 18
1992-1993 Senators de New Haven LAH 71 21 39 60 78 - - - - -
1992-1993 Sénateurs d'Ottawa LNH 1 0 0 0 2 - - - - -
1993-1994 Senators de l'Île-du-Prince-Édouard LAH 37 13 12 25 65 - - - - -
Bruins de Providence LAH 12 0 3 3 22 - - - - -
1994-1995 Warriors de Whitley BHL 2 1 1 2 16 - - - - -
Warriors de Whitley BH-Cup 8 14 12 26 61 - - - - -
Moncton Labatt Ice NSSHL
1995-1996 Spiders de San Francisco LIH 4 0 2 2 6 - - - - -
Ice Dogs de Los Angeles LIH 1 0 0 0 0 - - - - -
1995-1996 Gulls de San Diego WCHL 53 61 48 109 182 9 6 7 13 10
1996-1997 Gothiques d’Amiens Nationale 1A 7 3 4 7 12 - - - - -
1996-1997 Gulls de San Diego WCHL 59 60 67 127 170 8 8 4 12 23
1997-1998 Gulls de San Diego WCHL 61 35 44 79 203 12 11 7 18 28
1998-1999 Gulls de San Diego WCHL 59 15 31 46 176 12 2 7 9 18
1999-2000 Gulls de San Diego WCHL 23 6 10 16 80 - - - - -
2000-2001 Gulls de San Diego WCHL 14 1 4 5 45 - - - - -
2001-2002 Gulls de San Diego WCHL 20 2 8 10 39 - - - - -
2002-2003 Gulls de San Diego WCHL 3 0 2 2 32 - - - - -
2008-2009 Sundogs de l'Arizona LCH 1 0 0 0 0 - - - - -
Totaux LAH 165 47 70 117 216 2 0 0 0 0
Totaux WCHL 292 180 214 394 927 41 27 25 52 79
Totaux LHJMQ 175 104 167 271 429 11 8 11 19 19
Statistiques d’entraîneur par saison[6]
Saison Équipe Ligue PJ  V   D   N  Séries éliminatoires
2000-2001 Gulls de San Diego WCHL 72 50 22 0 Champion
2001-2002 Gulls de San Diego WCHL 72 47 25 0 Demi-finale
2002-2003 Gulls de San Diego WCHL 72 45 27 0 Champion
2003-2004 Gulls de San Diego ECHL 72 49 13 10 Huitième-de-finale
2004-2005 Gulls de San Diego ECHL 72 35 37 Non qualifié
2005-2006 Gulls de San Diego ECHL 72 34 38 Huitième-de-finale

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « midget » est un terme de hockey désignant une catégorie de jeunes joueurs de hockey. Il s'agit de la catégorie des joueurs plus jeunes que les joueurs juniors soit 15, 16 et 17 ans. Littéralement le terme anglais midget désigne une personne exceptionnellement petite.
  2. Le sigle « AAA » correspond au meilleur niveau du programme du développement du joueur dans le système de hockey au Québec[1].
  3. Le terme « repêchage » est un terme canadien correspondant à l'anglicisme draft et désigne un événement annuel présent dans tous les sports collectifs nord-américains, comparable à une bourse aux joueurs, où les équipes sélectionnent des sportifs issus de l'université, de l'école secondaire ou d'une autre ligue, voire d'une autre équipe.
  4. La Coupe Taylor récompense le vainqueur des séries éliminatoires de la West Coast Hockey League

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Schéma du cheminement idéal du joueur en hockey sur glace », sur Hockey Québec (consulté le 6 novembre 2011).
  2. a, b, c, d et e (en) « Martin St-Amour », sur Eliteprospects.com (consulté le 9 mars 2013)
  3. Pierre Ladouceur, « Le premier choix, un défenseur », La Presse,‎ 3 février 1989, p. 13
  4. (en) « Martin St-Amour, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 9 mars 2013).
  5. a, b et c « Martin St. Amour - Statistiques », sur www.nhl.com (consulté le 9 mars 2013).
  6. a, b et c (en) « Martin St-Amour », sur Eliteprospects.com (consulté le 9 mars 2013).