Martin Lister

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lister (homonymie).
Martin Lister.

Martin Lister, FRS né vers 1638 à Radclive près de Buckingham et mort le à Epsom, est un médecin et un naturaliste britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le neveu de Sir Matthew Lister, médecin d'Anne de Danemark, femme de Jacques Ier, et de Charles Ier.

Il fait ses études au St John's College de Cambridge et obtient en 1658 ou 1659 son titre de médecin. Il pratique la médecine à York jusqu'en 1683, date à laquelle il quitte Londres.

Il fait paraître de nombreux articles d'histoire naturelle, de médecine ou d'histoire dans les Philosophical Transactions. Parmi ses œuvres principales, il convient de citer Historiae animalium (1678) et Conchyliorum Bivalvium (1696).

Dans Historiae animalium Angliae tres tractatus (1678), il s'intéresse à de nombreux invertébrés britanniques, les mollusques bien sûr mais aussi les araignées.

En 1669, il fait paraître, dans un tirage très limité, De Cochleis, qui présente de nombreuses espèces de coquillages exotiques. Considérant le très grand nombre de coquillages dont il dispose, il commence alors un vaste travail d'illustration de toutes les espèces fossiles ou actuelles qu'il peut trouver. La première édition d’Historiae Conchyliorum (1685-1692) voit le jour : des milliers d'espèces sont représentées sans aucun texte en dehors des courtes légendes. Toutes les espèces sont aisément reconnaissables et aucune n'est inversée. La qualité scientifique de l'ensemble est encore améliorée par l'indication des localités de provenance. Certes l'absence d'index rend son utilisation difficile mais les espèces ne sont pas rangées au hasard car elles sont classées en grands groupes selon leur aspect :

  1. Une couleur
  2. Rayé de noir
  3. Ondulation transversale
  4. Avec une bande
  5. Tâché de noir
  6. Tâché de blanc
  7. Nervures transversales
  8. Surface granuleuse
  9. Ouverture lisse ou non-dentée
  10. Sans spirale

Il joue un grand rôle dans l'étude des coquillages et est probablement le premier à étudier scientifiquement les mollusques. Mais bien qu'il reconnaisse la similarité des formes entre les fossiles et certains mollusques actuels, il considère les fossiles comme des reproductions non-organiques des roches.

Planche extraite de Historiae Conchyliorum (1691).

Lister fait paraître, à Londres, trois travaux sur l'anatomie des mollusques : Exercitatio anatomica… (1694), Exercitatio anatomica altera… (1695) et Conchyliorum bivalvium… exercitatio anatomica tertia… (1699). Il montre que l'anatomie des mollusques suit des règles constantes. L'intention de Lister était d'accompagner son Historiae Conchyliorum de la description anatomique des familles qu'il décrivait. Malheureusement, il n'a pas le temps d'accomplir son propos.

Les illustrations sont en parties signées par les deux filles de Lister, Susanna et Anna.

Martin Lister donna en 1682 une traduction anglaise de Metamorphosis et historia naturalis insectorum de Jan Goedart et publia en 1685 une version améliorée en latin selon un ordre méthodique et une classification qui lui sont propres.

Mais ses centres d'intérêt ne se limite pas à l'histoire naturelle. Il présente, en 1683, à la Royal Society une proposition d'un nouveau type de carte géographique qui tiendrait compte de la nature du sol, notamment pour révéler la présence de sables ou d'argiles. Il est l'un des premiers à souligner l'importance des cartes géologiques. En 1705, il édite à Londres une version annotée du traité d'Apicius.

Sur les autres projets Wikimedia :