Martin Lee (tennis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martin Lee (homonymie).
Martin Lee (tennis)
Carrière professionnelle
1996 – 2006
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance (36 ans)
Drapeau : Royaume-Uni Londres
Taille / poids 1,8 m (5 11) / 75 kg (165 lb)
Prise de raquette Gaucher
Entraîneur David Sammel
Gains en tournois 561 085 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 94e (11/03/2002)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 145e (30/10/2006)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 1/64 1/32 1/64
Double - - 1/16 -

Martin Lee, né le à Londres, est un ancien joueur de tennis britannique.

Il a été numéro 1 junior, et a gagné le double juniors à Wimbledon en 1995. Il est passé professionnel en 1996.

Son meilleur classement en séniors est 94e mondial en 2002. Il était alors le numéro 3 britannique derrière Tim Henman et Greg Rusedski. Il a remporté deux des trois matchs (score acquis) qu'il a joué pour l'équipe d'Angleterre en coupe Davis, et a perdu le troisième contre le thailandais Paradorn Srichaphan.

Il a participé à 8 reprises au Tournoi de Wimbledon, atteignant à 4 reprises le deuxième tour (1997, 2000-01, 2006).

Il a la particularité d'être le seul joueur à n'avoir perdu aucun point lors de deux tie break consécutifs (7-60, 7-60) contre Sjeng Schalken, alors dans le Top 15, performance réalisée lors du Tournoi de Rotterdam en 2002[1],[2].

Il a arrêté sa carrière en 2006 après plusieurs opérations aux genoux[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Junior 
  • N°1 mondial
  • Victoire au tournoi de Wimbledon en double en 1995
  • Finaliste à l'Open d'Australie en double en 1996
Sénior 

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ATP Records, tennisbios.com
  2. (en) I was on the road to nowhere, www.standard.co.uk
  3. (en) Briton Lee announces retirement, news.bbc.co.uk